Retour sur la terre natale après 51 ans d’Exil


voyage de J-P BUDJEIA à Skikda

voyage de J-P BUDJEIA à Skikda

Pour ouvrir le récit et le diaporamaDoigt animé

Cliquez sur cette photo pour ouvrir le fichier

Cliquez sur cette photo pour ouvrir le fichier

Cet article a été publié dans Diaporama (PPS), Souvenirs !, Voyages. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

29 commentaires pour Retour sur la terre natale après 51 ans d’Exil

  1. Bonjour Jean-Paul, nous venons de visionner ton diaporama, que de souvenirs qui remontent à la surface. Je m’appelle Budjeia Vincent Michel, nous sommes peut-être de la même famille, qui sait ?. Moi aussi en voyant la tombe j’ai pensé la même chose. Et c’est les larmes aux yeux que j’ai pu revoir grâce à toi le mont-plaisant. Merci pour tous ces merveilleux souvenirs que je garderai jusqu’à la fin. Quel gachis, tout le monde se côtoyait et on ne regardait pas la couleur de la peau ou même les différentes religions. C’était une merveilleuse époque. Encore merci Jean-Paul, au cas où, je te laisse mon adresse Mail: mbudjeia@sfr.fr. Bien cordialement, Michel et Mady

    • Jean-Paul du Faubourg de l'Espérance dit :

      Bonsoir Michel
      Quel plaisir de lire ton commentaire sur ce retour à Philippeville effectué depuis déjà 18 mois.Plaisir multiplié par le fait que de toutes les personnes qui m’ont contacté après ce voyage,tu es le seul à porter mon nom..Nous avons très certainement un lien de parenté(il y a moins de BUDJEIA que de DURAND !!)Mais de cela je te propose d’en parler par mails dans les jours qui viennent.
      Si je comprends bien,tu n’es jamais retourné « là bas ».Je te conseille fortement de faire ce « pélerinage ».Je puis t’assurer que tu ne le regretteras pas..Bien sûr,tu seras déçu par plein de choses (cimetière etc…)mais l’essentiel sera de te réapproprier,l’espace de ton séjour, cette ville qui nous a vus naître et que nous ne pourrons jamais oublier.(retrouver la chambre où je suis né tant de temps après fut un moment d’intense émotion)
      Je te dis à très vite sur le Web
      Très amicalement Jean-Paul

      • Merci Jean-Paul de m’avoir répondu si promptement, oui nous sommes peut-être de la même famille, et si cela n’est pas le cas et bien nous aurons tout de même le plaisir de nous être retrouvés et de ce fait nous rapeller des souvenirs de notre ville natale et pays où nous avons nos racines. Et comme tu le dis si bien, jamais nous ne pourrons oublier. Je te dis donc à plus sur le net, en attendant qui sait, peut-être avoir le plaisir de nous rencontrer et converser de nos merveilleux souvenirs qui ont à jamais gravé nos mémoires…

      • PS: en tout cas, trés heureux d’avoir pu retrouver un compatriote grâce au net.
        Bien Cordialement Michel

  2. AISSOUB dit :

    Bonsoir; C’est avec joie et un plaisir certain que j’ai parcouru à la fois les photos et les commentaires. Je suis natif de Skikda, j’y retourne régulièrement et aujourd’hui établi à Paris.
    Avec toute mon affection.

  3. CANTET Jean Michel 79200 dit :

    Très beau DIAPORAMA, j’ai bien apprécié, car j’ai vécu au Consulat de France à PHILIPPEVILLE, en 1962, au service de Mr le Consul François René de Foville, comme appelé du contingent, et je suis retourné avec mon épouse, avec la compagnie de Benito, en Mai 2011.Nous avons vécu un séjour fantastique, grâce aux relations de Benito.
    Félicitations à vous Mr J P BUDJEIA.
    Bien cordialement.
    Jean Michel CANTET

  4. MARCELLE PEI TRONCHI née MAGNANI dit :

    C’est avec un grand plaisir que j’ai revu tous ces souvenirs. Merci d’avoir pris le temps de nous faire faire se retour en arrière.

  5. agnese dit :

    max le pieds noirs de philippeville stora beau reportage photos sa ma remonte le moral merci jean paul signe AGNESE pierre ne a philippeville en 1948

    • Jean-Paul du Faubourg de l'Espérance dit :

      Salut Pierre
      Si mon reportage t’a remonté le moral,alors j’en suis très heureux.C’est un peu le but de cette mise en ligne :raviver les souvenirs pour qu’ils ne sombrent pas.
      Amicalement
      Jean-Paul du Faubourg

  6. Suzette Lacroix dit :

    Cher Jean-Paul (2!),
    Un grand bravo pour ce récit illustré de ton retour au pays! un récit où tu réussis à communiquer tes émotions, ce qui le rend captivant. On peut faire avec toi ce voyage, mieux comprendre ce qu’était pour toi ce coin de terre, imaginer ta vie dans ta maison, sur ta terrasse avec ton pigeonnier, dans ton quartier, et découvrir ce que que la ville est maintenant. Tu as su dépasser tes regrets et ta nostalgie pour être sensible à la gentillesse de l’accueil, aux efforts faits pour préserver certains lieux, en aménager d’autres. Tu as un regard fraternel, sensible à la souffrance de ceux qui vivent dans la pauvreté.
    Moi qui n’irai sûrement jamais en Algérie, en lisant ton récit, je deviens un peu passagère clandestine cachée dans tes bagages! merci et gros bisous! Suzette.

    • Jean-Paul du Faubourg de l'Espérance dit :

      Chère Suzette,
      De tous les commentaires que j’ai reçus depuis la mise en ligne de mon reportage,le tien est le seul émanant d’une personne qui n’est pas « Pied Noir » et qui n’a jamais mis les pieds en Algérie.
      Dès lors,tu comprendras que chacune de tes phrases revêt à mes yeux un caractère particulier.
      Tes mots sont empreints de sensibilité,de gentillesse,de grandeur d’âme,de compréhension aussi pour les déracinés que nous sommes.
      Tu dis que « j’ai su dépasser les regrets et la nostalgie ». Tu es tout à fait dans le vrai.Si j’ai attendu autant de temps pour retourner « là bas »,c’est en partie parce que je voulais avoir la certitude de pouvoir fouler à nouveau ma terre natale sans colère et sans haine..Et tout au long de mon séjour,lorsque des images étaient difficiles à regarder(notamment au cimetière ou devant des monuments commémoratifs chers aux Algériens)j’ai su y faire face sans un mot,sans un geste,sans un soupir.Mais j’ai mis 50 ans pour acquérir cette force !
      Chère « passagère clandestine »j’ai été heureux de t’avoir dans mes bagages !
      Bisous Jean-Paul.

  7. Bour Anne-Marie dit :

    Merci Jean-Paul pour ce beau voyage que tu as su si bien raconter et illustrer. J’ai connu très peu Philippeville car j’avais 5 ans la dernière fois que j’y suis allée en vacances avec mes parents. Ma maman y était née et j’ai des souvenirs très précis de certains lieux Tous les noms de quartiers ou d’alentours que tu as cités ont bercé mon enfance, mon adolescence et plus encore, et mon émotion fut très forte en te lisant. Tu as eu beaucoup de chance de pouvoir retourner dans ce pays qui t’a vu naître et de nous faire profiter, par écrits et par photos, de toutes ces choses belles et moins belles que tu as vues.
    Encore Merci Jean-Paul.
    Une Montpelliéraine

  8. cacciuttolo claude dit :

    Merci pour ce beau récit de votre voyage à Skikda et aussi pour les photos notamment la 23 ème qui montre la maison Matalonni au 68 rue Clémenceau de Philippeville. Nous avons habité de très longues années le logement dont on voit les fenêtres et plein de détails …jusqu’au nid d’hirondelles …qui n’ont pas quitté leur pays. On reconnait anciennement, le magasin du Mozabite, le portail monumental, le bureau des pompes funèbres, l’épicerie Volpé, la librairie Portelli…Vous avez dû , venant du faubourg de l’Espérance, souvent passer sous mon balcon d’où j’ai observé et décrit la vie de cette rue dans http://ecolerusicade.free.fr. Bien que je ne crois pas vous connaitre, votre nom de m’ai pas inconnu. Est-ce que vous vous êtes intéressé à cette vue par hasard ? En tout cas merci encore pour ces souvenirs de jeunesse.

    • cacciuttolo claude dit :

      vraiment si ‘ ma rue’ vous intéresse voici le lien plus précis
      http://ecolerusicade.free.fr/Phildiapos/RClem.html

    • Jean-Paul du Faubourg de l'Espérance dit :

      Tout d’abord merci pour votre appréciation sur mon reportage.
      La prise de vues à laquelle vous faites allusion est le fait du pur hasard.Mais celui-ci faisant bien les choses,je suis heureux que vous ayez pu reconnaître votre maison et qu’elle ait ravivé en vous des souvenirs de jeunesse.Pour moi aussi, votre nom ne m’est pas inconnu;quant à y associer un visage,c’est beaucoup trop ancien pour une mémoire!

      • Jean-Paul du Faubourg de l'Espérance dit :

        Je suis allé faire un tour sur le site de la rue Clémenceau.C’est un véritable bijou et je me suis régalé.Vous avez fait revivre votre quartier avec un talent rare.
        Marie-Claude MATALONNI,contactée par Gilles R. a aussitôt reconnu la maison de ses grands-parents.mais n’a pas souhaité s’exprimer sur SKIKDA MAG..C’est dommage!
        Il n’empêche qu’une photo prise au hasard et reconnue par deux personnes comme étant la maison où ils ont habité, voici maintenant pus de 50 ans,n’est-ce pas formidable?

  9. BRAULT dit :

    DENISE du Montplaisant :
    Ce qui se vit …..ne se raconte pas … Et cependant ,vous avez su faire les deux …
    Mille bravos et mille mercis.
    Par notre ami commun Gilles, vous savez déjà tout mon ressenti..
    En vous écoutant …je l’ai vécu avec vous….!!!…Du fond du coeur ..Merci Jean Paul .

    • Jean-Paul du Faubourg de l'Espérance dit :

      Merci à vous,chère Denise, de votre commentaire très émouvant que m’a transmis Gilles.
      Mon reportage que j’ai tenu à rendre public sur le site des anciens Philippevillois sert aussi à cela:faire échanger des idées,des sentiments,et pourquoi pas des critiques entre les anciens habitants de cette ville que nous avons tant aimée.

  10. BERTON dit :

    MERCI POUR CE TRES BEAU VOYAGE QUI NOUS EST OFFERT.JE SUIS NEE A PHILIPPEVILLE. MERCI . TANT D EMOTION DE NOSTALGIE DE BONHEUR AUSSI. SI PRES SI LOIN ….CE PAYS ME MANQUERA TOUJOURS. TRES BELLE HISTOIRE ET BEAU DIAPORAMA . MILLE MERCI MR BUDJEIA..

  11. Gilles du Montplaisant dit :

    Revenant sur ce remarquable diaporama nous comblant d’émotions fortes, je désirerais apporter un éclairage personnel sur le ressenti de ce bien vivant reportage.
    Effectivement, revoir sa Terre natale, c’est une noble façon de retrouver ses sources, de renouer avec son passé, avec ses racines.
    Si à ce jour, je n’ai pu retourner sur ma Terre natale, celle de mon père, et avant cela celle du père de mon père, c’est qu’il me serait à ce jour encore insupportable de revoir ce que j’ai abandonné, c’est à dire le fruit du labeur de mes ancêtres : le berceau de trois générations (avec celle du père de mon grand-père) me précédant sur cette terre que nous avons tant et tant aimée. Mes prédécesseurs, tous enterrés à PHILIPPEVILLE, ne l’auraient pas abandonnée comme j’ai été amené à le faire.
    … Mais nous ne pouvons pas refaire l’Histoire que nous avons subie et qui en a décidé ainsi.
    Je reste à ce jour profondément attaché à ma terre natale, au Montplaisant, à PHILIPPEVILLE, à SKIKDA que je visite au quotidien par Internet et à mes sentiments.

    • Jean-Paul du Faubourg de l'Espérance dit :

      Les sentiments que tu dépeins,mon cher Gilles,je les comprends très bien pour les avoir ressentis moi-même pendant des décennies.Et puis,petit à petit,l’envie de partir à la rencontre de mes racines s’est révélée la plus forte.A la fin c’était devenu une véritable obsession.
      Il faut aborder ce voyage avec une grande force intérieure.Il faut s’y préparer psychologiquement.Parce que tu sais à l’avance que ce que tu vas découvrir va te faire souffrir.
      Lorsque tu débarques dans ta ville et que tu vois tous ces drapeaux algériens,tu te souviens qu’en 1962,ceux qui flottaient au frontispice des édifices avaient la couleur bleu,blanc,rouge.
      Lorsque tu découvres en pleine ville un immense monument dédié « aux martyrs du 20 Août 55″ tu as le coeur serré.
      Lorsque tu entres dans le cimetière et que tu vois ce triste spectacle:ici,des arbres qui poussent au milieu d’une tombe éventrée,là des sépultures profanées,plus loin un cercueil d’enfant tenant en équilibre sur une tombe ou bien encore lorsque tu demandes à voir les tombes de membres de ta famille et que l’on te répond »ce n’est pas accessible » et lorsqu’enfin tu peux y accéder tu dois te contenter de voir des plaques moussues dont le nom est à peine visible devant des tombes fracassées alors oui ,tu te demandes si tu as bien fait de venir.
      Lorsque tu entres dans ton ancienne maison où tu es né où tu as passé ton enfance et ton adolescence tu ne peux t’empêcher de penser que que la dernière fois que tu l’as vue,tu étais un fringant jeune homme qui avait toute la vie devant lui et que maintenant,retraité septuagénaire,tu commences sérieusement à songer qu’il te reste peu de temps à passer sur cette Terre.Eh oui,50 ans c’est toute une vie !
      Je suis heureux d’avoir fait ce voyage parce que tout ce qui précède j’ai pu le regarder sans un mot,sans un geste,sans un soupir.Il ne faudrait pas croire que c’est de la résignation.C’est tout le contraire.C’est une force intérieure qui m’a porté durant tout ce séjour.C’était une façon de dire au FLN,à De Gaulle et à l’Algérie indépendante que « ce qui ne te tue pas te rend plus fort. »

      Alors,tu vois Gilles,si j’ai eu cette force,tu peux l’avoir aussi.Et je t’encourage à faire ce pèlerinage.Tu verras,tu ne le regretteras pas.

  12. Gilles du Montplaisant dit :

    Reportage d’excellente qualité tant sur le plan pictural que sur celui du commentaire chargé d’authenticité. Toutes mes félicitations Jean-Paul, mon cher copain de toujours.
    Tu as pu réaliser ce vieux rêve et tu as su je pense, parfaitement traduire toutes les émotions que tu as ressenties.
    Je souhaite que ce reportage réchauffe le cœur de milliers de Philippevillois et Skikdis.
    Encore ce Grand Bravo, mon cher Jean-Paul !
    Gilles

  13. AUBESPIN dit :

    bjr,Jean paul,nous nous sommes croisés j’était a Stora le 20 juin chez Ramchoul (Stora hotel).j’espère que tu as mangé chez Saied a » la voûte ». mais comment as tu fait pour attendre 50 ans pour retourner? Pour moi,c’est comme si je n’étais pas allé voir ma Mère depuis 50 ans .je suis né en 50,a « Skikda »,YVES. A bientôt a STORA.

    • Yvane dupuy dit :

      Je suis née moi aussi en 1950 et le nom d’AUBESPIN raisonné encore dans mes oreilles ….
      Je pense que  » nos pères  » étaient très amis……..( Édouard mazzella)
      Yvane Dupuy mazzella

  14. SEGUI Marie-Paule dit :

    Oh !!!!!! grand merci pour ce merveilleux diaporama – je suis née à Philippeville en 1949 et surtout quel bonheur de voir Stora – mon père est né à Stora d’une famille de pêcheur – j’ai pu voir notre maison juste à côté de l’horloge – Quel dommage, mes parents sont décédés, mon père aurait tellement aimé revoir son village – Encore MERCI Monsieur Budjeia de nous faire partager tout cela

  15. butler dit :

    « les souvenirs sont cor de chasse dont meurt le bruit parmi le vent »
    je croyais qu’Apollinaire avait raison, il n’en est rien…

    • PANDOLFO dit :

      Bien réussi ton DIAPORAMA . J’avoue que malgré mes cinq voyages à Ph/ville ton récit m’a ému. .Tes photos sont bien réussies. J’avais l’impression d’être là-bas avec toi! Tu as pu te rendre compte de l’émotion que l’on éprouve après tant d’années de revoir tous ces lieux magiques de notre enfance! Les mots ne suffisent pas , il faut le vivre!!! Je suppose qu’il t’a fallu plusieurs semaines avant de te remettre de toutes ces émotions . Crois-moi , je sais de quoi je parle! Nous avions eu un contact il y a quelques mois . Je ne retrouve plus ton adresse Mail, car j’ai changé d’ordinateur depuis.Je te donne la mienne, si tu pouvais me contacter , j’en serais ravi

      benito.pandolfo@neuf.fr Bien amicalement B.P.

      • Jean-Paul du Faubourg de l'Espérance dit :

        Merci à toi Bénito pour avoir apprécié mon reportage.
        Effectivement,il y a quelques mois,il avait été question de partir ensemble et je ne sais plus pour quelle raison,cela ne s’est pas fait.
        Je t’enverrai mon adresse mail par courriel.

      • PANDOLFO dit :

        Bonjour Jean-Paul : J’attends toujours que tu m’envoies ton adresse !
        Amicalement B.P.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s