La valise ou le cercueil


Affiche du film

« La valise ou le cercueil »

C’est le titre du film retraçant la vie et le lâche assassinat du peuple pied noir et harkis par la République gaulliste dirigée par De Gaulle.
C’est aussi toute l’histoire authentique de cette belle province française durant 132 ans, restée dans les cœurs et dans les tripes de millions de Français d’AFN et de Métropole.
Ce film historique est réalisé par Charly CASSAN, pied noir avec Marie, sa collaboratrice et dynamique compagne. Ils se sont dépensés sans compter durant 14 mois de tournage et d’interviews tant en Algérie et Tunisie qu’en France et en Espagne, pour retracer durant deux heures palpitantes et émouvantes, la vie de ce peuple hors du commun qui est resté debout et fier avec honneur et dignité face à toutes les adversités.
Tout est répertorié chronologiquement dans ce film historique et de mémoire.
Cela commence en 1830 par le débarquement à Sidi Ferruch et la prise de la Régence d’Alger occupée par les Turcs qui se servaient des pirates barbaresques pour écumer la Méditerranée et imposer l’esclavage, la dictature et le pillage de ce pays inculte et infecté de moustiques, qui allait devenir l’Algérie avec la présence de Français et d’Européens.
L’armée d’Afrique est de tous les combats, en Crimée en 1870, ainsi que pendant les deux dernières guerres mondiales.
Sont évoqués, avec précision, les massacres du 8 Mai 1945 à Sétif.
Ensuite on passe aux bâtisseurs de cette Algérie heureuse et prospère où les souvenirs de leurs années lumineuses surgissent avec émotion.
En Novembre 1954, par les fautes successives des gouvernements parisiens, éclate la rébellion arabo-islamique nationaliste, commandée du Caire.
Ce furent huit années d’une guerre atroce et fanatique contre les rebelles et les terroristes sanguinaires et assassins.
Il y eut la fameuse bataille d’Alger largement gagnée par les parachutistes français du général MASSU, sans oublier les journées des barricades d’Alger et le Putsch des généraux patriotes.
En rappelant qu’il y eut le complot gaulliste du 13 Mai 1958 et le retour au pouvoir de De Gaulle, qui allait trahir ses engagements et livrer le pays aux fellaghas-égorgeurs suite aux funestes et honteux « accords d’Evian », où le gouvernement gaulliste a capitulé face à l’ennemi qui était pourtant battu sur le terrain.
S’en est suivi le combat de l’OAS qui fut le dernier sursaut de tout un peuple contre le FLN et leurs alliés et complices : les communistes et les barbouzes gaullistes.
Pour achever ces épisodes dramatiques et douloureux, sont évoqués les enlèvements appelés par le pouvoir en place : « les disparus », cruellement et sauvagement assassinés, les massacres de la rue d’Isly et de la grande Poste d’Alger après l’ignoble et criminel blocus du quartier populaire de Bâb-el-Oued en Mars 1962.
Et ceux du 5 juillet à Oran après la trahison et l’abandon, puis le génocide des harkis et de leurs familles, tout cela voulu par De Gaulle afin de décourager et anéantir la résistance des Européens d’Algérie et des Français musulmans fidèles au drapeau français.
Ce qui provoquera le terrible exode et l’exil inhumain de tout un peuple dans cet hexagone chloroformé, désinformé, et forcément hostile aux Français d’Algérie.
50 ans après, le retour des Pieds Noirs en Algérie fait remonter à la surface des souvenirs enfouis et une émotion intense s’en dégage.
Acteurs, témoins et victimes survivantes sont les personnages principaux et prestigieux de ce film qui brise enfin l’hypocrisie, la malhonnêteté et l’omerta des pouvoirs publics successifs et de leurs relais que sont les médias en imposant un total black-out sur la véritable histoire et l’agonie de l’Algérie française.
Charly CASSAN
Réalisateur
Dates et lieux de diffusion:

Salon d’Antibes : Samedi 30 avril 2011 à 16 heures.

Quint-Fonsegrives (périphérie de Toulouse) : Samedi 14 mai 2011 à 20 heures; Dimanche 15 mai 2011 à 15 heures et 17 heures 30.

Nice (Auditotium Bd. Grosso) : Vendredi 20 mai 2011 à 14 heures  et à 16 heures 30.

Cagnes-sur-mer: Samedi 21 mai 2011 à 10 heures.

Balaruc les bains (cinéma cinécure) : Vendredi 3 juin 2011 à 18 h et 21 heures; Samedi 4 juin 2011 à 16 h et 18 heures 30

Montpellier (maison des rapatriés) : Samedi 18 juin 2011 à 15 heures.
« LA VALISE OU LE CERCUEIL » Un film de Charly CASSAN
Ce film laisse enfin la parole aux victimes et témoins. Il raconte l’épopée tragique de tous ces Français d’Algérie de 1830 à nos jours. Il répare en partie les mensonges diffusés sur cette époque…
Vous êtes cordialement invités, vous et vos amis, mais les places
étant limitées, nous avons besoin de savoir si vous pourrez assister
à une des projections et nous indiquer très rapidement le nombre de personnes présentes.
Possibilité de se restaurer sur place.
Merci de nous contacter au 04 67 27 87 26 ou au 06 13 56 00 36
Email : reportage34@yahoo.fr
http://www.reportage34.skyrock.com
Bien à vous

Cet article a été publié dans Actualités et politique, Cinéma, Informations. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour La valise ou le cercueil

  1. Je vis aux Etats Unis, etat de Washington, mes enfants m’ont adresse le DVD de la valise ou le cercueil. Excellent travail, oeuvre passionnante que nous avons vu avec ma femme dont les parents etaient originaires de Laferriere. Je suis pied-noir du Maroc, ne a Meknes. Ma mere Eulalie Lopez est nee a Oran. Avec mes parents nous avons exploite des salles de cinema a Meknes, puis Nimes dans le Gard. Je contInue a militer pour la defense des interets des rapatries d’AFN au sein de l’USDIFRA, Gaby MENE etant mon ami. Actuellement a Snohomish, je travaille sur l’adaptation cinema tographique d’un livre que j’ai ecrit sur mes souvenirs d’adolescent et de rapatrie ne en terre africaine. J’aimerais montrer votre DVD a mes amis americains, existe-t-il une version sous-titree. Amities Claude Sandeaux

  2. je viens de le voir je suis pas pieds noir j’ai 66 ans j’ai beaucoup appris sur ces événements qui ont pris une part importante des actualités metropolitene bravos bravos vous nous avey revelle la face que l’ont nous occulte de l hiberge merci de ce très beau film et merci a+ j-luc messager lattes 34970

  3. vurpillot (salas) dit :

    Bonjour,
    J’aimerais comme beaucoup me procurer le dvd de ce film,je suis fille de pied noir ( ma mère a quitté son pays à 21 ans,ainsi que toute sa famille)…
    merci d’avance
    Doris

  4. Sabine BANCELLS dit :

    Trop émouvant ce film que j’ai vu hier soir, mais c’etait l’ histoire du pays qui nous a vu naitre, celui de nos parents,et de nos grands-parents. Une belle leçon d’histoire… à diffuser largement pour que la verité soit retablie, pour la memoire de ceux qui n’ont été que d’innoncentes victimes lachement sacrifiées par des hommes qui n’avaient rien compris à notre histoire.

  5. MANCINI Gabrielle dit :

    après tout ce que je viens de lire , j’ai hâte de voir ce film et je voudrais bien acheter son CD … mais comment se le procurer . Un grand merci à tous ceux qui se donnent tant de mal pour défendre notre honneur et raconter notre véritable histoire . Quand nos parents nous ont mises dans l’avion à la Sénia , ma soeur et moi , nous ne savions pas si nous allions les retrouver … nous avions 17 ans , une valise à la main et plein d’angoisses dans notre tête .

  6. Martinez dit :

    Bravo à vous tous. Ce film est trés émouvant et j’ai eu plaisir à le montrer à mes enfants. Oui, à 64ans, j’ai pleuré comme un enfant car des millions de souvenirs sont venus à ma mémoire.
    Ce film est notre patrimoine à nous pied noir et nous devons etre trés fiers de ce que nos Parents ont fait en Agérie.
    Encore merçi à vous tous.
    Trés cordialement Ivan Martinez

  7. josette boutin dit :

    je viens d’assister à la projection de ce magnifique film,bravo et merci pour ce retour danc ce pays de mon enfance,les yeux étaient brillants,nous avions un petit mouchoir en « prévision » à la main,50 années,nos parents auraient heureux d’assister à cette projection,mais je pense que le clin d’oeil va arriver de leur part,et nous nous sommes quittés comme des amis,comme la-bas…

  8. CASSAN Charly dit :

    Le synopsis définitif. Il faudrait supprimer le premier qui ne correspond pas au message que nous avons fait passer dans le film. Merci à vous tous

    Ce film retrace l’histoire de l’Algérie française de 1830 à 1962.
    Il a été réalisé avec des témoignages, le soutien de nombreux pieds noirs et harkis et le concours d’historiens, pour retracer durant deux heures émouvantes et palpitantes, la vie de ce peuple, injustement méconnu et humilié qui demande, depuis un demi-siècle, que la chape de plomb du silence et du non-dit soit levée et qu’éclate
    enfin la vérité sur les événements qui ont abouti à cet exode
    sans précédent dans l’histoire de France.

    Le film débute en 1830 par le débarquement à Sidi Ferruch et par la prise de la Régence d’Alger, occupée par les Turcs. Ces derniers se servaient des pirates barbaresques pour écumer la Méditerranée et imposer l’esclavage, la dictature et le pillage de ce territoire infesté de moustiques. Un territoire qui allait devenir un pays, l’Algérie, par la présence de Français et d’Européens.

    Si le film rappelle que l’armée d’Afrique a été de tous les combats, en Crimée dès 1853 et au cours des deux dernières guerres mondiales, il évoque avec précision les massacres du 8 Mai 1945 à Sétif et les répressions qui en découlent.

    Malgré ces évènements, s’ensuit une période prospère, avec
    de réelles années lumineuses que ces « Bâtisseurs » racontent
    encore aujourd’hui, avec beaucoup d’émotion.

    En novembre 1954, éclate la rébellion arabo-islamique nationaliste, commandée du Caire. Ce sont huit années de guerre.

    Il n’est pas oublié le coup de force des français d’Algérie et de l’armée qui entraîne en 1958 le retour de Charles De Gaulle au pouvoir.

    Sont évoqués la fameuse bataille d’Alger, la semaine des barricades et enfin le putsch des généraux.

    Le film rapporte également les engagements de premières intentions de Charles De Gaulle au travers de ses célèbres citations :
    « Moi vivant, jamais le drapeau du FLN ne flottera sur Alger », le «Je vous ai compris » et « Vive l’Algérie française ».

    Pour autant et finalement, l’Algérie française sera livrée au FLN par les « accords d’Evian » signés à la hâte le 18 mars 1962.

    Dernier sursaut d’un peuple trompé, un terrorisme de désespoir voit le jour par le combat de l’OAS contre le FLN.

    Pour achever ces épisodes dramatiques et douloureux, les images insoutenables de toutes ces victimes, cruellement et sauvagement assassinées, ainsi que le massacre de la rue d’Isly et de la grande poste d’Alger, après le blocus du quartier populaire de Bab-el-Oued en mars 1962.

    Sans oublier non plus le massacre du 5 juillet 1962 à Oran, puis le génocide des harkis et de leurs familles.

    Face à ces terribles évènements, une seule alternative s’impose, LA VALISE OU LE CERCUEIL, provoquant l’exode massif et l’exil de tout un peuple, quasi apatride, dans divers pays et dans cet hexagone désinformé et forcément hostile aux français d’Algérie.

    50 ans après, le droit à la vérité et à la reconnaissance n’est qu’une simple justice, que rappelle la Cour Européenne des Droits de l’Homme en son article 6 :
    « Toute personne a droit à ce que sa cause soit entendue équitablement,
    publiquement et dans un délai raisonnable… »

    En complément, le témoignage de pieds noirs de retour en
    Algérie pour la 1ère fois depuis l’exode, est une pure émotion
    mais des images fortes interpellent et interrogent…

    D’aucuns diront de ce film, qu’une part belle est faite aux pieds noirs et dans une moindre mesure aux harkis mais pas un mot dédié aux combattants et partisans du FLN.

    Le titre du film se suffit à lui-même, le dilemme,
    LA VALISE OU LE CERCUEIL
    ne concerne que les pieds noirs et les harkis.

    C’est leur histoire que retrace ce film.
    LA VALISE OU LE CERCUEIL est un devoir de mémoire pour nos disparus, nos enfants et pour l’histoire de France.

  9. wurtz-lohr christine dit :

    habitant en alsace ou acheter votre dvd.merci

  10. venys paul dit :

    Encore MERCI pour votre merveilleux film.
    A quand le DVD pour le montrer à tous ceux qui nous pu se déplacer ?
    Encore MERCI.

  11. LLORCA dit :

    Est-il possible d’acheter la cassette du film :LA VALISE OU LE CERCUEIL. Merci de me renseigner à ce sujet.

    • PEREZ michel dit :

      Salut CHARLIE,
      bravo pour ce film dans lequel je figure je pense que tu t’en souviens.
      Quand tu es venu a Sausset en compagnie de ton epouse, de JOSE et JANET
      j’ai eu quelques échos par ROLAND SOLER et PAUL JOUBEAU.
      Si tu as un CD à me vendre je suis preneur.
      Au plaisir de te rencontrer.
      Amitiés MICHEL PEREZ

  12. CASSAN Charly dit :

    Un grand merci. Nous sommes en train de refaire la bande annonce du film et le synopsis qui a été modifié mais il me faudrait votre adresse mail pour vous les envoyer. Votre site est très bien fait et en cliquant sur google c’est le premier site que nous voyons.

  13. CASSAN Charly dit :

    Suite à l’article de Aïcha Kerfha (harkis droits de l’homme), vous avons modifié le synopsis. Le film commence à faire parler de lui, d’ailleurs quelques dates de diffusion sont sur notre site http://www.reportage34.skyrock.com. Nous vous remercions de l’article que vous avez mis mais pourriez vous le rectifier et joindre les dates de diffusion. Un grand merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s