Voyage de Bénito à Skikda mai 2010


Devant le musée

Bénito devant le musée de Skikda


Chers amis,
Comme beaucoup d’entre nous Bénito Pandolfo, natif de Philippeville, a voulu retrouver sa terre natale. Revoir sa ville, sa rue, sa maison, son école, et, peut-être, également des amis d’enfance. C’était sont principal objectif.
Comment a-t’il vécu ce retour aux sources ? Quel est son sentiment ? Vous le saurez en prenant connaissance, ci-après, du récit qu’il vous livre de son voyage à Skikda effectué en mai 2010.
Je vous souhaite une bonne lecture et vous suggère de laisser, à la suite de son récit, un commentaire pour le cas où vous souhaiteriez en savoir davantage ; il se fera, à coup sûr un plaisir d’y répondre.
Bien amicalement

Jacky

Bonjour à tous,
J’ai longtemps réfléchi avant d’effectuer ce voyage à Philippeville. J’avoue que j’avais un peu peur de ce que j’allais trouver là-bas. D’autant plus que j’étais seul, et que mon épouse a refusé de m’accompagner. Elle est Marseillaise. Je pris l’avion à Marseille Marignane ? Une heure et demie plus tard me voilà à Bône. J’étais très ému en posant le pied à terre. Emu comme un jeune amoureux lors d’un premier rendez-vous. Après quelques contrôles de routine (Douane et Police) me voilà à l’extérieur de l’aéroport. Je pris un taxi, qui me conduit en une heure et demie à Philippeville pour la modeste somme de 20 euros. L’arrivée fût pour moi un événement. Que de monde ! Le taxi traversa la rue principale. Quelle émotion de traverser la ville après tant d’années. Le centre ville n’a pas changé. Les arcades, la Place Marqué, les rues en pente. De nombreux taxis sillonnent la ville sans interruption. Me voilà arrivé à l’hôtel  » Le Terminus  » mon ami et guide SID Salah, m’attendait de pied ferme. Toutes les personnes à qui j’ai été présenté m’ont toutes posé la même question: Pourquoi êtes-vous partis ? Fallait rester Dés votre départ plus rien ne marchait ici. Tout allait de travers. Il a fallu des années avant que toute marche. J’ai revu ma maison, elle était toujours debout et intacte. Les nouveaux locataires m’ont permis de la visiter. J’ai pleuré comme un enfant. Les personnes présentes étaient aussi émues que moi. J’ai revu mon école (écoles des frères), le Directeur de l’établissement m’a fait visiter les lieux, alors que des élèves étaient présents, passant des examens. Bien sûr, j’ai eu quelques déceptions, mais je ne les citerai pas. Une chose est certaine, les Algériens sont très accueillants, aimables et courtois. Je n’ai pas pu honorer toutes les invitations que j’ai reçues. J’ai pu visiter, la Mairie, la Banque centrale (ex Banque d’Algérie), le port, la Poste, le Musée Rusicade, l’académie de musique. Un photographe du Musée m’a suivi pendant deux jours me photographiant sur tous les angles. Il en a fait 3 DVD, qu’il m’a offert le jour de mon départ.  » Un Philippevillois à Skikda  » J’ai été si ému, que j’ai versé une larme. Je ne m’attendais pas à un tel accueil, je suis heureux d’avoir effectué ce voyage. Je me suis promis d’y retourner l’année prochaine.
Bien amicalement à tous ?
Bénito PANDOLFO.

Vous pouvez prendre connaissance des photos de ce voyage en cliquant sur le lien ci-dessous :

Cliquez ici pour voir les photos

Cet article a été publié dans Souvenirs !, Voyages. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Voyage de Bénito à Skikda mai 2010

  1. Pandolfo Bénito dit :

    Bonjour Yves : Mon adresse e-mail figure sur le message précédent . Jacky à fait le nécessaire pour que vous puissiez me joindre . Il ne faut pas mettre de « point » sur le « i » de Benito . Voici mon n° de téléphone au cas ou : 04 91 89 85 06 . Amitiés B.P.

    • Pandolfo Bénito dit :

      Message en l’air . Je compte repartir à Philippeville fin mai début Juin 2012 . Si quelqu’un est intêressé mon adresse e-mail figure plus haut . Amitiés à tous . B.P.

  2. SkikdaMag dit :

    Bonjour Yves,
    Vous pouvez désormais utiliser l’adresse E-mail de Bénito.
    Je viens de corriger le lien.
    Amitiés philippevilloises
    Jacky

  3. Yves dit :

    Bonjour Bénito,
    je viens à peine de lire votre message, merci pour votre réponse.
    Je n’arrive pas à vous joindre sur le lien, la messagerie le refuse.
    la soeur de mon père (Clotilde) était marié à un Festinno (Vincent) , ils ont eu 3 enfants: Claudine, Annie et Antoine (nounou). Le meilleur ami de mon père était Antoine Minorétti.
    Bonne journée et à bientôt.

  4. Yves dit :

    Bonsoir Bénito,
    je viens de voir votre message à peine maintenant et je vous en remercie.
    J’ai bientôt 55 ans, et que de vagues souvenirs; les zigzag, la route de Stora, quelques endrois. Les Parents de ma mère étaient Lucien Sacco qui travaillait à l’EDF et Paulette Piconne, ma mère(jolie petite brune), jeune fille a travaillé dans un magasin de vêtements « jeanne den » elle avait 2 frères Roger et Jeannot. Mon père, lui était de Stora et n’a pas connu son père, il avait 4 soeurs aînées , l’une c’est mariée avec Vincent Festino et ont eu 3 enfants Claudine, Annie, Antoine. Le meilleur ami de mon Père était Antoine Minoretti Tous étaient de Stora. Voila pour l’instant ce que je peu vous dire.
    je vous souhaite une bonne soirée et à bientôt.

  5. Pandolfo Bénito dit :

    Bonjour Yves.
    Je viens de lire ton gentil message. Moi contrairement à toi j’habitais aux pieds de l’escalier en Zig-Zag . Je pense que tu as entre 50 et 60 ans . Moi, bientôt 73 . J’ai connu trés bien un certain Festino et catuogno (‘hélas disparu) nous avons joué au Foot ensemble dans la même équipe cadet. Tous deux étaient de Stora .La photo de l’équipe figure sur le site de Ph/ville  » Le Sport à Ph/ville »Peut être que le Festino en question est un membre de ta famille ! Il faut aller sur le site « castanet » Voici mon adresse e-mail au cas où : benito.pandolfo@neuf.fr Le voyage à Ph/ville m’a fait énormément de bien , malgré quelques déceptions. Normal , prés de 50 ans aprés ! Je compte y retourner en mai prochain . Amitiés. B.P.

  6. Carullo Yves dit :

    je suis toujours ému quand je vois des personnes partir à Skikda pour le souvenir. Ma famille est originaire de cette ville, moi je n’ai que de vagues souvenirs car j’étais trop jeune quand nous sommes partis. Mon regret c’est que mes parents n’on pas pus y faire un petit retour, je me souviens que nous habitions en haut des escaliers en zigzag, mais impossible de retrouver l’endroit sur googleeart, je me souviens aussi des arcades. Ma mère est une fille Sacco et mon Père était de Stora (famille Carullo/Festino)

  7. stefanini dit :

    La morale…?? C’est que, quel que soit le pays, il ya toujours des gens honnêtes…ou malhonnêtes, c’est selon…!! C .S

  8. Pandolfo Bénito dit :

    Bonjour à tous : Lors de mon récit cité plus haut, j’ai volontairement omis de vous faire part d’une petite anecdote au cours de ce voyage: La voici : < Avec un ami, je suis allé déjeuner dans un petit restaurant , face au cinéma " le colisée " ex Bar Billard chez Patchi. Aprés avoir dégusté de succulentes merguez et brochettes aux abâts, aux petits bouts de viande enfilés dans des tiges en roseau, comme au bon vieux temps; Une merveille. La machine à remonter le temps n' a pas cessé de fonctionner. Aprés le repas, nous sortons du restaurant, nous tournons à droite en direction de l'escalier en zig-zag, je devais prendre encore quelques photos. Aprés avoir parcouru un centaine de métres, j'entendis un voix derriére moi " Monsieur !! Monsieur, vous avez oublié ça . Il brandissait une sacoche bleue au bout de sa main , c'était le serveur du restaurant. J'ai aussitôt reconnu ma sacoche . Je la portais reguliérement en bandouliére au cours de mes deplacements? Elle contenait toute ma fortune. Passeport, billet de retour, appareil de photo, divers papiers et une somme d'environ 500 euros. Le jeune homme me remit la sacoche, j'avais peur de l'ouvrir, j'étais paniqué, mon coeur battait si fort que je pouvais l'entendre. Ouvre Monsieur, contrôle me dit le garçon ! Aprés avoir ouvert la fermeture éclair, je me suis rendu compte que tout était là. Il ne manquait rien. Ouff quel soulagement. J'ai voulu remercier ce jeune homme en lui offrant un petit billet. Poliment et fermement, il refusa . Quelle est la morale de cette histoire A chaqu'un d'en juger <! Bien amicalement à tous. B.P.

  9. K. Abderrezak dit :

    hi… very emotional story and deep! in fact, i do share the same feelings!
    leaving forever a country you were born in and grown up and returning back after such a long period of time is something nobody can understand it or feel it except someone with similair experience. honestly, tears came out of my eyes when you said  » j’ai pleure comme un enfant ».
    i wish you’ll enjoy it more on your next visit.
    K. Abderrezak from the UK.

    Voici la traduction en Français :
    Salut … histoire très émouvante et profonde ! En fait, je partage les mêmes sentiments !
    Laissant à jamais un pays où vous êtes né et avez grandi. Votre retour, après une si longue période de temps est quelque chose que personne ne peut comprendre ou sentir, sauf quelqu’un ayant une expérience similaire. Honnêtement, j’ai eu les larmes aux yeux quand vous avez dit « J’ai pleuré Comme un enfant ».
    Je souhaite que vous apprécierez davantage votre terre natale à l’occasion de votre prochaine visite

  10. Poliméni dit :

    Merci pour cette belle lettre qui dégage beaucoup d’émotions et ces photos qui me donne encore plus l’envie de retourner à Philippeville.J’y pense depuis longtemps mais je voudrais savoir s il est possible de le faire seul, sachant que contrairement à vous je n’ai aucun contact sur place. Je suis né en 1950,au 2 rue mellet à Philippeville et sommes parti en aout 1962.
    je vous serai reconnaissant de me donner des renseignements sur l’organisation du voyage et des recommandations pour le séjour sur place .
    Merci pour votre aide.
    Aimé Polimeni

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s