Djidjelli à Philippeville !


Oui c’est possible ! Et pour faire le lien il fallait être né à Djidjelli, c’est le cas de ma mère, mon père étant Bougiote, et avoir encore de la famille, c’était le cas. J’ai conservé l’esprit du lieu de naissance, moi qui suis le dernier-né fi Jijel.Le peu de  famille que nous avions se trouvait à Djidjelli, les oncles les tantes cousin cousines, enfin le pays. Bien sur le besoin n’était pas aussi fort que maintenant. Nous attendions les grandes vacances pour y passer quelques jours.

                     Les contacts se faisaient par courrier et quelques fois par téléphone, et c’est comme ça qu’un jour ma mère en accord avec mon père accepta de devenir la correspondante des « Filles de Djidjelli » comme on disait, qui étaient internes au Lycée Émile Maupas. Pendant ces périodes, la fin de semaine était bien agréable pour nous, pensez donc, 4 garçons à la maison…la douceur, la délicatesse et les mains propres étaient des vœux pieux, sauf à partir du vendredi soir ou du samedi soir selon leur arrivée ( s ) même les chaussettes étaient tirées sur les chevilles, pensez donc, j’allais pouvoir regarder une fille de près sans me faire houspiller par elle. Les garçons sont des grands timides en ce qui concerne les filles, les matchos ne font que cacher leur véritable nature.

                       Les parents de ces filles étaient tous plus ou moins des relations de jeunesse de ma mère, enfin pour simplifier des Djidjelliens.

                        Tout ceci pour en arriver à vous parler d’un exemple en relation avec ma question posée sur le Forum, sur une méthode de conservation des aliments en hiver.

                        Quant le Papa des 3 filles Clément, Maryvonne, Christiane, Annie, venait rendre visite à une de ses filles pensionnaire, il arrivait  pour nous remercier, les bras chargés. Simplement de 2 cuisses de sanglier, et de 2 très gros rôtis que nous étions obligés d’en faire ( quel plaisir mais quel mal aux bras !) Des kilomètres de saucisses tournées à la main, une fois pour hacher, une fois pour remplir les boyaux. La 2ème cuisse passée au saloir pour un bon mois et devenir une appellation « Le jambon d’El Hanser » il me semble, en tout cas c’était le jambon de…Car Monsieur Clément était garde forestier, il nous racontait que pendant le temps où il restait en forêt, il était obligé de fortifier son potager contre les sangliers friands de ses légumes, sauf ! La veille de sa relève par un de ses collègues, pour pouvoir tirer un sanglier et nous en descendre quelques bons morceaux

Bien sur j’ai retrouvé les sœurs Clément sur les photos du site, un bon souvenir.

Pour le plaisir je rajoute deux photos une ou l’on constate qu’elles avaient la belle vie les filles de Djidjelli a Philippeville le dimanche chez nous en famille avec deux beaux Agricolos.Hein ma cousine Michèle ! tarapel les rigolades. Et l’autre  photo amusante que les trois sœurs Clément nous avaient donnée. Il avait de l’humour leur père, au dos de la photo il avait noté :

Le grand Tartarin, départ pour la chasse au lion,

Pâques 1950 Séttara – Béni Aïcha.

C’est pas du pain bénit ça ? J’aimerais le partager avec vous.

                                                                                                       Gérard Boutonné

Veuillez cliquer sur la photo pour l’agrandir.
Jacky

Publicités
Cet article a été publié dans Diaporama (PPS), Souvenirs !, Vidéo. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Djidjelli à Philippeville !

  1. Unknown dit :

    salut Gérard, tu dis qu’ia 2 photos; ou elle est la deuxième ? à la marinelle ou a Maupas ???

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s