Projet de réhabilitation des « Arcades »


Après les HBM c’est au tour des Arcades !
Vivement le mois d’avril; Hourra !
Pour prendre connaissance du texte rédigé par KHIDER OUAHAB sur le sujet veuillez cliquer sur la photo ci-dessous.
Les arcades

Cet article a été publié dans Actualités et politique, Informations, Souvenirs !. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Projet de réhabilitation des « Arcades »

  1. M.harkat dit :

    bonjour à tous,je suis natif de phillipeville et je comprend la nostalgique des lieux telle qu’on les a laissé à mon avis personnel skikda gardera sa splendeur d’avant, le problème c’est les habitants
    qui devront quitter leurs maison pour ne plus revenir et que ce beau quartier ceras cédée a une classe bourgoise paysanne au détriment des anciens de la ville qui serons eparpayer et avec eux toutes l’histoire de cette belle ville de philipeville ,quelle mascarade cette réhabilitation qui ne dit pas nom, son objectif principale c’est de vider sa population d’origine .

  2. michele dit :

    JE VOULAIS REVOIR MA VILLE AVANTLE GRAND DEPART…MAIS SON ETAT DE DELABREMENT ME FAIT PEUR. JE PREFERE MES BEAUX SOUVENIRS…..

    • Michel Mathiot dit :

      Si vous voulez revoir votre ville, un conseil : allez-y. De toutes façon quand on va revoir sa ville tout dépend avec quels yeux on veut la regarder. Si c’est avec ses « yeux de pied-noir déçu » on verra toujours le verre à moitié vide. Si c’est avec ses « yeux d’enfant » on verra toujours le verre à moitié plein. Question de mentalité. La vieille ville de Philippeville que nous avons connue est toujours en place, à quelques exceptions près qu’il est déraisonnable de grossir dans les commentaires. Avec ses problèmes certes, Mais quelle ville n’en a pas. La nouvelle ville de Philippeville s’étend dans les faubourgs et évidemment nous ne l’avons pas connue. Ni le complexe pétrochimique qui défigure Jeanne d’Arc (des complexes pétrochimiques, commerciaux et tout le bazar, qui défigurent le paysage on peut en citer à la pelle près de chez nous). Dès sa création Philippeville fut une ville champignon et à toutes époques elle s’est transformée. Il y a aujourd’hui plusieurs mosquées ce qui est normal (au passage le premier établissement de culte en dur construit par les Français fut la mosquée de la rue du Coran). Le cimetière est conservé et gardienné, les parties communes principales sont entretenues, certes de très nombreux caveaux ont subi les attaques tu temps. Il y a une université neuve dans le domaine de l’ancienne école d’agriculture de Saint-Antoine, dont les bâtiments historiques et les plantations qui les entourent sont parfaitement entretenus. Etc.
      Que l’on ferme son cœur et ses poings, la nostalgie prend le dessus et on ne risque pas de s’en sortir. Que l’on ouvre ses yeux et son cœur, on est soi-même surpris du résultat.

  3. Gilles du Montplaisant dit :

    L’essentiel n’est-il pas cette prise de conscience de sauver ce qui est réhabilitable ? Certes cela aurait pu être entrepris il y a bien longtemps déjà mais on connaît un peu partout ( pas qu’un peu – beaucoup !) certaines lenteurs de l’Administration.
    Allez ! Puisque les manches sont retroussées.
    Bonjour à tous.

  4. Sellés dit :

    Mais c’est la ville entière qui est en train de s’écrouler!!!!
    Evelyne Sellés-Fischer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s