Dis Papy… Au Cabanon


Bonjour à toutes et tous,
Les anciens, ceux et celles qui empruntaient la route de Jeanne d’Arc pour se rendre à la piscine, aux platanes ou bien encore au Guerbès se souviennent certainement des cabanons qui bordaient la route et qui faisaient le bonheur des heureux propriétaires.
Les plus jeunes, ceux qui n’ont pas connu cette époque pourront, à la lecture du récit de CLAUDE consacré au « Cabanon » que ses parents possédaient, découvrir, entre autre, ce que la vie était au temps béni des Dieux.
Bonne lecture et surtout je vous souhaite de prendre autant de plaisir que CLAUDE a eu en rédigeant ce chapitre.
Bien à vous.
Jacky
Doigt animé
macaronade-montage

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Dis Papy… Au Cabanon

  1. BERTON NEE SAINTON MICHELE dit :

    MERCI CLAUDE, BIEN QU ABSENT, VOUS ETES TELLEMENT PRESENT. MERCI DONC POUR CES PROMENADES …REMPLIES DE DOUCEUR ET D EMOTION. NOUS ALLIONS EGALEMENT TOUS EN FAMILLE PASSER DE MERVEILLEUSES VACANCES SUR CETTE IMMENSE PLAGE DE JEANNE D ARC. MERCI

  2. DARNIS Christiane dit :

    Merci Cher Claude pour ce magnifique récit, un réel plaisir chargé d’émotion, loin de nous tu es parti, mais nous TOUS nous t’aimons tu resteras dans nos cœurs pour TOUJOURS, où que tu sois tu seras toujours parmi nous avec toute notre TENDRESSE.

  3. Gilles du Montplaisant dit :

    Le « Cabanon » de Jeanne d’Arc.
    Claude, tu es parti bien trop tôt.
    Je viens de lire le chapitre sur le « wagon-cabanon » et j’aurais voulu te demander certaines précisions, certains détails sur cette page.
    Figure-toi Claude que parfois les images d’un wagon similaire nous ayant hébergés (combien de jours ?) me reviennent, mais impossible d’être précis. Il était situé après Jeanne d’Arc. Ce pouvait être pendant la guerre et j’étais bien trop jeune ( 3 ou 4 ans d’âge) pour avoir de nets souvenirs. Par la suite, j’ai su que ce wagon qui nous avait abrités (?) appartenait à un copain de mon père, François IACONO. Ce propriétaire terrien cultivait melons et pastèques dans ce coin de la planète.
    Peut-être qu’un lecteur pourra apporter d’autres précisions à ces images furtives qu’il me reste …
    Claude, tu es parti trop tôt, pas seulement pour mes images …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s