Le déjeuner et le casse-croûte… là-bas !

6 commentaires pour Le déjeuner et le casse-croûte… là-bas !

  1. Scoungil dit :

    Oui, je confirme : je suis du siècle dernier et produit « d’Avant-Guerre ». Tu m’escuseras Bouns, d’abord de ne pas pouvoir « itiliser » les lettres en italique pour souligner ma « phivilloiseté », alors je mets les « guillemets », et ensuite tu m’escuseras de pas m’en sortir a’ec cette « tiknoulougia » tia Ze … » qui m’empêche de retrouver l’explicite commentaire que j’ai fait aujourd’hui sur ton message écrit le 22 « sectembre » dernier. Dommage, ça me paraissait intéressant mais s’il a disparu, n’en parlons plus.
    ‘oilà ça qui tue le Philivillois de base – tant que ça marche l’informatique, ça va c’est amusant et bien pratique mais dès qui y a un petit grain d’ sab’e, plus fin que celui de Jeanne d’Arc, alors tout coince. on dit « et Guigè mourte » et on ferme tout.

    • Boutounné dit :

      Pour l’instant ça marche, j’ai bien lu tes explications et je contunu, histoire de vérifier si je …. Dommmmages pour tes commentaires sur le texte, certainement la part des anges.
      Je contunu encore et j’entre mes coooordo… A plus.Gérard.

  2. Boutonné dit :

    2012 – 2019,
    J’ai mi longtemps à réaliser que ton commentaire mon cher Scoungil était basé uniquement sur la photo et rien sur le casse-croûte !
    Heureusement tu as bien changé, tes réponses « uniques » puisqu’il n’y a personne d’autre, me sont plus favorables.
    Amitiés. Bouns.

    • Scoungil dit :

      Mon cher Bouns,
      Ça remonte à 2012 mon commentaire sur la photo ! J’étais bien jeune en 2012 ! On est en octobre (demain matin) 2019.
      Quoi te dire ? Si j’ai bloqué sur la photo, c’est qu’on devait parler de constructions ou ce domaine-là. Peut-êt’e que j’ai pas voulu me disperser dans le commentaire ? Va sa’oir ?
      Et en pluss qu’, pour se retrouver dans ce Faux Rhum … oui, c’est un Vrai Labyrinthe : tu tombes sur un artick’e intéressant et si t’y pas pris la précaution de mettre un fil d’Ariane pour le retrouver … ti rotombes dessur … 7 ans après ! T’y a passé tes 7 ans d’ malheur !
      V’oilà pourquoi tous les silences qu’on subit. T’ fem’ wou la « là » ?
      Mais tes casse-croûte, des Monuments de savoureux moments. Après ceux du chantier que tu nous as décrits, quelle riche chose ce partage (juste une petite remarque Bouns : s’il te plaît, t’y écris plus en bleu-ciel, je me suis zguin’ché l’oeil (je suis monophtalme – borgne si tu veux) – si tu écris en bleu, prends le bleu marine.
      Après ce casse-croûte de chantier, j’ai compté : y faut qu’on fasse le tour des 11 autres casse-croûte que tu as cités – de çuilà au sud de Biskra, jusqu’à çuilà de la Pointe noire en Guadeloupe, en passant bien sûr par le vénérable casse-croûte de chez Nono à l’Hôtel de France à Djidjelli ! On veut savoir, on veut tout revivre !
      Ti as du travail à raconter tout ça Bouns mais les casse-croûte, voilà des richesses de la vie !
      Parenthèses : pour les merguez, toute la tiknoulougie au service de la cuisine – l’eau dans la chair de la merguez pour pas les griller pirque que des pois-chiches pour faire le café entre 1939 et 45 .. 46 ou 47.

    • Scoungil dit :

      Je trouve aujourd’hui ta réponse du 22 sept. 19 venant « un peu de temps après » mon commentaire du 03 avril 2012 (j’étais bien jeune !) Je recommence mon texte écrit ce matin, qui a paru sur cette page et … que je ne retrouve plus.
      Je te disais 2 choses :
      « Malheur mon frère, n’écris plus en bleu ciel – écris en bleu marine, je suis laouère ».
      « on a soif de tes récits de casse-croûte, tu en as cité 11. Raconte-nous les, depuis celui au sud de Biskra jusqu’à celui de la pointe noire en Guadeloupe, sans oublier les casse-croùte mémorables chez Nono à Djidjelli.
      Salut de Scoungil

  3. Gilles du Montplaisant dit :

    Si les photos des bâtiments en construction ou érigés n’offrent pas assez de recul pour situer le quartier du Montplaisant, par contre celle où la vue surplombe le port semble avoir été prise depuis le quartier de l’hôpital. D’autres détails pourront mieux nous éclairer.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s