DRAGUIGNAN la CATA…


Chers amis,

Draguignan panse ses plaies ! C’est terrible ce qui vient de se produire ça l’est encore davantage lorsque des compatriotes, des amis, ont subi de plein fouet les caprices de la nature.

Mon ami Gilles REYNAUD (Philippevillois) ainsi que sa famille font partie des nombreux sinistrés.

Je vous invite à prendre connaissance du message qu’il vient de m’adresser, ainsi qu’à ses proches amis. Vous pouvez lui apporter votre soutien en laissant un commentaire, à son intention, à la suite de son message ; il en a besoin …

Amitiés

Jacky

 

Bien chers vous toutes et tous,

Je retouche au clavier après ces 5 jours post-Cata. Merci à vous ; ça fait du bien d’avoir ce chaleureux contact. 

Effectivement, vague de plein fouet surtout chez mon fils qui habite une vieille maison de campagne en bordure de la redoutable Nartuby à DRAGUIGNAN. Il a vu passer dans le flot plusieurs cars de transports scolaires (heureusement vides !) et autres faisant la course dans le torrent qui a traversé le parc de stationnement sur son terrain. Si l’un d’eux avait percuté sa maison, Eric et sa femme  ne seraient plus de ce monde ; il a perdu certes tout son mobilier mais surtout son outil de travail (artisan) : ses remorques, son camion-outillage, ses bétonnières … tout cela à la rivière à plusieurs dizaines voire centaines de mètres  du lieu de stationnement ; Il est ruiné ! Malgré la déclaration de Catastrophe Naturelle. Il laissera beaucoup de plumes d’autant qu’il devra rester sans aucune activité durant une longue période, le temps de  tenter de se reconstituer.

Et que de morts dans les maisons, dans les voitures, dans les torrents ! Quel désastre, quelle misère !

Personnellement, dans mon quartier, l’eau étant montée comme dans une cuvette dont l’alimentation se fait par le fond (écoulement du pluvial engorgé), le niveau a atteint la hauteur de 2,10 m. Rez-de-chaussée (des morts chez nos voisins de quartier), cave et garage inondés (rien dans l’appartement que nous occupons au 2ème étage). Remercions le Ciel de nous retrouver encore en vie.

Côté dégâts personnels, plus aucun de mes 2 véhicules en état. On serait à pied si un de mes camarades ne m’avait pas prêté un de ses véhicules. Que de problèmes à résoudre ! Pour nous en ville, le téléphone a été rétabli dans les 48 h. L’électricité  semble être définitivement revenue ce soir après de multiples faux espoirs (à + 5 jours) ; l’eau du réseau est de nouveau potable depuis ce soir ; reste l’alimentation à pourvoir et l’installation de centaines de bennes pour collecter les milliers de mètres cubes de détritus de fond de cave et autres s’amoncelant de partout dans les quartiers touchés de la ville et qui vont atteindre la putréfaction.

Voilà donc les dernières nouvelles du front.

Vous renouvelant toute notre gratitude et vous espérant toutes et tous en pleine santé, recevez nos bien grosses bises,

            Gilles Reynaud
Publicités
Cet article a été publié dans Informations. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour DRAGUIGNAN la CATA…

  1. Unknown dit :

    Courage à vous, amis philippevillois;l’essentiel est que vous soyez tous rescapés; le reste à la longue, s’arrangera .Je suis de tout coeur avec vous.Encore courage !! Claude

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s