AÏCHA

AICHA

Avec le plomb des années, je me demande encore s’il s’agissait de Fatima ou d’Aïcha. Cette histoire revient de la nuit des temps : mettons qu’elle doit remonter de 1936 à défaut d’autre précision.
A cette époque et en été, la famille se retrouvait sans doute à Auribeau dans la ferme dite de « Gastu ». Ce domaine assez vaste comme beaucoup de fermes en Algérie appartenant à un groupe d’agriculteurs était voué à la polyculture (céréales, élevage, cultures vivrières). Le chef de culture était mon oncle par alliance je lui dois ma faculté à conduire un cheval à l’abreuvoir.

Le souvenir d’Aïcha s’attache surtout à un tatouage visible sur sa poitrine et qui représentait un coq. D’ailleurs, elle en était très fière à le dévoiler aux femmes de la maison qui damaient à l’envie :
– Aïcha montre nous ton coq.
Comme la brave femme prononçait Cuq, elle ne voyait pas l’intention malicieuse d’infâmes roumiäs. En fait le mot d’étymologie ancienne s’allie à l’allusion aux romains, premiers envahisseurs.

La fierté d’Aïcha résidait dans son fils chéri Aziz sans doute en raison de la consonance de son prénom. A la question de l’avenir d’Aziz, il devait aux vues de la mère devenir ficiel (officier de l’Armée) ou d’joint-maire. Dans nos communes d’Algérie, le maire outre ses occupations professionnelles représentait sa commune devant les autorités, présidait les assemblées communales, signait une foule de documents.
Le plus le maire déléguait la gouvernance au premier adjoint surtout si des administrés se débattaient dans des problèmes sans fond. Je sais si Aïcha eu un jour recours à ses services.
Je ne sais ce qu’il advint d’Aïcha après la tourmente des années 40. Sans doute vit-elle avec une nombreuse famille à Auribeau sans doute auprès d’Haziz devenu sans doute officier ; et, qui sait premier adjoint dans une nouvelle commune.
André-Gilbert Menant.

Aïcha se trouve à gauche sur la photo

Aïcha se trouve à gauche sur la photo

2 commentaires pour AÏCHA

  1. auribeaudois dit :

    Bonjour et bonsoir M.ANDR GILBERT MENANT PEUT VOUS AVEZ OUBLIER LA FERME GASTU N’A JAMAIS EXISTER PEUT ETRE COMMUNE DE GASTU OUI C’EST UNE COMMUNE SITUER SUR LA ROUTE ENTRE AURIBEAU ET GUELMA. SALUTATIONS GILBERT

  2. Mouas dit :

    Bonsoir M.André Gilbert Menant
    Il n’y aurait pas de ferme à Auribeau appelée autrefois « Gastu »; auriez vous l’obligeance de nous communiquer quelques noms de ce groupe de propriétaires et celui du chef de culture qui pourraient peut être nous aider à retrouver les traces d’ïcha

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s