Avis de recherche


Pour vos recherches veuillez utiliser la rubrique « laisser un commentaire »
 
Par contre pour vos messages à caractère personnel veuillez utiliser le Forum de SkikdaMag dont voici le lien :
http://skikdamag.lebonforum.com/

 

412 commentaires pour Avis de recherche

  1. RICCI Danielle dit :

    Moi, je recherche Bernard prénom né à Bône dans les années 40/45.
    Sa maman travaillait à l’hôpital.
    Il s’était marié avant l’indépendance, son papa était représenté par Blaise.
    Peut-être de notre famille ?
    Si information : 06-43-64-79-91
    Cordialement

  2. RICCI dit :

    Bonjour,
    Je recherche CURMI Bernard origine d’Algérie.
    Danielle 0643647991

  3. Souames dit :

    Je cherche photo de souames Ahcene l’entrepreneur de skikda en 1980

  4. RICCI dit :

    Bonjour,
    Je recherche CURMI Bernard d’origine de Bône Algérie, qui résidait sur Cannes.
    Cordialement

  5. RICCI dit :

    Bonjour,
    Je recherche RICCI mais malheureusement, je n’ai pas son prénom, il figure sur une photo de classe des années 1957-1958 au Lycée Saint-Augustin de Bône.
    Si quelqu’un le reconnait, qu’il est devenu et ou habite t’il ?
    Merci

  6. RUSSO dit :

    Bonsoir à tous et bonne année !
    Je n’ai pas été très explicite sur mon précédent courrier, mon père s’ appelle Alain, il avait un frère Joseph, mon grand-père s’appelait Lucien et son surnom ou l’ orchestre ou il jouait était BAGUR, mon père y jouait également… La gagavelle ! Voilà si vous les avez connus la bas merci pour vos témoignages ! À bientôt

    • Boutonné. dit :

      Bonjour a toi petit fils de Bagur,
      Il est le fruit même de notre cité Philippeville jusqu’a Stora.Pour le retrouver dans ses multiples facettes il faut commencer par aller sur Google et taper : Bagur, mais aussi Suzette Granger ou tu pourras lire quelques textes a son sujet. Il y a sur Skikdamag plusieurs textes qu’il te faut retrouver, peut-être avec l’aide des Guidemourtes responsable du site.
      Personnellement j’ai fais enregistrer a Aix en Provence au CDHA : Centre départemental historique sur l’Algérie un certains nombre de texte, photos de cacavelle et autre tricabalaque que l’orchestre utilisé pour accompagner le chanteur Bagur dans des chansons de tradition verbales. En effet, malgré une recherche a Paris a la SACEM (par une Philippevilloise qui y travail) mais aussi en Italie, je n’ai pas retrouvé les partitions.
      Alors avec de la patience et ma flute a bec plus mon frère Jacques, plus Scardonne la mémoire plus, plus,… au bout du bout, j’ai écrit certaines de ces partitions qui sont désormais sauvegardées au musée a Aix en Provence. Voilà pour commencer et a ta disposition pour plus de détails. Gérard Boutonné.

      • RICCI Danielle dit :

        Bonjour
        J’aimerai retrouver Mme Caruso épouse RICCI.
        Son numéro de téléphone ?
        Vous pouvez me contacter au 0643647991

      • RUSSO dit :

        Bonsoir mr BOUTONNÉ,
        Je suis désolé de ne pas avoir répondu plus tôt à votre message, mais c’est avec joie une immense fierté et beaucoup d’émotion que je vous ai lu ! J’ai commencé par le site de Suzanne GRANGER je n’ai pas encore tout parcouru car le temps me manque.
        Je vous remercie de m’avoir répondu cela m’a fait chaud au coeur ainsi qu’à mon père qui jouait également dans l’orchestre ! Je vous dis à bientôt j’espère.
        Cordialement Eric RUSSO

  7. RUSSO dit :

    Bonsoir à tous !
    Je m’appelle Eric RUSSO ma famille habitait 1,rue HIPPOCRATE, est-ce que ça parle à quelqu’un ?

  8. Mme Depire Chantal dit :

    Bonsoir
    je me presente mon.non.de jeune fille
    et Raffarin chantal mon papa etait douanier a .la caserne de douanes
    ‘j’aurais savoir le nom.. de la rue ou se
    trouve la caserne des sdouanes
    Merci d’avance

    P
    Chantal

    • Chesta Ginette née Cuomo dit :

      Bonjour je suis Ginette Cuomo. ( épouse Chesta ) la caserne des douanes était en face de la mairie à l’angle de l’avenue de la République et de la rue Antoine Bruno. Nous étions voisins jusqu’en 1962. Vous trouverez des photos sur internet en demandant  » photos de Philippevillle Skikda la mairie » nous y voyons sur certaines les douanes. Bons souvenirs. Ginette

      • stefanini dit :

        Effectivement la caserne des Douanes se situait sur une placette en face de la mairie, entre les rues Henri Tessier et Antoine Bruno ; le Musée de Skikda y a maintenant trouvé refuge.
        Meilleurs souvenirs.
        Stef.

      • Michel dit :

        Avez vous connu la villa St Joseph rue Antoine Bruno -Famille Lauro Gobin et Ruopoli Mon père était douanier jusqu’a 1962 puis départ la France
        Je cherche un passé que je n’ai pas connu.

        Sincères salutations.

    • Gilles du Montplaisant dit :

      Sauf erreur de ma part, les services de la Douane se situaient dans le quartier de l’Hôtel de Ville. A proximité, le nom de « Rue de la Douane » apparaît sur le plan de la ville (1961).
      Mais il me semble que cette administration se trouvait dans une rue parallèle plus à l’est, la rue Henri Teissier. Cela demande confirmation par d’ autres avis.
      Par ailleurs, le nom de cette rue citée n’a aucun lien avec le personnage religieux des années 1960 donné par Google car ce nom de rue est bien antérieur à cet évêque.

      • Chesta Ginette née Cuomo dit :

        Bonjour je suis Ginette Cuomo. ( épouse Chesta ) la caserne des douanes était en face de la mairie à l’angle de l’avenue de la République et de la rue Antoine Bruno. Nous étions voisins jusqu’en 1962. Vous trouverez des photos sur internet en demandant  » photos de Philippevillle Skikda la mairie » nous y voyons sur certaines les douanes. Bons souvenirs. Ginette

      • Chesta Ginette née Cuomo dit :

        Bonjour Gilles, l’emplacement dont tu parles rue Henri Tessier sur une petite place aujourd’hui un musée était les bâtiments de la marine, je crois bien si ma mémoire ne fait pas défaut, nous habitions rue Antoine Bruno en. 1957 , et nous en étions voisins de face à l’arrière de ce bâtiment. Un grand bonjour à tous. Ginette

      • Chesta Jean Baptiste dit :

        En jaune les bâtiments de la marine et derrière au coin de la rue Antoine Bruno les douanes Envoyé de mon iPadA l’arrière plan derrière la Mairie ou il y a les deux palmiers les bâtiments de la Marine à gauche à l’angle de la rue A. Bruno avec le toit rouge en hexagone les douanes. Est tu d’accord? Nous y étions voisins, en tout-petit trois petits traits blancs…c’était chez nous, mes parents étaient gérants de l’hôtel Sélect.

        >

    • M. Mathiot dit :

      Bonjour,
      L’immeuble de la douane, qui fut le premier bâtiment dit civil, édifié par l’administration dans les premières années de Philippeville, et dont le plan vu de dessus avait quelque chose de géométrique avec une cour intérieure, n’existe plus aujourd’hui. Le bâtiment où a été implanté le musée de Philippeville est situé à quelques dizaines de mètres, au début de la rue Henri-Teissier. Il s’agit d’un ancien bâtiment militaire destiné aux approvisionnements, qui dispose de vastes salles voûtées où avaient été transférées les collections (du moins celles qui n’avaient pas disparu) en provenance du musée originel rue Valée (entre St-Augustin et Jugurtha). Entre les deux, un édifice moins ancien mais qui fut la première Poste avant la construction de la grande poste de l’avenue de la République, et où s’installa le consulat de France à l’indépendance, abrite aujourd’hui des services administratifs. Je crois savoir qu’un nouvel ensemble culturel plus moderne que le précédent musée est ou devait être construit au Sud de la ville.

  9. pion dit :

    Je suis à la recherche d information concernant ma grand mère qui a vécu des années à Philippeville.Elle s appelait Odette Coppola, avait 2 frères Michel et Antoine ainsi qu une soeur. A épousée Germain Pion. Décédée l annee dernière je souhaite avoir contact avec des personnes ayant connu ma famille. Par avance, merci

  10. chouaf dit :

    mr jacky vous dites que cette rubrique est réservée spécialement aux avis de recherches je vous avez demandé de me communiquer les coordonnées email ou autre de roger attard s il vous plait merci

  11. Tita Serdani dit :

    moi mes grand parents habitaient a beni malek la cité biono ,mon grand père avait un grand magasin d’ alimentation en face la boulangerie de falcon ma mère qui côtoyer bcp les français nous parler souvent du bon voisinage ma mère est akila et aussi ma tante diba elle parlaient des de madame falcon et aussi de jacqueline nous maintenant en habite la maison de marie therese alors si qlq connaissait le magasin de grand père ou connaissais ma mère qu’il laisse un message s’il vous plait

    • costa , jean paul dit :

      Bonjour je m appelle jean Paul Costa mes grands parents et mon père habitaient au Beni Melec . J aimerai savoir si quelqu’un connaissait la famille Costa .
      Merci

  12. nourdine dit :

    Denise content de te retrouver sur ce site, au forum tu seras mieux lotie et c’est le Mexique de notre jeunesse. amities

    • Chesta Ginette née Cuomo dit :

      Bonjour Nourdine, je suis en admiration devant ta mémoire et ta gentillesse et je te remercie de nous faire revenir dans notre ville par tous tes commentaires. A mon tour de te demander si tu avais des nouvelles des Vérès Philippe, Bernard, Jean et Georges qui habitaient le faubourg. On nous avait dit qu’ils étaient resté à Philippeville, mais pas d’autres nouvelles que celle-la. Ils étaient pour mon mari et moi des copains d’enfance. Pour les nouvelles que tu pourrais nous donner un grand merci. Ginette

  13. FORMISANO ANDRE dit :

    bonjour Denise desiano ma maman s appeler Joséphine formisano née teuma et habiter a Marseille

    • BALDO née MATALONI Marie-Claude dit :

      Bonjour Contente de retrouver la Famille FORMISANO et TEUMA .
      Veuillez me contacter à l’adresse ci-dessous . Merci d’avance

  14. Gilles du Montplaisant dit :

    Bonjour chère compatriote,
    Pour pouvoir intervenir sur SkikdaMag dont on a donné les coordonnées, il suffit de s’inscrire dans la page « Membres », c’est gratuit et il s’agit d’un site sûr. Les rubriques y sont abondantes et variées.
    Bien amicalement,

    • sandra dit :

      Bonjour
      je serais vraiment heureuse que quelqu’un reconnaisse ma grand mère:
      elle s’appelle Rose MARIGLIANO dit « rosette » ou « rosie » et avait un frère
      sa mère s’appelait lucie
      ils vivaient faubourg de l espérance,rue francois genou
      merci

      • Gilles du Montplaisant dit :

        On peut espérer quelque réponse si vous pouviez indiquer une date, une période situant votre grand-mère, rue François Genou, rue que je situe au Montplaisant, au-dessus du faubourg de l’Espérance (sur le site « école rusicade » vous pourrez trouver certaines indications – plan, habitants).
        Personnellement, je ne situe pas votre grand-mère mais elle pouvait habiter Maison Lo Monaco dans cette rue F. Genou.
        Bien cordialement

  15. Denise Desiano dit :

    J’aimerai être inscrite à votre magazine …

  16. FORMISANO ANDRE dit :

    ma maman aussi était a l école de couture a filiville elle ai d c d l année dernière a l Age de 96 ans les noms que vous indiquer me dis qq chose moi j ai 63 ans et suis né a filiville

    • Denise Desiano dit :

      Comment s’appelait votre maman car moi aussi j’ai été à l’école de couture de Mme Poletti .Amicalement ,

      • FORMISANO ANDRE dit :

        bonjour de la réunion a tous

      • Michel dit :

        Avez vous connu Marguerite Ruopoli , ma tante , elle etait petite main et parlait souvent des Desiano Mes parents famille Gobin/ Lauro habitait la villa St Joseph au Beni Mellec

        Cordialement.
        Michel

  17. Mehdidjafar dit :

    Bonsoir, quelqu’un pourrait il me renseigner sur la famille Koalal de philippeville? merci

    • nourdine dit :

      mr Mehdi Djafar, les koalal ce n’est pas ce qui manque il y a plusieurs familles mais tous sont originaires soit de stora ou de grande plage vous cherchez qui exactement on tachera de vous aider dans la recherche.

    • Denise Desiano dit :

      Mon père Antoine Desiano limonadier ,ã eu un employé Comme chauffeur ,Lakdar Koalal ,il était tout jeune quand il a travaillé avec nous ,il est resté jusqu’en 1964 dâte qu on est parti .je l’ai revu les 3 fois que je suis retourné ,il est vieux maintenant ,autours de 90 ans ,il habiterait 13 rue Joinville ,espèrons pour vous c’est celui que vous cherchez …

      • BOUHAOUALA Aziz dit :

        Je connais très bien. C’est l’ami de mon défunt père BOUHAOUALA Saci. Ils travaillaient ensemble chez Desiano. . je ne le croise plus en ville. Cependant dès que l’occasion se présentera j’irais chez lui pour m’enquérir sur son cas et je t’informerais.

    • Salima Koalal dit :

      Je suis une Koalal de Skikda

  18. FORMISANO ANDRE dit :

    Bonjour à tous si Dieu veut je serais au dramont cette année bonne journée à tous

    • Gilles du Montplaisant dit :

      Voilà une bien amicale information.
      Toutes les personnes qui t’ont connu à Philippeville ou qui te connaîtront auront ce grand plaisir de te rencontrer.
      Bien amicalement,

      • FORMISANO ANDRE dit :

        j espères voir de nombreux filivillois de mon âge et autres merci je vous envoie bcp de soleil de la réunion et hâte de retrouver ma famille

  19. meksen hafid dit :

    bonjour, ex-philippevillois,j’habite au benie-malek villa marie-rose depuis ocrobre 1962 j’avais à l’époque 8ans, j’avais à cette époque des voisins d’origines italiennes la famille Biuonno et un des meilleur boulanger Falson italien sa boulangerie se situe en face de l’abatoir.

    • nourdine dit :

      tu habitais du côté de la villa buono à l’angle du virage qui mène à l’école vers la rue montante qui rallie celle du zouit est-ce que le nom de mr Merlo travaillant à la banque d’algerie vous rappelle quelque chose merci a vous.

      • Iacono dit :

        Bonjour,
        Je suis l’arrière-petite fille de Pietro Buono qui possédait le Beni-Melek avec ses fils, une grande propriété qui est devenue la cité Buono. Ma grand-mère Luce Buono décrivait cet endroit comme étant un lieu paradisiaque. Que représentait la famille Buono à Philippeville ?

      • Tita Serdani dit :

        mes grand parents habité la maison en face l’ecole des filles la famille bouguerne et grd père avait un magasin d’alimentation au rond point a cote de labatoire vous connaissez ?

    • FORMISANO ANDRE dit :

      bonjour MEKSEN j avais de la famille au benie melek fiorantino

    • COSTA J Paul dit :

      Bonjour mon père aussi était du Benie-melek c’était la famille COSTA,il a du connaître le boulanger Falson italien.

      • Tita Serdani dit :

        oui moi j’ai entendu ma mère qui parlait de la famille costat vue qu’elle habitait a l’époque sous la grande PG ou ils interroger les moudjahidine et ils avait un magasin en face la boulangerie de falcon c’est akila

    • lebrave dit :

      Bonjour Mr Meksen ,
      J’habitais également le Bénimelek une villa qui s’appelait villa Viviané José, jaune citron en haut d’un grand escalier, avec des barreaux aux fenêtres. j’ai fait des recherches mais cela n’a rien donné. j’ai vécu là du 18 Aout 1955………..jusqu’à l’indépendance en faisant un crochet par El Hallia le 20 Aout ……où mon père était le directeur adjoint de la mine de fer

  20. nourdine dit :

    en ce qui concerne les criscuolo, à ma connaissance après 1962, il avait trois fils Armand décédé, Alain actuellement à Ajaccio il est venu à Skikda en 2013 et le plus jeune Charlie qui est du même age que le fils à buono du sport nautique. Alain a un compte sur face book et les monti pourront entrer en contact.

    • SkikdaMag dit :

      Salut Nourdine, heureux de te retrouver sur la toile.
      Personnellement je suis à la recherche de Charly Criscuolo qui est un de mes très bons copains d’enfance. Nous avons fait toutes nos études ensemble depuis l’école ferdinand buisson jusqu’à la Fac de Droit de Grenoble en passant par le Lycée de Constantine.
      Il est de 1932 ! Comme moi !!!!
      Allez Ami Nourdine notre Sherlock holmes de SkikdaMag.
      Avec toute mon amitié
      Jacky😉

      • FORMISANO ANDRE dit :

        bonjour aux philippevillois qui seras qu dramont pour la fête de la pentecôte

      • nourdine dit :

        je cherche il y a un charly du côté de la corse je ne crois pas que ce soit le charly que tu recherches mais voit par toi même sur facebook. Maintenant si la personne que tu recherche serait le fils de feu maurice décédé en 1993, il avait un fils charly de mon age.
        il est le fils de qui pour affiner la recherche. amicalement

    • Gilles du Montplaisant dit :

      Nourdine, c’est un gisement d’informations ! Merci et bravo à toi.
      Nous espérons tous que les uns les autres se retrouveront. Faites-nous part des résultats. Cela encouragera d’autres recherches, d’autres retrouvailles.
      Encore merci à toi Nourdine et heureux de te retrouver sur la toile.
      Amitiés partagées aux Philivillois et Skikdis,
      GDM

    • Gilles du Montplaisant dit :

      Un énorme Merci à 2 personnes, de la part de Denise née MONTI qui vient d’avoir contact avec la famille CRISCUOLO, grâce à Nourdine et précédemment à Michel MATHIOT qui fréquentent ce site.
      Denise pourra peut-être récupérer ce film amateur où son père se trouve. Nous le lui souhaitons.

      Par ailleurs, Denise recherche Jocelyne DIMEGLIO, une amie qu’elle revoyait au Dramont et dont elle n’a plus de nouvelles. Merci à celles ou ceux qui pourront rétablir ce contact.

    • FORMISANO ANDRE dit :

      salut nourdine j ai envoyer un message a Alain criscuolo mais sans réponse

  21. TOMASINI CLAUDE dit :

    Il s’agit effectivement de la Boulangerie Di Meglio.Enfant,j’admirais les « arbres des Rameaux » couverts de friandises qui pendaient dans la vitrine…

    • Gilles du Montplaisant dit :

      Ah, ces merveilles de rameaux chargés de friandises !
      C’est un des prêtres à l’église Ste Thérèse qui avait pesté contre ces déviances : « ne pas attiser les convoitises entre enfants ». Si cette coutume a peut-être disparu, on vit les mêmes sortes de déviances avec la fête de Noël …
      Merci Claude de nous avoir rappelé ces moments.

      • Gilles du Montplaisant dit :

        Une bouteille à la mer pour retrouver la famille de Maurice CRISCUOLO, mécanicien hors pair Philippevilllois dont le garage se trouvait près de l’Assistance Publique, Portes de Constantine.
        Une photo de l’exploit mécanique qu’il réalisa en 1955 est en ligne sur ce site dans le Forum, rubrique « Philippevillois célèbres.
        Un film aurait été réalisé sur cet exploit mécanique de Maurice.
        Les enfants de M. MONTI (Transports MONTI en 1955) Denise et Francis seraient heureux de retrouver trace de cette famille. (Maurice serait décédé et son fils se prénommerait Alain).
        Merci de nous permettre de retrouver trace de cette famille.

  22. FORMISANO ANDRE dit :

    mon père janvier formisano de Philippeville était coiffeur cher Laurent iacono au faubourg

  23. REALE dit :

    Bonjour ,
    Je ne sais pas si nous parlons de la même famille , votre nom je l’ai déjà entendu chez mes parents , mais comme je suis le dernier de ma famille je n’ai pas trop de souvenir , mes fréres sont André et Mario REALE , la famille SOUAMES était locataire de ma grand mère maternelle Mme COPPA , je suis le fils de Marcel REALE et de RAGUCCIA Josette si ces nom vous parle .
    à bientot
    Alain

    • nourdine dit :

      bonjour Alain et dédé, c’ n’est pas la même famille souames celle de stora et celle de la rue antoine bruno dont le papa était infirmier à l’hopital, dédé j’ai été informé que tu correspondais avec le petit fils du cadet des souames. Et toi réales le lien a été établi tu vois que dans ce site on a que des bonnes nouvelles. amicalment à vous deux.

  24. FORMISANO ANDRE dit :

    mon nom et formisano les souames était mes voisins de palier jusque en 62

  25. REALE dit :

    Bonjour ,
    je pense que tu doit connaitre ma famille les REALE / COPPA / RAGUCCIA ? La famille souames était nos voisins .
    Salutations

  26. FORMISANO ANDRE dit :

    bonne année a TOUS moi aussi j ai retrouvais la famille SOUAMES rue Antoine Brunot avec qui je correspond souvent

  27. Marcel Marchand dit :

    Bonjour à tous,
    Pour revenir à ma recherche concernant l’épicerie et le bar sous les arcades de gauche en descendant vers la place des chameaux, voici ce que j’ai pu obtenir :
    – l’épicerie se situait au n° 58 juste au-dessus de la pharmacie MALEVAL qui était au 60. Le dernier nom connu serait « Epicerie Moderne » tenue par jean Portelli (rien avoir avec le libraire plus bas ?)
    – le bar se nommerait « St ERNEST », « Bar du roulage » ? mais là, les avis divergent. A confirmer.
    Bonnes fêtes à tous
    Marcel

    • Gilles du Montplaisant dit :

      Quelle précision dans la numérotation, bravo !
      Effectivement, le bar ou le café Saint Ernest se situait un peu plus au sud de la pharmacie Maleval, bar à l’angle des rues Clémenceau et Jugurtha. « Bar du roulage ? » Je l’apprends. C’est vrai qu’en face il y avait GENTILE le vulcanisateur et ses roues de camions. Est-ce là le lien ?
      Par contre pour l’ établissement où notre correspondant achetait du vin à la tirette, il me semble qu’il y avait un café à proximité de l’épicerie Pauliard, peut-être à l’angle des rues Clémenceau et Gourgas, cette dernière menant à la caserne Mangin, donc une rue perpendiculaire plus bas (vers le sud) par rapport à Jugurtha.
      A vous.
      Bien amicalement

    • FORMISANO ANDRE dit :

      mon parrain travailler a la pharmacie maleval

  28. MAROSE dit :

    Bonjour,
    Je recherche toujours une photo ou carte postale de mon ancienne caserne Leclerc à Philippeville en 1962.
    Merci pour votre aide éventuelle.
    Cordialement.
    O.Marose

  29. MAROSE dit :

    Bonjour,
    Je recherche toujours une photo ou carte postale de la caserne LECLERC à Philippeville.
    Merci pour votre aide.
    Cdt
    O.M.

  30. FORMISANO ANDRE dit :

    bonjour a tous chers pieds noirs étant moi mm de filiville FALZON été une boulangerie et le fils prof il me semble a l école Ferdinand buisson ne n avais que 11 ans mais me rappel de certaine chose amicalement dd

  31. Marcel Marchand dit :

    Bonjour,

    – Quelqu’un se souvient-il du nom de l’épicier situé sous les arcades de gauche en descendant vers la place des chameaux ? Je me rappelle qu’il y avait des tonneaux de morues salées à l’entrée. Un peu plus haut, il y avait un épicier Kabyle
    – Egalement le nom du bar un peu plus bas, toujours sur les mêmes arcades. Il y avait des cuves on l’on pouvait acheter au détail du vin rosé et rouge du domaine Barrot

    Bonjour à tous les Philippevillois

    • Gilles du Montplaisant dit :

      Je revois bien ces deux commerces. Seul le nom de l’épicier me reviendrait : « Epicerie PAULIARD » (orth. ?) à proximité de la librairie PORTELLI, pratiquement présents jusqu’à l’Indépendance.
      Quant à l’épicier Kabyle ? je ne situe pas. Il y avait les OUINTEN (M’zabites) dont Slimane, avec qui je suis allé en classe à l’école du Faubourg.) ; je ne suis pas certain quant à une épicerie.
      Bien amicalement

      • Nicole Forhan dit :

        Effectivement c’était bien l’épicerie Paulliard entre la librairie Portelli et la charcuterie Hemery((je ne réponds pas de l’orthographe). Nous habitions rue de l’Arsenal et ma mère se fournissait chez Paulliard quant à moi c’est a la librairie Portelli que j’ai eu mes premiers livres de la bibliothèque Rouge et Or.
        Que de souvenirs

      • Marcel Marchand dit :

        Merci pour vos réponses.
        Mes souvenirs remontent à 1950. Les 80 ans et plus, à vos plumes !
        L’épicier Kabyle se situait à l »angle des rues St Augustin et Clemenceau en bas des HBM que j’ai habité de 1938 à 1962 (Bt B)
        N’y avait-il pas à cette époque sur la même arcade un peu plus bas un épicier qui s’appelait FALZON (bien au dessus de Paulliard) ?
        Amicalement

        Marcel

      • SkikdaMag dit :

        A ma connaissance FALZON était une boulangerie qui faisait l’angle de la rue Valée et de la rue du 62ème de ligne.
        A vos claviers pour la suite !
        Amicalement
        Jacky

    • Gilles du Montplaisant dit :

      Pour revenir à cette recherche de boulangerie par Marcel, dans les environs de l’intersection avec la rue St Augustin, j’avancerais la boulangerie Di Méglio, en descendant à gauche, direction les « Portes de Constantine ».
      Salut aux Philivillois

      • stefanini dit :

        Je connaissais FALZON, rue Valée, qui vendait de délicieux croquets aux amandes mais n’ai jamais entendu parler d’un FALZON sous les arcades vers la place des Chameaux.Par contre il y avait une boulangerie FALZON ( Georges ) au Béni-Mélek..
        Amitiés à tous.

      • Ginette chesta dit :

        Bonjour Gilles,Il y a un moment que je ne venais plus sur avis de recherche et je voudrais effectivement te parler de cette boulangerie Di Meglio bien connue de ma grand-mère qui ne manquait pas de m’y acheter ma brioche en venant ma chercher au pensionnat St Joseph. Bonjour à vous tous du faubourg. Ginette

    • nourdine dit :

      BONJOUR Mr Marchand, merci de faire revivre les endroits , au sujet de l’épicerie tenue par un kabyle, je pense à la famille Hidjab kartout, qui est présente sur la rue theophile reguis et angle saint augustin, il y avait une odeur forte d’huile vierge du côté de ce magasin.

      • Marcel Marchand dit :

        Bonjour Nourdine,
        C’est bien cela ! Simplement, en descendant des HBM, je la voyais plus bas angle rues St Augustin/Clémenceau. Ma mère se servait chez lui en 1945/50. Hidjab est-il le prénom de l’époque ? Cette précision car je suis en cours de rédaction de mes souvenirs d’enfance où un § est consacré à cette épicerie.
        Vous souvenez-vous d’une autre épicerie sous les arcades située entre la rue de France et l’épicerie Pauliard et d’un bar sous la même arcade où il y avait des cuves où l’on pouvait acheter du vin du Domaine Barrot ?
        Merci encore
        Marcel

      • nourdine dit :

        excuse je viens de prendre connaissance de ton message l’épicerie était géré par deux personnes de kabylie mrs hidjab et kartout . amitié

  32. nourdine dit :

    bonjour Alain Réale, idem je m’excuses de ne pas avoir pu voir ton message plus tôt et c’est bêtement en parcourant que je tombe sur sur le tien et celle de Louiza, j’avais lancé un appel sur un autre site, mais voilà que tu as une réponse d’une dame peut être Tata Louiza, elle reçoit chaque année les Contes et c’est à skikda mag que le dénouement a eu lieu comme beaucoup de recherches qui ont abouti, je suis heureux que tu ai pu avoir un contact qui sera le lien avec cette famille retrouvée avec qui vous avez tant partagé, les souvenirs narrés sont à eux même la soudure qu’il faut refaire et garder les meilleurs pour l’avenir. Amicalement nourdine

    • bonjour j ai tres bien connue les real est raguccia (alphonse ) rue vallee j habitait en face

      • REALE dit :

        Bonjour c’est avec un peu de retard ( beaucoup ) que je répond . Je m’appel Alain REALE fils de Marcel REALE et de Josette RAGUCCIA sœur de Alphonse RAGUCCIA qui est mon oncle marié avec ma cousine Marie Jeanne DE ANGELIS. Je pense que ma mère doit vous connaitre . Cordialement Alain

  33. nourdine dit :

    Mme Denise MontI Deltel du faubourg de l’espérance vous avez une réponse à votre message concernant la famille Lauro de la part de mme Dupuis de la rue capitaine Droin (voir votre message plus bas).
    cordialement

  34. nourdine dit :

    Dédé bonsoir je viens de découvrir par hasard ton message du 25 mars courant, malheureusement la maman de souames est décédée deux à trois mois avant ta maman ,mais avant son trépas elle m’a chargé, par le biais de son fils Fernand ,de te passer le bonjour à toi et à Jean louis Discala ton voisin.
    Pour tes questions culinaires, passes au forum, il y a des recettes à prendre, le cas échéant on demandera à notre chère Nadia une cuisinière hors pair qui se fera un plaisir de te décrire les recettes.
    on t’attends Nourdine de ton quartier

  35. sandra dit :

    bonjour
    ma grand mère a vécu 28 ans à philipeville
    elle s’appelle rose marigliano
    ,(sa mère est née perone)
    à skikda,elle était dans une école de couture
    elle a aujourdhui 93 ans,n’a pas internet,ca lui ferait chaud au coeur que je lui apportedes nouvelles de personnes qu’elle a connues
    si vous vous souvenez d’elle…..

    • FORMISANO ANDRE dit :

      bonjour Sandra ce nom me dit quelques chose car ma maman et de Philippeville et été couturière aussi sont de jeune fille est teuma mon père était coiffeur au faubourg cher LAURENT IACINO maman a eu 93 ans en septembre et décèdes le 09 01 2014 elle a habiter a Marseille depuis 1965 a notre retour de corse si sa peut lui rappeler son prénom été Joséphine Juliette on a habiter a la rue ANTOINE BRUNOT en face de tichtich l épicerie voila moi j habite L ILE de la Réunion amitié dede

      • sandra dit :

        BONJOUR
        merci beaucoup de votre réponse
        je vais le lui dire,elle parle souvent de sa jeunesse en algérie,mais n’ pas gardé de contacts malheureusement,j aimerai lui faire ce plaisir
        je vous tiendrai au courant
        encore merci!

      • sandra dit :

        sincères condoléances pour votre maman.

        je voudrai préciser que ma grand mère habitait faubourg de l espérance,rue francois GENOU

    • Gilles du Montplaisant dit :

      Bonjour Sandrine,
      Demandez donc à votre grand-mère s’il s’agit de l’école de couture de Madame POLETTI autour des années 1955. Votre grand-mère devait avoir une trentaine d’années d’âge à cette époque.
      De toute façon, je transfère votre message à des gens ayant exercé dans la couture.
      Bien amicalement,

    • stefanini dit :

      Bonjour Sandra, une de mes amies a fréquenté le cours de Mme Poletti et a bien connu votre grand-mère,il s’agit de Mme PACE, née Jeannine DEANGELIS; elle habite Marseille et est toujours en relation avec Mme Poletti qui vit en Corse.Je pense que si je les lui demandais, mon amie pourrait vous fournir les coordonnées tél. de Mme Poletti
      Bien à vous

      • sandra dit :

        Bonjour
        je ne manquerai pas de lui demander,je vous ferai retour🙂
        mais je ne suis pas certaine qu’elles se soient forcément connues car ma grand mère était toute jeune fille quand elle prenait ses cours,elle a quitté l algérie à 28 ans pour se marier en métropole,il y apeut etre quelques années de décalage donc

      • FADEL NADIA dit :

        Bonsoir mes chers amis

        En effet , je me souviens bien des bonnes couturières d’antan !
        Il y avait Madame Poletti , Madame Arcamone , juste en face du lycée Maupas , les deux soeurs , sourdes, à la rue d’austerlitz….Comme elles étaient douées !!!
        Maman , s’habillait chez Madame Arcamone …La classe des seigneurs , pardi !

    • Denise Desiano dit :

      J’ai été moi aussi a l’école de Mme Poletti en 1953 54 , votre grand mère donnait elle des cours avec Mme Poletti ?..je m’appelle Denise Desiano mon père c’était Antoine Desiano Vérigoud

    • RICCI Danielle dit :

      Bonsoir,
      Votre maman a t’elle connu Anna RICCI marié à Blaise à Bones

      • SANDRA dit :

        bonjour Danielle merci de votre réponse🙂 Pourriez vous m’en dire un peu plus sur cette dame Anna Ricci?Car ma grand mère a perdu la mémoire des noms,elle se souvent des personnes mais ne remet pas toujours un nom sur elles…Merci:)
        Je me permets d ajouter quelques éléments:son père était LOUIS MARIGLANO sa mère LUCIE MARIGLIANO et elle avait un frère qui s appelait JEAN (jeannot) son cousin ROGER PERONE

        MERCI A TOUS

      • RICCI Danielle dit :

        Bonjour Sandra,
        Merci pour votre réponse si rapide.
        Suite aux questions sur ma belle mère Anna RICCI mariée en 1942.
        Son nom de jeune fille était BASILE,
        Elle habitait à la Choumarelle et travaillait à la Saft.
        Par la suite elle a habité la Ménadia.
        Ils sont partis en 1962 de Bônes
        Par contre avec mon mari on recherche un RICCI Bernard qui figure sur une photo d’école de 1955-1956, mais il n’y a que le nom qui figure RICCI comment savoir son prénom.
        En quelle année êtes-vous née ? étiez-vous du quartier ? avez-vous connu cette famille ?

        Bien cordialement

  36. nourdine dit :

    Dédé formisano, le webmaster me pardonnera d’utiliser cette rubrique pour te présenter et je viens de l’apprendre à l’instant, le décès de ta maman le 14 courant ,mes sincères condoléances et qu’elle soit parmi les bienheureux que le seigneur accueille dans son vaste paradis.

  37. RECCO dit :

    Le prof de Maths, Émile DUCCINI, était bien le neveu de François Duccini. Il est surement possible que je me sois trompé de café … il y a si longtemps … heureux de vous avoir connu pour ce dialogue.

    • Gilles du Montplaisant dit :

      Merci de vos interventions MM ESPOSITO et RECCO, amis Philivillois. Effectivement, il y avait un bar juste au-dessus du Rialto ; et le Café Riche était un peu plus haut.
      Je ne désespère pas de recevoir des informations.
      Plaisir partagé d’avoir eu ces contacts avec vous,
      GDM

      • Gilles du Montplaisant dit :

        Ne recherchons plus : le patron du Café Riche c’est M. FAYARD. Cela me revient : « on va boire un coup chez Fayard !  » disions-nous (Ah Mémoire, tu n’es pas toujours si infidèle que ça … « Tu as comme Pomponnette, tu t’en vas mais tu nous reviens ! »)
        Je vais dire Bravo et merci à (ne relevant pas le prénom , je dénommerai) M. ESPOSITO pour sa perspicacité.
        Bien amicalement,
        GDM

  38. jean francois dit :

    bonsoir,je recherche des photos de la ferme grima au dessus de l’érodrome de vallée ,visible de ma chambre ou j’ai grandi si ca vous dit merci de me contacter
    jean françois berthault taliercio
    0679044878

    • khawla dit :

      bonsoir jean francois oui oui cette ferme qui est a l’époque ferme grima ça trouve a place de l’abattoir skikda Ex Philipe ville cest notre maison

      • berthault taliercio dit :

        bonsoir khawla
        la ferme dont je parle se situe au dessus de l aérodrome à 6km de skikda ce n’est pas la même ferme elle se trouvait en altitude ,tu vois ??en fait on l’appelait la ferme du haut car il y avait la ferme du bas aussi (orangais,mandarine) en haut c’était les vignes
        amicalement
        jean françois

      • Christine Pezet née Grevet dit :

        Avant d’appartenir à la famille Grima, la ferme appartenait à la famille Chollet. Ma grand-mère, mes arrière-grands-parents et ma mère y ont vécu. Ils avaient acheté cette ferme à la fin des années 20 et l’ont vendue aux Grima en 1945. Moi aussi je recherche des photos de cette ferme et de ses environs… Christine Pezet-Grevet

    • Gilles du Montplaisant dit :

      Qui se souvient du nom du patron du « Café Riche » , établissement situé sous les Arcades à droite en montant la Rue Nationale, un peu plus haut que le cinéma Rialto ?
      Merci pour le renseignement.

      • RECCO dit :

        Bonjour Gilles, Je te réponds de GUYANE … Le patron du « Café Riche » était DUCCINI. je ne me souviens pas du prénom mais c’était l’oncle d’Émile Duccini prof de maths au lycée Luciani. Bonne continuation

      • Gilles du Montplaisant dit :

        Ami Philivillois à l’Autre Bout de la Planète,
        Merci du renseignement à caractère purement anecdotique.
        Ai recherché DUCCINI et ai ensuite découvert à Luciani aussi M. Denis RECCO (Intendant).
        Quelle merveille Internet !
        Bien amicalement,
        GDM

      • Esposito dit :

        je réponds à Recco le patron du café Riche n’était pas DUCCINI, moi même je ne m’en souviens pas, mais concernant Duccini François c’était mon oncle et il tenait le café Rialto, juste à côté du cinema, avec mon autre oncle Louis Crasto. et ce n’est pas non plus le prof.

      • Esposito dit :

        Bonjour Gilles,
        Après recherche auprès de Philippevillois le nom du patron du « Café Riche » est: Fayard

      • Di Napoli Janvier dit :

        je suis Janvier Di Napoli de Philippeville. Je connais bien ce café et le propriétaire se nommait Fayard et le garçon de café se prénommait Bobet qui préparait des kémias extra (le poulpe dans sa cocotte) et où l’on écoutait des disques de Paul Anka et Dalida

      • Gilles du Montplaisant dit :

        Bonjour Janvier,
        Je réponds à ton message (si tu permets mon amical tutoiement), message posté le 9 janvier 2015 dans cette même rubrique.
        Je t’invite à consulter le Forum de ce site (à partir de la page d’accueil) . On y narre l’histoire « du poulpe y l’est cuit ».
        Pour t’y retrouver, aller dans le forum, puis dans Recherches, Anecdotes (il y en a sur 2 pages), retrouver le chapitre « Café Riche ». Au 3 mars (2013 – mais les années ne figurent pas) on découvre un récit sur la kémia et le fameux poulpe de chez FAYARD.

        Le Forum est gratuit bien sûr et ouvert à tous. Les Internautes fréquentant Skikdamag sont invités à parcourir ce forum particulièrement fourni.
        Bien cordialement,
        Gilles

  39. Louis dit :

    Bonsoir, merci de ces précisions! Nous n’étions pas dans une maison avec des escaliers, mais dans une maison au bord de la route au bout d’une petite allée, qui enfant me paraissait très grande, en plein dans un virage en épingle à cheveux. Mais le mieux sera avant d’être devenu trop vieux de faire le voyage pour respirer cet air, revoir des chardonnerets, des souvenirs…merci encore de votre réponse.

  40. Esposito dit :

    bonjour aux philippevillois,
    je suis à la recherche d’un copain Claude Silvestro qui jouait à la JAP et le père était douanier.
    Ainsi qu’une copine Nicole Montana le père était gendarme.
    En vous remerciant par avance. Raymond

  41. Louis dit :

    Merci de votre réponse par le nom des rues pour s’y rendre. Cette maison était au bord d’une route en virage, elle comprenait une grande « buanderie » sur la droite et un petit jardin de catus et figuiers sur le devant. Le jardin continuait côté gauche et se perdait dans les champs à l’arrière. J’ai le curieux souvenir que la pièce centrale était ronde, toutes les chambres donnant dessus. En tout cas merci de cette réponse si précise!

  42. nourdine dit :

    pierre-yves arricelli bonsoir,
    Ton mail de remerciement ma rempli les yeux de larmes sur le bonheur de retrouver tes lieux de ton enfance et de tes parents ( paix à leurs âmes), à travers les photos transmises à partir de ta ville natale.
    Pour moi c’était un plaisir de procurer du bonheur.
    je tenais à te le dire là où tu a laissé ton premier message j’espère qu’une autre amitié naitra.
    nourdine

  43. nourdine dit :

    ALAIN REALE,
    Bonjour, aucune réponse de votre part suscitant un intéressement à votre recherche.
    J’en conclus que vous avez eu peut être un contact.
    En toute amitié
    Nourdine

    • Bonjour Nourdine,

      Je lis les échanges et te remercie de nous apporter un brin de nostalgie et de bonheur.
      Je suis né à la rue du 3° bataillon d’Afrique, et j’ai vécu au Montplaisant.
      J’envisage un retour de quelques jours aux sources du passé pour mon plaisir.
      Peux-tu me laisser tes coordonnées Mail ou autres, si cela reste une possibilité.
      Quant à moi:
      Pierre-yves ARRICELLI 06 14 57 59 84 pierre.arricelli@wanadoo.fr

      Bien cordialement; et au plaisir de correspondre à nouveau.

      PYA

  44. nourdine dit :

    ALAIN REALE BONJOUR,
    Je ne t’ai pas oublié pour le moment mes recherches se sont arrêtées aux anciens résidents de stora qui m’ont informé qu’il y avait des Réale qui habitaient l’immeuble marron existant avec au rez de chaussé des familles Skikdis.
    Cette famille Souames objet de ta recherche ne peut appartenir qu’aux familles déplacées lorsque grande plage et ses environs étaient considérés en tant que zone 1 (interdite).
    L’ensemble des strorasiens résidents après 1962, ont été recasés dans la basse ville (hlm), il me reste une piste de contacter ceux qui étaient présent en 1962 dans la maison coppa pour pouvoir remonter la filière et effectuer le contact.
    amicalement
    Nourdine

    • reale dit :

      Bonjour Nourdine,
      tu m’excuse mais c’est avec un peu de retard que je répond à ton message , tu es bien renseigné les REALE qui habitaient l’immeuble marron sont mes grands parents .
      Dans ma précédente demande j’ai du me tromper, la famille SOUAMES était bien chez les COPPA qui étaient mes grands parents du coté de ma mère. Ma mère a grandi avec la famille. Je te remercie encore et excuse moi pour ce retard. Si tu peux me joindre directement je te donne mon adresse mail: alainreale@grandlyon.org
      merci encore à bientôt peut être au bled
      Alain

      • challal luiza dit :

        Voici le numero de Souames Samia,551660694,c’est elle avec Hocine,Rachid,Ahmed,Farida,qui a vecu avec meme Coppa comme elle l’appelle.amicalement

      • reale dit :

        Bonjour ,
        J’ai été contacté par Ahmed SOUAMES grace à vos recherches et je vous remercie à tout les deux ,en ésperant un jour vous voir au bled ,
        à bientot

        Alain

      • piacontino nicole dit :

        BONJOUR VIENS DE LIRE V^tre reponse oui j ai bien connu vos parents et gd mere et alphonse ;marie et les deux filles je sortais avec jean claude tranchant neveu de marie qui été de setif et je vous connait aussi je crois que vous etiez deux garcons avec mes amitiées,

  45. nourdine dit :

    Nicole Forhan bonjour,
    Je reprends mon message en vous informons que vous avez plus bas une réponse à mon message de la part de Gérard frère de feu Felix Conte ton ancien voisin de la rue de l’arsenal,objet de notre échange.
    Bon contact et à +
    Amicalement Nourdine.

    • Nicole Forhan dit :

      Merci a Gérard Conte de m’avoir donné des nouvelles de sa famille ,en effet, le « petit « Richard est maintenant un homme important comme j’ai pu le constater sur le net . Je ne sais pas si Marie Thérèse se souvient encore de nous mais maman qui a 90 ans se la rappelle très bien ,elle m’a même parlé d’ un match de d’EJP a Tunis( ma grand mère y habitait et nous y étions allés pour l’occasion) qui s’est termine en bagarre générale.
      Un de mes fils habite a Pauillac e t lorsque je vais chez lui nous poussons quelques fois jusqu’à Arcachon car nous y avons des amis ,cela me ferait plaisir de revoir Marie Thérèse qui a aussi été ma prof de danse.
      Mon iPad est répare mais j’ai encore un problème pour aller sur internet c’ est pour cela que je ne peux pas vou répondre en direct.
      Amicalement.
      Nicole

      • BLANC WILLIAM dit :

        bonjour nicole
        etes vous de la famille du commandant forhan du 1er rcp car mon grand pere etait un grand amis de lui et je suis en train de faire des recherches
        vous pourriez surement m’aider

      • Jacqueline Gouby Sordet dit :

        Te souviens tu de Jacqueline Gouby, et de nos cavalcades au 22 rue de l’Arsenal ?! Si tu as un compte Facebook, La Fée, La Fée, La Fée. Les 3 Fées sont une erreur de frappe, et j’ai été punie pendant 60 jours, il reste encore 30 jours !! Contente de retrouver ta trace !!

      • Nicole forhan dit :

        Je suis très heureuse de t’avoir retrouvée jacqueline , je ne t’ai jamais oubliée ainsi que tes sœurs marie-Jeanne et Michelle . L’idéal serait que nous puissions prendre contact soit par téléphone soit par mail. Envoies moi tes coordonnées.j’ai hâte avoir de tes nouvelles

      • Jacqueline Gouby Sordet dit :

        Je te donne mon mail = lafee@bbox.fr

      • Nicole forhan dit :

        Jacqueline, je n’arrive pas a te joindre ton serveur refuse mes messages, voici mon adresse mail n.forhan@free.fr je te donne aussi mon tel 02 32 54 02 14
        A bientôt j’espere

      • Jacqueline Gouby Sordet dit :

        Je me permets de répondre sous ce courrier, il n’y a pas de mention  » répondre  » sous nos échanges. Ma messagerie bloquée est réparée et j’ai trouvé le tien au milieu des 148 !! Je te contacte ce week-end,si tu es libre et en attendant, je te fais un BizZou .

  46. nourdine dit :

    ALAIN REALE BONSOIR,
    Après des recherches effectuées, il ressort que cette famille n’est pas connue des storasiens que je dirais de souches, on m’a informé que très peu de famille résidaient ( les Guettar, les Koalal, les Ben ali,, les Halladj, les khenchoul ).
    Il me reste encore à vérifier, mais pour celà, tu demanderas à ta maman un minimum d’infos sur cette famille notamment la période, éventuellement la composition de cette famille (nombre d’enfant), l’étage de l’immeuble qui n’existe plus.
    j’engagerais des recherches auprès des souames qui doivent certainement connaitre cette famille.
    merci de ce contact et à +.
    amicalement
    Nourdine

    • halladja dit :

      Je suis halladja j,agiter à Stora

      • REALE dit :

        Bonjour halladja ,
        je te présente tous mes voeux pour l’année 2015 , et te remercie pour tes recherches ,
        mais grace à Nourdine j’ai pu prendre contact avec la famille que je recherchais ( famille SOUAMES ) . Merci encore et peut etre à bientot .
        * la famille de mon père etaient de STORA ( REALE )
        * la famille de ma mère de PHILIPPEVILLE ( COPPA et RAGUCCIA )

  47. gatt dit :

    bonjours mon pere habite au faubourg de l esperance gatt felix si une ou des personnes le connaissait pourriez vous me le faire savoir merci

  48. nourdine dit :

    Alain bonjour,

    je viens de prendre connaissance de ton message relatif à la famille souames de la maison coppa
    à stôra, il existe pas mal de Souames de stôra, écoute est-ce que tu peux demander à ta maman que je saluts au passage le prénom soit de la dame ou un de ses enfants.
    Je connais un ancien résident de stôra qui pourrait me renseigner éventuellement.
    c’est bien vous êtes du même coin que les conte village très évocateur.
    au plaisir de te lire.
    amicalement
    Nourdine

  49. Marose dit :

    Bonjour,
    Recherche toujours carte ou photo de la caserne LECLERC à PHILIPPEVILLE.
    Merci.
    O.MAROSE

    • corré dit :

      J’étais en service (militaire) à la caserne Leclerc du 17 mai 1962 à septembre.
      J’ai trouvé quelques photos et plans que je peux vous envoyer si vous me donnez une adresse électronique.
      Gérard Corré
      02 Domptin

  50. formisano andre dit :

    nourdine ma maman a eu 96 ans le 19 09 2013 et le fils souames ne en 51 comme moi il me semble que nous etions dans la meme classe amitiers aux souames …….dede

    • nourdine dit :

      salut dédé, content d’avoir de tes news, tu transmettras à ta maman mes meilleurs voeux de bonheur et de longévité comme à toutes nos mémés encore en vie.
      La maman de souames est décédée il y a quelques mois de celà, et m’a chargé de te transmettre son bonjour ainsi qu’à ta maman..
      Dédé que devient jean paul discala ton ancien voisin.à la rue antoine bruno.
      amicalement
      Nourdine

  51. nourdine dit :

    Nicole bonjour, je crois que le cinéma le Rivoli a fait ressurgir beaucoup de souvenirs, tu sais actuellement avec les paraboles tous les anciens cinémas ( l’Empire,l’Eden, le Rivoli, le Regent, le Colisée, le Rialto sont tous fermés depuis longtemps (rentabilité oblige) mais sont toujours là pour nous rappeler toute notre enfance ( un souvenir,notamment à l’empire lors de la projection du fameux film de l’époque » NORMANDIE NIEMAN » l’ lhistoire de cette escadrille française basée en angleterre) et bien d’autres grands films qui ont marqué notre imaginaire.
    Jeanne d’arc jusqu’à la piscine a changé au delà le reste est intact, le bateau coulé a été desensablé il y a quelques années quand une société américaine dans le cadre de la réalisation d’un ports pétrolier flottant, avait perdu une grande barge qui s’est échouée en face le camp militaire appelé PEHAU.
    Ils ont profité pour retirer les deux épaves.
    Quant au marchand de brochettes à côté de l’Eden, à sa place a été construit un hôtel restaurant  » LE TERMINUS ».
    Celui qui tenait ce commerce s’appelait Achour ( le roi de la merguez et des brochettes à philippeville), plusieurs compatriotes descendent dans cet hôtel, sans se rendre compte qu’ il rende un hommage à ce monsieur qui après 1962 s’est transformé en loueur de chariots à pédales à la place marquet, il n’est malheureusement plus de ce monde.

    A côté de l’entrée avec le portail à deux battants( mitoyen au Rivoli) existe une entrée d’un immeuble dont les balcons donnent sur la rue de l’arsenal ce batiment est encore intact.
    heureux d’avoir partagé ces souvenirs avec vous.
    amicalement
    Nourdine

    • Nicole Forhan dit :

      Bonjour Nourdine
      En fait c’ est l’immeuble avec les balcons donnant sur la rue de l’arsenal que j’habitais .L’appartement se situait au 1er et seul étage et nous y accédions par une galerie sur laquelle étaient situés d’autres appartements . Notre voisin de palier n’était autre que Félix Conte une des gloires de l’EJP, il était marie avec Marie Thérèse Scrocco et ils avaient un petit garçon Richard je crois. Évidemment nous étions supporters de l’EJP
      Bien à vous.
      Nicole

      • nourdine dit :

        bonjour nicole,
        L’immeuble en question dispose de deux petites entrées avec un étage, en te situant en face de ces entrées à gauche se trouve une grande entrée mitoyenne au cinéma le Rivoli et à droite c’est la fin de la forêt des pins qui se situe en hauteurs de la rue capitaine Droin plus bas le parc à fourrage, il devait servir certainement à la cavalerie militaire au temps de sa construction.
        Tu me parles de feu Felix Conte ton voisin qui est le frère de mon ami Gérard de Stora, il était une grande figure du foot à Philiville les gens se le rappellent encore ici au même titre que les souna, les Stefanini, les Ascencio, les Dimicolis etc…
        Je pense que les Contes se feront une joie de vous lire.
        Rien n’a changé dans ce coin sauf que l’endroit sert de terminus aux transports publics de personnes vers la basse ville ( le stade, le zeramna, la cité verger et camus rossi ainsi que tout le pourtour de ces cités )
        .Il y a aussi une dame des Baléares qui nous a parlé de Felix qui était l’ami de son père..
        J’espère que d’autres vieilles connaissances perdues vous retrouveront dans ce site.
        Pour ma part c’est toujours un plaisir de converser avec des philivilois qui aiment à se rappeler leurs racines et leurs enfances..
        Bien amicalement a vous.
        NOURDINE.

      • conte dit :

        Bonjour Nicole,
        Je suis Gérard CONTE, le frère de Félix, et à ce titre, je me permets de m’immiscer dans votre discussion avec Nourdine. Depuis 1962, vos anciens voisins de pallier ont été rapatriés à Arcachon. Mon frère est décédé mais Marie Thérèse y vit toujours. Le « petit garçon Richard » que vous avez connu, est actuellement artiste peintre et professeur d’arts plastiques à la Sorbonne. Après lui, sont nés 4 garçons et une fille.
        Heureux de vous avoir lu, grâce à Nourdine , et bien amicalement.
        Gérard

  52. Nicole Forhan dit :

    Merci Nourdine de m’avoir ramenée dans cette ville qui est ancrée dans ma mémoire et dans mon cœur. En effet près de la maison ily avait le cinéma le Rivoli ou j’ai passé bien des dimanches après midi d’hiver avec ma grand mère. Je voudrai savoir s’il y a toujours a Jeanne ´Arc le bateau coule. Je me souviendrai toujours du marchand de brochettes en face le là gare jamais je n’ en ai retrouvé le goût et l’odeur. Il y a tellement de choses et de gens qui me reviennent a l’esprit.
    Merci encore de nous aider à garde le lien..
    Amicalement.

    • Coucou Nicole et merci à Nordine pour avoir si bien décrit mon ancien domicile au numéro 22 de la rue de l’Arsenal, domicile mitoyen au cinéma Rivoli.
      Nicole, aujourd’hui 08 août, j’ai eu un message du petit Ammar, qui habitait dans la cour à côté de Geneviève Monti.Je ne sais pas comment il m’a retrouvée, mais je suis trop contente !! C’est Ammar Khefiff . A bientôt et BizZou !!

      • Nicole Forhan dit :

        Enfin de tes nouvelles, je n’espérais plus , j’attends avec impatience ton coup de téléphone
        Mon Dieu, le petit Ammar! Quel âge a t il maintenant? Est il reste en Algerie ?
        Bisous

    • Jacqueline Gouby Sordet dit :

      J’attendais ta réponse, le petit Ammar est un peu plus jeune que nous. Il habite toujours en Algérie mais pas à Philippeville. Mais, il y va de temps en temps et, notre quartier a changé. Mais je te dirai tout ça au téléphone. Pour les communications, c’est bon dans l’après midi ou le soir ? Et, un gros BizZou à toi et à tous, sans oublier Nordine qui est un mec formidable !!

      • Nicole Forhan dit :

        Il vaut mieux que m’a appelle dans la soirée car l’après midi je suis souvent absente étant donné que je m’occupe de maman qui a 92 ans. C’est vrai que Nourdine est formidable et qu’il nous aide a garder nos racines cela fait pas mal de temps qu’il n’apparaît plus sur le site, j’espère qu’il va bien
        En attendant ton coup de fil avec impatience
        Bisous

  53. Louis de Suremain dit :

    En effet, le commandant Ducassou était le « patron » de mon père à la naissance de ma sœur, du temps de la villa Buono. Je me souviens de ce nom. Par contre j’étais à l’ École Jules Ferry – CE1 : 1958-59 puis École Jules Ferry – CE2 : 1959-60. Le nom que vous me donnez est-il de jeune fille? joignez moi directement sur mon mail (je ne sais pas si vous y avez accès, faites le moi savoir) Bien à vous

    • Nicole Forhan dit :

      Je n’ai pas accès à votre adresse mail , mais je serai ravie de l’avoir. Les Ducassou sont décédés il y a quelques années, lui était un frère d’arme de mon père depuis la guerre .ils habitaient Bayonne comme mes parents .j’ai retrouve des copines de l’ ecole Victor Hugo grâce au site des écoles de Philippeville.
      Ayant divorce j’ai repris mon nom de jeune fille.
      Je vous donne mon adresse mail .
      n.forhan@free.fr
      Amicalement.

      • nourdine dit :

        bonsoir Mme Nicole, la maison où vous avez grandie n’était-elle pas à côté du cinéma le Rivoli au bas des HBM à gauche avec une grande entrée ( un portail à deux battants), des garages certainement et une galerie. C’est un immeuble à un étage, plus bas se situe un parc à fourrage qui à l’état d’abandon et c’est la forêt des pins plus haut qui a repris le dessus.
        J’allais jouer au terrain de foot situé plus haut sur la rue capitaine droin et l’impasse qui mène à ce terrain, la villa faisant angle avec ces deux rues appartenait à un capitaine jusqu’à l’heure actuelle elle bénéficie de cette appellation
        La maison décrite plus haut si c’est celle de votre enfance, elle a résisté aux aléas du temps, après cette maison il n’y a qu’un seul hôtel appartenant actuellement à la mutuelle des enseigants.
        si ce n’est pas cette batisse, recadrez-moi.
        amitiés.
        nourdine

  54. Louis de Suremain dit :

    C’est probable car à la suite de troubles nous avons quitté la villa Buono pour ses immeubles de la rue de l’Arsenal, un étage élevé (nous jouions sur les terrasses de cette barre d’immeubles où on séchait les draps) mon père était au 3° Rei 6 et ma mère me dit qu’il y a eu des échanges d’insignes avec le régiment de votre père. Nous devons donc en avoir un. Alliez vous chez cet épicier merveilleux qu’était Mimoun? c’est un de mes souvenirs.

    • Nicole Forhan dit :

      En fait vos parents et les miens avaient des amis communs lesDucassou . Le nom de Mimoun l’épicier me dit quelque chose mais je n’ ai pas de souvenir précis ,je me souviens par contre du boucher Messaoud et de l’épicerie Poliar et de la librairie Portelli.
      .J’allais à l’école Victor Hugo et mon ami d’enfance Jean Marc Ducassou a l’école de garçons Jules Ferry je crois. Que de souvenirs!

      • jacqueline gouby sordet dit :

        Je suis Jacqueline Gouby Sordet.;j habitais 22 rue de l arsenal.Notre maison etait mitoyenne avec le Rivoli.Les Ducassou et les Portelli etaient des amis de mes parents et Jean marc un ami a nous les enfants.J ai deux soeurs,marie jeanne et michelle.J allais a Maupas.Je me souviens tres bien de Mimoun et de la mere Roumieux.Souvenirs…………

      • Nicole Forhan dit :

        Enfin mon Pc est réparé!
        Je voudrai prendre contact avec Jacqueline Gouby Sordet qui était ma voisine rue de l’arsenal et avec laquelle j’ai ai beaucoup joué (ainsi qu’avec ses sœurs)

    • Yvane dupuy dit :

      Je lis vous commentaires ,suis aussi une philippeviloise née en 1950.
      J’allais moi aussi chez cet épicier merveilleux ´mimouń !!!!!!!que de bons souvenirs .
      J’habitais rue du capitaine Drouin ,j’ai fréquenté l’école v Hugo et le collège Émile Maupas
      Cordialement

      • Nicole Forhan dit :

        Vous êtes née la même annee que ma sœur Dominique qui comme moi a fréquente l’école maternelle Pasteur et l’école primaire Victor Hugo,malheureument, je n’ai pas retrouvé de photos de classe sur lesquelles elle figure.Nous avons quitté philippeville en 1957 donc ni elle ni moi n’avons fréquente le collège. À bientôt le plaisir de vous lire.

      • DENISE MONTI/DELTEL du Faubourg dit :

        Bonjour,
        Avez-vous connu la famille LAURO, qui habitait en bas de la rue Drouin???.
        Mr; Lauro travaillait à l’Algérienne Automobile.
        Amicalement. Une ancienne de Philippeville

      • DENISE MONTI/DELTEL du Faubourg dit :

        Je vous ai fait un petit mot, mais je vois qu’il s’est imprimé plus bas.
        En espérant que vous le lirez???.
        Amicalement. Denise

      • Yvane dupuy dit :

        En réponse a Denise Monty/Deltel
        Avec un peu de retard ,je réponds a votre message
        Oui j’ai connu la famille Lauro qui habitait en bas de la rue du capitaine Drouin .
        Il y avait deux enfants une fille et un garçon ,l’un des deux portait des lunettes ……..je ne me souviens pas de leurs prénoms ,je les revoie très bien …ainsi que Mme Lauro.
        Est vous de la famille ? Il y avait aussi une famille Monti qui habitait la rue Drouin ,
        Dans l’attente de vous lire plus longuement
        Amicalement
        Yvane Dupuy mazzella

      • Michel dit :

        En réponse a Denise Monti , ma maman s’appelait Hélène Lauro ses sœurs Marguerite, Jeanne et son frère Charlie. Ils étaient tous nés dans les années 1920 et habitaient Villa St Joseph au Beni Melec. Est ce de cette famille dont vous parlez ? Ma maman portait des lunettes et était institutrice a l’école Rusicade dans les années 40. Ils sont malheureusement tous partis et je reste seul. Si quelqu’un a des informations sur la famille Lauro née dans les années 20 , ou mème des photos , ce serait un grand bonheur.
        Merci d’avance.

  55. Louis de Suremain dit :

    Enfants, nous habitions la « villa Buono », qui peut m’en parler?

    • nourdine dit :

      Louis bonjour, vous pourriez situer la villa buono était-ce au béni melek, au montplaisant ou au quartier plus haut que le lycée luciani on accède par les escaliers de la rue capitaine droin. et d’autres endroits peut être ; seule la situation de cette villa peut susciter une cynergie autour de cette recherche et des buono il y en a.
      En espérant que beaucoups de compatriotes vont se manifester pour vous aider.
      amicalement
      Nourdine

      • Louis de Suremain dit :

        Cette Villa Buono (nom qu’elle portait sur la correspondance) était au Béni Melek. A l’époque c’était assez isolé, avec un grand jardin derrière, et des vignes, c’était la campagne, Merci de votre aide

    • nourdine dit :

      bonsoir louis, la villa de l’époque qui était peut-être isolée en campagne ne l’est plus il y a beaucoup d’immeubles qui ont été construit jusque dans les hauteurs des quatre routes (très en haut du bénimelek) renseignez vous on y accédait à l’époque par la rue de l’école celle à gauche des anciens abbatoirs ou celle de droite menant vers le zouit (tamalous), il y avait des vignes ce n’est pas un vignoble mais une vigne qui protégeait la terrasse du soleil.
      Je sais qu’il y a des personnes de parts et d’autres de la méditerrannée qui vont se manifester pour apporter leurs concours à votre recherche.
      Pour ma part, je me renseignerais pour cette villa, parce qu’elles ont encore conservé leurs anciennes appelations.
      amicalement
      nourdine

      • Nicole Forhan dit :

        Vous qui êtes le bon samaritain des nostalgiques de Philippeville pouvez vous me dire ce qu’est devenu le parc à fourrage et l’immeuble situe au 22 rue de l’arsenal en bas de la côté? Il y avait une grande cour surplombée par des galeries ou étaient des appartements. C’ est la que j’ai grandi. Dans la cour il y avait je crois un mécano monsieur Morganti. Merci de continuer à garder le lien

      • adjriou hacene dit :

        salut,pour simple renseignement;la villa dont vous parler est actuellement habitee par la famille BOUGUERNE dont le pere decede depuis longtemps avait une barraque ou il vendait des legumes et un semblant d’epicerie,pour memoire il se prenomer BELKACEM. Elle se trouvait en face la boulangerie FALZON; salutaions Ahcene.

      • Nad dit :

        Bonjour,
        Je suis la petite fille de Luce Buono (décédée cette année😦 ) , fille de Pietro Buono et d’Anna-Maria Iacono et demi-soeur des frères Buono (Eugène, François et ?), propriétaires du Béni-Melek qui par la suite, ont fait construire sur cette propriété. Elle était selon ma mémé un vrai paradis… Elle en parlait toujours avec bonheur. En revanche, dans la famille on ne l’appelait jamais la villa Buono… C’est marrant.
        Cordialement,
        Anne

    • Nicole Forhan dit :

      Je ne connais pas la villa buono mais j’ai habité Philippeville de 1949 a 1957 . Mon père était officier au 1er RCP. Je pense qu.il a du connaître votre père car j’ ai déjà entendu votre nom peut être avons nous même joué ensemble à la plage militaire.Pour ma part j’habitais rue de l’Arsenal en bas des immeubles HBM a côté du Parc à fourrage mais je n’ai jamais retrouvé de photos dans Skikda Magazine.J’ai quitte Philiipeville a 11 ans mais j’ ai toujours la nostalgie. Bien à vous.

    • cacciuttolo claude dit :

      Bonjour Louis,
      A droite de l’abattoir prendre la route de Tamalous Collo . Sur le flanc du coteau face au fond du ravin , à la ville et au loin la mer, une petite propriété exploitée par les frères Buono. vigne, agrumes, maraichage Cette propriété fut créée au 19 ème siècle par Pietro Buono, immigré italien. Dans les années 50,cette propriété se transforma en lotissement et prit le nom de ‘ Cité P. Buono au Béni-Melek’ Une petite maison en-haut d’escaliers, celle de la famille Buono que vous avez sans doute louée et une autre plus importante en bord de route pour d’autres membres de la même famille. Dans cette cité s’érigèrent les premiers HLM et une école fut également construite. Si vous voulez en savoir plus rendez vous sur http://ecolerusicade.free.fr/cite-buono/Ec_citeBuono2.pdf où vous trouverez quelques vues d’ensemble. Je regrette mais je n’ai pas de photos plus précises. Il me semble que vous aviez déjà pris contact il y a plusieurs années
      Bonne réception. Cordialement

      • Nad dit :

        Oui c’est l’histoire de mon arrière-grand père ! C’est bien ça… Il avait racheté cette propriété à la personne qui l’employait comme ouvrier agricole, selon ma grand-mère, Luce Buono.
        Cordialement,
        Anne

    • cacciuttolo claude dit :

      je vous ai répondu hier mais mon texte s’est inscrit un peu plus bas sur cette page

    • BOHN dit :

      Je suis Patrick BOHN, né à Philippeville et cousin de Christian et Chantal de SUREMAIN, parents de Louis. Je suis allé souvent les voir à cette villa qui s’appelait en fait Villa Sajou, au béni Melek, était située juste en face d’une école à l’époque en construction et qui fut terminée après l’indépendance

  56. iacono di cacito alexandre dit :

    Bonsoir Michel, en ce qui concerne Louis Pellier, il a été tué le 20 Août dans la rue en rentrant chez lui après avoir fait des courses pour les commerçants et notamment chez ma tante qui avait le bureau de tabac à coté du cinéma le Régent et Réfallo le marchand de cycles. Quant à Pic Bois surnom de Mr Lorenzini, il était très grand et maigre avec toujours un petit chapeau. Etant Jeunes, on le regardait parce lorsqu’il était assis , il croisait ses grandes jambes en faisant 2 tours, ce que nous n’arrivions pas à faire Je vous souhaite bonne réception de ces renseignements. Cordialement Alex

    • Michel Mathiot dit :

      Merci Alexandre.
      Que de souvenirs uniques – l’anecdote concernant Picbois/ M. Lorenzini est unique en son genre ! Si vous détenez dans votre précieuse mémoire d’autres récits sur le 20 août au Faubourg, comme témoin direct ou indirect, n’hésitez pas à m’en faire part si c’est possible.
      Je jette une autre bouteille à la mer : Quelqu’un aurait-il connu ou entendu parler de M. GRAILLAT Jules, 75 ans, mort le 20 août à Philippeville ?

      Bien à vous

      Michel Mathiot

      • Gilles du Montplaisant dit :

        Pour éviter la saturation de cette page, vous êtes invités à fournir vos éléments de réponse dans le Forum de ce site, à la rubrique « recherches, anecdotes, événements …  » Un chapitre a été ouvert sous « Jules GRAILLAT »
        Merci de vous y conformer.
        GDM

  57. formisano andre dit :

    avez vous entendu parler d un site….sos francais pieds noirs et fils de pieds noirs je viens de le découvrir

    • PORTELLI dit :

      Quel est ce site S.V.P. j’aimerais bien le connaître, merci de nous le faire savoir

    • iacono di cacito alexandre dit :

      Bonsoir, je répond à votre question. mon nom est Iacono di Cacito Alexandre et je ne connais pas de Laurent Iacono qui selon vous habitait au faubourg à coté du marbrier Mataloni où j’habitais juste en face. Il y avait 2 coiffeurs dans le quartier c’était D’Agro et Bonnano. Il y avait beaucoup de Iacono, mais je suis désolé, mais je ne connais pas de Laurent.Cordialement Alex

  58. Michel Mathiot dit :

    Bonjour,
    Quelqu’un aurait-il connu ou entendu parler de Louis Pellier, mort à Philippeville le 21 août 1955 et qui aurait peut-être habité la rue des Aurès. la famille était plutôt d’El-Arrouch.

    Merci

    Michel Mathiot

    • Gilles du Montplaisant dit :

      Ce nom ne m’est pas inconnu ; je vais rajouter deux éléments pouvant peut-être permettre d’établir quelque lien. Je vais citer :
      1/ le surnom de « Picbois », frappé lors de la journée du 20 août 55 au Faubourg de l’Espérance (?) ;
      2/ le café de l’Espérance au Faubourg du même nom, tenu par Marie, puis Paulot REYNAUD son fils.

      • Gilles du Montplaisant dit :

        Après retour d’une information, aucun lien entre le nom « Louis PELLIER » et « Picbois ». Les recherches se poursuivent.
        Amicalement,
        GDM

    • iacono di cacito alexandre dit :

      Bonjour, j’ai bien connu Louis Pellier qui habitait avec sa soeur au faubourg dans une petite rue derrière le mozabite et le café Vincent et entre le faubourg et les allées Barrot. C’était un monsieur ,un peu simple d’esprit , mais très gentil et qui faisait des courses à tous les commerçants du quartier qui le récompensaient avec une pièce ou autres. Il était très connu dans tout le quartier par tous,catholiques chrétiens et juifs et finalement abattu comme un chien le 20 Août certainement par des tueurs étrangers au quartier car il était inoffensif.
      J’ai bien connu aussi Mr Lombardo dit Pic Bois , mais lui n’a pas été tué .Il fréquentait un peu tous les bars ( Paulo Reynaud, Vincent ( qui a été aussi abattu lâchement un soir fermant son café), et surtout le boulodrome Formosa dit « Docteur » repris après par Fabri. C’était un lieu inoubliable ou tout le monde se retrouvait: français, arabes, gitans, noirs et jouaient soit à la longue où la pétanque et se terminait aux jeux de cartes de là bas jusqu’à la fermeture et on ne connaissait pas le mot  » racisme » . Il y aurait beaucoup d’histoires à raconter car toutes les personnes de ce quartier rencontrées en France n’ ont jamais retrouvées cette ambiance qui régnait dans ce quartier de la France de notre enfance.

      • formisano andre dit :

        bonjour monsieur ete vous parent aveclaurent iacono qui avait un salon de coifure a philippeville au faubourg a cote du marechal ferrand boucherie et les matalonis marbrerie

      • Gilles du Montplaisant dit :

        Pour Louis PELLIER, nous avons une information précise.
        Au sujet de « Picbois », plusieurs témoignages me confirment le nom de LORENZINI, sellier de profession.
        GDM

      • Michel Mathiot dit :

        Bonsoir,
        Les informations d’Alexandre, suscitées par l’animation remarquable de Gilles, apportent les réponses que j’attendais. Cela fait énormément plaisir. Je les en remercie tous les deux. Louis Emile Pellier avait 57 ans. Reste à confirmer si l’assassinat a eu lieu au faubourg dans la rue, ou bien chez lui, ou bien en ville, et de quelle manière.

        Bien à vous tous.

        Michel

  59. Marose dit :

    Pour un envoi de la photo récente du nouvel hôpital militaire de Philippeville, pouvez-vous me communiquer votre e-mail.
    Cordialement.
    O.Marose

  60. Marose dit :

    Bonjour,
    La place Marqué je l’ai fréquentée, en 1961, c’était un lieu de promenade, il y avait de jolies filles!
    Concernant la caserne Leclerc je l’ai connue en 1961.C’était la 713e compagnie de transmissions
    Commandée par le capitaine Albert FAYOL qui habite le 92.
    Je possède un croquis de situation de la caserne.
    J’ai une photo récente de l’hôpital militaire actuel,construit à la place de la caserne LECLERC.
    Pour envoi pouvez-vous me donner votre e-mail?
    le mien est odette.marose@netcourrier.com
    Je suis toujours à la recherche d’une photo de l’ancienne caserne LECLERC vers 1961.
    Dans l’attente.
    Cordialement.
    O.MAROSE

    • nourdine dit :

      Bonsoir mr morose ah vous avez vu juste il est vrai que nos philippeviloises étaient les plus belles filles d’algérie et je continue à le penser.
      essayez de nous mettre en ligne cette photo récente.Le cauchemard continue ..
      c’est pour rire.
      Avec tout mon respect
      AMICALEMENT NOURDINE

  61. Stefanini dit :

    Bonjour Marose
    Ne pourriez-vous pas faire paraitre sur le forum la photo de cet hôpital actuel ?
    Bien cordialement

  62. SkikdaMag dit :

    Bonjour amis fidèles de SkikdaMag,
    Tous les articles concernant les casernes de Philippeville sont traités sur le Forum.
    N’hésitez donc pas à vous y rendre; c’est une mine d’informations et en prime vous pouvez dialoguer les uns avec les autres.
    Merci et à très vite sur le forum de SkikdaMag
    Jacky (administrateur du site et du forum)

  63. Boutonné dit :

    J’ai une réponse sur deux qui concerne l’abbé Niglio, décèdé en 2012. Une prière pour cet homme de Dieu qui a consacré une partie de sa vie au service des Scouts a Philippeville.

  64. nourdine dit :

    Cher stefanini bonsoir, le pigeonnier, objet du récit de Marcel Gori, est certainement celui érigé sur la route de sainte lucie en sortant de la ville après le pont sur les hauteurs à gauche, plus bas existait un entrepôt à munition appelé poudrière. la caserne leclerc se trouvant plus haut, c’est le versant qui débouche sur le cimetière.
    J’en conclu que l’indication de gilles est la plus appropriée, que la caserne leclerc n’est pas située au dessus de la place marquet qui est l’emplacement de la caserne de france.
    Celà confirme nos premières impressions.
    ouf!! enfin je peux souffler et passer à autre chose, mr marose après avoir fait le tour de Philippeville vous avez votre réponse.
    Pour les photos, à ma connaissance, il n’existe que le hangar dit « la poudrière  » à moins qu’il n’y est quelqu’un qui puisse vous procurer une ancienne photo, si elle existe.

    Amitiés mr Marose et merci à vous tous (gilles, stefanini, mathiot, jacky)
    Nourdine.

    • Gilles du Montplaisant dit :

      Rendons grâce au Ciel ! Nous avons fait le tour de la question et sommes unaniment d’accord sur les divers emplacements des casernes. Nous ne pourrons satisfaire complètement nos collectionneurs de photos concernant le Camp Leclerc à moins que quelqu’un possède dans ses archives quelque chose d’inédit.
      Merci à tous ceux qui se sont penchés sur ce cas qui en a rempli des écrans !
      Bien amicalement à tous,
      GDM
      Cette page s’ouvre à présent sur les derniers écrits, excellente chose et merci à notre Webmaster qui en facilite à présent le parcours.
      P.S : Pour plus de détails sur les casernes de Philippeville veuillez vous rendre sur le Forum de SkikdaMag en cliquant sur ce lien:
      http://skikdamag.lebonforum.com/t40-ex-caserne-leclerc

  65. Stefanini dit :

    Bonjour Nourdine
    Peut être vais -je mettre fin à tes insomnies…Je relève dans le livre de Marcel GORI: » Philippeville mon beau Pays » l’art. suivant que je te livre in extenso:
    « Auprès des remparts, juste au dessus de la caserne Mangin et du Parc à fourrage a été érigée la maison crénelée appelée :Pigeonnier. De ce point de vue les guetteurs pouvaient voir arriver les assaillants au moment de la conquête.. Attenant au pigeonnier a été construit vers les années 1845 (?) un campement qui a servi de dépôt aux militaires en transit embarquant dans notre port . Ce campement a été par la suite baptisé « Caserne Leclerc » L’école de saut de la 25e DP y fut installée ainsi que le service des Transmissions de cette unité….
    Ai-je mis fin à tes cauchemars ???
    Je l’espère
    Fraternellement
    Claude Stefanini.

  66. nourdine dit :

    Michel on s’entend par hôpital il faut comprendre militaire. merci

    • Delval dit :

      Bonjour,
      Je possède bien une photo prise il y a 2ans par une habitante de Philippeville Photo prise de sa voiture car elle n’avait pas pu s’approcher question de sécurité.
      Elle m’avait indiqué que c’était un hôpital militaire, à vérifier.
      Nouvelle construction à la place de le caserne Leclerc qui aurait été démolie.
      Pour la situation j’ai des éléments que je peux vous fournir.
      Cordialement.
      Jean

  67. nourdine dit :

    Michel, je fais appel à tes recherches engagées il y a une dizaine d’année, y avait-il un hôpital à Philippeville ou est ce que c’était centralisé à Constantine.
    cette fameuse caserne est devenue un cauchemars, j’arrête pas d’y penser pour assouvir ma curiosité historique.
    Merci pour la confirmation de la caserne de France qui était la première a y être construite et recevoir les premiers contingents.
    amicalement Nourdine

    • Michel dit :

      Bonjour Nourdine,
      Contre la caserne de France côté ouest il y avait l’hôpital de Philippeville, qui existe toujours en tant que bâtiment et en tant qu’hôpîtal aussi je crois. A l’origine cet hôpital était militaire bien entendu comme tous les hôpitaux en Algérie. Puis à une date que je n’ai plus en tête il a dû devenir mixte. La façade ouest de l’hôpital était occupée par des logements de fonction et dominait le ravin et le versant opposé jusque vers la porte des Aurès. J’habitais le dernier étage de l’immeuble Scotto (les contributions directes et le café Pirone) et je communiquais par signes avec un copain d’école qui habitait à l’hôpital car son père était l’intendant. J’y allais souvent et je me souviens avoir vu des militaires en soins aux fenêtres de l’hôpital. Sur cette façade il y avait aussi un petit beffroi avec un toit pointu et une horloge qui existent toujours.

      Michel

  68. nourdine dit :

    cher gilles, au forum on arrive pas à accorder nos violons, Mr Marose puisque vous connaissez la place marquet, cette enigmatique caserne qu’on arrive pas à bien situer se trouve -telle sur la crête surplombant la gare sur le boulevard front de mer en d’autres termes en vous mettant en face l’excelsior à gauche sur la route qui mène à l’ilôt aux chèvres et à jeanne. d’arc.
    Si cette dernière est celle qui surplombe cette partie il n’y a aucun doute c’est l’ancienne caserne de france appelée certainement leclerc, il existe encore une entrée avec un hall ouvert côté est,
    avec un bloc en dur roc qui serait les bureaux administratifs ou bien des chambres d’un hôpital aménagé pour la circonstance.
    Il faut se rappeler que cette caserne serait probablement la première caserne à avoir été construite , ceci reste encore à confirmer, peut être que par la suite elle aurait bénéficié d’autres appellations.
    Replonger dans votre mémoire avec les nouvelles infos peut être qu’on aura d’autres indices pour nous permettre d’avoir un point de départ en commun (cinq personnes sont sur le sujet au forum)
    amicalement mrMorose et GDM
    Nourdine

    • M. Mathiot dit :

      bonjour,

      Je confirme pour avoir passé, il y a une dizaine d’années, des journées entières dans les archives militaires, que c’est sur le site de la caserne de France (à l’endroit actuel de l’hôtel El Salem) qu’avait été édifié le premier campement militaire en dur à la fin 1838 (appelé le fort de France).

      Michel

  69. Marose dit :

    La caserne Leclerc en 1961 se trouvait au niveau de la place Marqué, mais sur la hauteur, maintenant c’est un hôpital Militaire. Recherche carte postale ou photo de cette époque.
    Merci pour votre aide.
    Cordialement.
    O.Marose

    • SkikdaMag dit :

      Le même sujet est traité sur le forum de SkikdaMag dont voici le lien :
      http://skikdamag.lebonforum.com/t40-ex-caserne-leclerc
      Je vous invite à vous y rendre et là; vous trouverez toutes les réponses à vos questions.
      Afin d’éviter un saturation de la rubrique « avis de recherche » qui présente un caractère général je supprimerai dans quelques jours tous les commentaires ici présents concernant ce sujet.
      Merci de votre compréhension.
      Jacky Colatrella (administrateur de SkikdaMag)

    • nourdine dit :

      Mr marose bonjour, vous situez cette caserne en hauteur de la place de marquet, il n’y avait à cette époque qu’une seule caserne qui surplombe la partie entre le port et la place. Un petit chemin menait de cette caserne vers un boulodromme entouré de forêt
      ( place des zouaves). Cette piste tracée longe le haut du cinéma l’eden et du marchand de brochettes achour (paix à son âme) pour rejoindre la rue qui descend vers le café de « la gare « qui était le lieu de l’équipe la JAP ( jeunesse athlétique philippevilloise) club géré par mr Duclos du béni melek (hauteurs) ancien adjoint maire.
      Cette caserne est la caserne de france, elle était pas loin de l’église et du lycée dominique luçiani.
      A la lumière de ces informations vous pourrezt vous recadrer au cas où il ‘sagirait de cette caserne.C’est l’évocation de votre part des hauteurs de la place marquet qui m’a poussé à abandonner la piste que mon ami gilles avait explorée et qui était la plus plausible à nos yeux.
      cordialement Nourdine

      • Gilles du Montplaisant dit :

        Effectivement, ce que dit Nourdine au sujet de cette caserne au-dessus de la place Marqué correspond plutôt à la Caserne de France et non au Camp Leclerc. De la caserne de France, on a au nord une vue sur la mer.
        Question à Nourdine : est-ce que l’ex caserne de France a été démolie comme nous l’a écrit M. MAROSE ?
        Par ailleurs, dans le Forum, toujours dans le chapitre « Recherches » puis la rubrique « Leclerc », Gérard a publié un croquis des lieux qu’il a fréquenté jusqu’en 1962. Je pense que ce sont plutôt ces bâtiments qui ont pu être démoli et non l’ex caserne de France.
        J’interroge Gérard pour savoir de là où il était (il citerait Leclerc) s’il avait une vue plongeante sur le cimetière par exemple. Si c’est le cas, il s’agit bien du Camp Leclerc situé au-dessus de la caserne Mangin que j’ai décrit par ailleurs mais on ne dispose pas de photos.
        Rendez-vous sur le Forum, merci.
        GDM

  70. Esposito dit :

    Bonjour à vous Tous amis de philiville,
    je suis raymond Esposito et suis à la recherche d’une copine Nicole Montana qui habitait le Faubourg, et de Joseph et Georges Castagna du BENI MELEK, le pére etait policieret ils etaient souvent au boulodrome. En vous remerciant.

    • Boutonné dit :

      Bonjour, je suis Gérard, et j’ai 2 numéros de téléphone possible, à vous de voir : 0491669578 0325065379 . Bonne chance.

      • Esposito dit :

        un grand merci Gérard, grace à toi je viens de retrouver Georges et Joseph Castagna.
        Merci. Raymond

  71. nourdine dit :

    michel voit une réponse à ton message du 28 mars plus haut. merci nourdine

  72. nourdine dit :

    mr Gérard Boutonné bonsoir, vous avez le remerciement de la personne qui recherchait mr Tamburain , certains anciens résidents se souviennent encore de votre famille et de mr grima.
    par contre pour mon information concernant le Mr grima des arcades il était mandataire au marché de gros, avec les grine etc…
    il est parti en 1964 et aurait habité au paravent semble t-il du côté des citernes, je ne sais pas où celà se situe.
    amicalement nourdine

  73. Boutonné dit :

    Bonjour Nourdine, moi c’est Gérard en toute amitié Phil /Skikd ,vous avez raison, au milieu du premier escalier il y avez une porte a gauche, famille Grima agriculteur éleveur a St Antoine, et une porte a droite, famille Boutonné. Il y avait et il y a toujours une plaque en marbre du Filfila marquée VILLA NUROC.Nos voisin famille Kessous receveur des postes dont une des filles je pense habite notre maison actuellement nous ont remplacé a notre départ car leur maison était petite. Amicalement Gérard.

    • nourdine dit :

      bonjour gérard, les images commencent à se remettre en place, en effet les Kessous étaient à cet endroit d’autant plus que le docteur Kessous habitait plus bas sur la rue de l’immeuble monéglia dans la maison des boulkéroua de grands terriens.
      Je pênse que le Mr GRIMA agriculteur de son état, a habité par la suite l’immeuble en face le jardin public à côté du théatre municipal, il avait comme voisin Mr feu maurice criscuolo le mécanicien tourneur qui avait un atelier à l’ex place des chameaux.

      Ces deux personnes étaient mes voisins d’en face, j’habitais l’immeuble de mme Parodie à l’angle de bâta et des escaliers menant à l’hopital.
      content d’avoir partagé ces infos.
      amitié nourdine

      • adjriou hacene dit :

        je m’excuse mais je pense, si je ne me trompe pas porter une correction au nom de la personne que vous nommer GRIMA, je pense qu’il s’agit de GRINE agriculteur lui aussi et qui était patron de l’immeuble qu’habitait feu Maurice Criscuolo que j’ai bien connu puisque j’ai travaillé dans son atelier en qualité de tourneur.salutations.

      • nourdine dit :

        mR Hadjiriou bonsoir, je viens de prendre connaissance de votre message concernant Mr grima c’est vrai que l’immeuble en question au 5 rue du 3ème chasseur a été acheté par la famille Grine qui sont toujours les proprios dont le fils dénommé fausto y habitait ainsi que feu Maurice Criscuolo . Ce dernier résidait au 3ème étage et vivait avec son jeune fils Charlie, Alain ne vivait pas sous le même toit quand à Armand lui est décédé en 1963 et je l’ai connu personnellement et je faisais partie de la délégation qui a présenté les condoléances à son père au nom de tout le collège et le lycée, ceci pour la personne avec qui vous avez travaillé à l’atelier sis à la place des chameaux ou porte de constantine.
        Quant à mR GRIMA un homme toujours bien habillé, la quarantaine ou la cinquantaine
        agriculteur ou mandataire vivait dans cette immeuble et- c’est certainement la même personne qui a vécu à la rue Pechard d’Ambly du côté de la clinique Ricoux.
        Sur le péron de l’immeuble assez souvent mrs GRIMA et Fausto Grine discutaient parce qu’ils pratiquaient le même métier.
        C’était mon quartier de 1961 jusqu’à 1970.
        je voulais apporter ces précisions et merci de votre contribution un ancien employé de Maurice c’est super.
        amicalement

  74. Stefanini dit :

    Bonjour Odette
    Où situez-vous cette caserne ? Recherchez vous des photos ou CP de la caserne ou des photos ou CP datant de 1960??
    Cordialement.

    • Marose dit :

      Merci pour votre réponse.La caserne a été démolie et était à la place de l’hôpital Militaire sur la hauteur bien au dessus de la place Marqué.Je recherche une carte postale ou photo
      vue extérieure, date 1961 environ. Je vous remercie pour votre aide.
      Cordialement.
      O. Marose

  75. Marose dit :

    Caserne Leclerc à Philippeville, j’y étais en 1961 .
    Je recherche photo ou carte postale de cette époque, merci.
    odette.marose@netcourrier.com

  76. nourdine dit :

    Mr gérard boutonné merci pour ces infos. que je transmettrais à mon ami qui se fera une joie de pouvoir parler avec Mr Tamburlin et lui transmettre un message de son papa qui n’est plus de ce monde et qui connaissait très bien cet entrepreneur.
    Je pense comme vous que l’immeuble monéglia ne se trouve pas à la rue du château d’eau mais plus bas que la clinique.
    Mr michel mathiot que je salut dispose d’ assez d’informations, de plus votre concours confirme mes recherches ( route plus bas parallèle à la rue du château d’eau) attendons une réponse de sa part soit pour confirmer ou être orienté vers une autre rue..

    Mr Boutonné, vous habitiez,la maison ayant une porte qui débouche au milieu des escaliers avant d’atteindre la rue qui mène vers le bel air ou bien est-ce le deuxième escalier après la rue du château d’eau. J’avais un cousin qui habitait dans les bâtisses sans étages ( dans ce coin il y avait aussi les rouana, les bouafia et, le peintre zaboud ).
    Voilà merci pour cette échange d’informations entre enfant d’une même ville.
    nourdine

  77. Boutonné dit :

    Pour contacter la Famille Tamburlin :0953974183.Nimes. Je ne me souciens pas de la Famille Monéglia, pourtant j’habitais 1 rue( escalier, pas de rue) Peschar – D’Ambly, juste au dessus de la rue du Chateau d’eau ! Amicalement. Gérard.

  78. nourdine dit :

    Mr Michel bonsoir, les premiers éléments de recherche font état d’une maison sise sur la rue en bas de la clinique ricoux en d’autres termes vers l’entrée du jardin de la clinique où vivaient les oiseaux exotiques que le docteur entretenait.
    Cette maison se situe en face l’immeuble de feu boulkeroua adossée aux escaliers qui mènent plus haut vers le bloc d’immeubles dit  » le bel air ». Cette rue trouve son prolongement vers l’école anatole france appelée la rue des aurès.
    De plus, la rue derrière le théâtre romain est paralèle à la rue de votre habitation.
    Il vous appartient maintenant, avec ces informations de vous situer ou de me recadrer dans cette recherche.
    amicalement NOURDINE

    • M. Mathiot dit :

      Bonjour Nourdine.
      Vous me confirmez que des Monéglia ont bien habité à cette adresse. C’est ce que m’avait indiqué un autre ami. Je pense qu’il s’agissait des parents de mon oncle Georges Monéglia qui était de 1899 et qui, adulte, a habité dans le quartier de la place marqué puis au Béni-Melek de mon temps. J’ai toujours su que les parents avaient habité rue des Aurès mais je ne savais pas à quel endroit. Après la disparition de ces parents, la maison a peut-être été habitée par un autre fils Monéglia (Paul, marié à une institutrice).

      Bien amicalement

      Michel Mathiot

      • nourdine dit :

        Michel bonjour, à cette adresse de la rue des Aurès, il n’y a pas d’autres maisons où aurait habité votre famille, excepté celle que je vous avait décrite, je n’ai malheureusement pas pu avoir des contacts avec des personnes qui ont habité le coin avant 1962.
        Les gens actuellement se souviennent et disent la maison Moneglia et cette appellation continue de se perpétuer, comme quoi on n’oublie pas nos voisins malgré la séparation on dit que le temps altère les choses mais pas les souvenirs.
        Une anecdote, que je vous cite :
        De même, je viens de faire la relation avec un salon de coiffure à la rue Valée qui appartenait à Mr Colatrella, où je me coiffais jusqu’en 1975 à l’époque les gens disaient
        tu me trouves chez le coiffeur de Colatrella.
        Cette relation je ne l’aurais jamais fait si ce n’est un échange avec Mr Jacky sur le sport nautique.
        Les anciennes appellations ont la peau dure comme nos anciens et aussi pour nous rappeler un vécu.
        amicalement Nourdine

  79. nourdine dit :

    BONJOUR / Pour un éventuel contact, recherche Mr ALBERT TAMBURLIN était entrepreneur à Philippeville.
    Il habitait 11 rue du château d’eau dans la villa en face la clinique Ricoux mitoyen à la propriété de Mlle TERIAS.
    Aux dernières nouvelles, il habiterait Nîmes et serait dépourvu de ses moyens de locomotion.
    Merci

    • M. Mathiot dit :

      Bonjour,

      Même enfant à l’époque, je me souviens de M. Tamburlin, car sans doute il avait effectué des travaux pour la famille, mais je ne sais plus lesquels. Je me souviens aussi l’avoir vu et j’ai une vague réminiscence de sa silhouette. Parlant de la clinique Ricoux, j’en profite pour demander à Nourdine s’il se souviendrait d’une maison Monéglia à côté ou en face de la clinique Ricoux ?

      Merci

      • nourdine dit :

        Mr michel Mathiot, bonjour c’est toujours un plaisir d’avoir à l’autre bout un philippevillois
        de ma chère ville, cette recherche je l’effectue pour un ami, merci quand même pour ces renseignements qui sont toujours utiles.
        La maison Monéglia me dit quelque chose, l’ami pour qui j’effectue cette recherche est du quartier, son papa travaillait à la mairie du temps de Mr creveaux et connaitrait même son fils philippe donc pas de problème.
        Apparemment cet endroit est resté intacte ( la montée puis la rue qui part de la clinique ricoux pour finir à la villa de Mr Tamburlin.
        Je me renseigne et je vous ferais part du résultat.
        amicalement. nourdine

  80. RECCO dit :

    Bonjour il y avait deux curés… l’abbé Perrier qui avait un scooter et l’abbé Néglio qui se déplaçait avec une moto BMW noire bicylindre. Que sont ils devenus … ?

  81. PIERRE YVES Arricelli dit :

    Bonjour,

    Effectivement je suis allé à Habere lullin de 1962 à 1969. Endroit de magie où l’on pratiquait la politesse du coeur. J’y suis retourné à maintes reprises et les locaux servaient de gîtes pour les vacances. j’ai rencontré des anciens. et je retourne parfois à cet endroit. Es tu toujours à Skikda ??
    Au plaisir de correspondre à nouveau.

    Bien cordialement.

    PY. Arricelli

  82. BONJOUR

    Quand j’ai lu Habere LULIN cela m’a-fait un drôle d’effet car en 1960 avec mes 2 sœurs on a passé 1 mois de juillet inoubliable;le responsable de la colo était un prêtre du presbytère chef Hubert et 2 soeurs chef de groupe notre camp était prêts d’une rivière (tentes).
    Cordialement votre.

  83. Yvane dupuy dit :

    Bonjour nourdine
    Je vois tous vos messages et commentaires et j.aimerai bien discuter et échanger avec vous !nous avons sûrement des amis en commun
    Je suis née en 1950 et habitais 15 rue du capitaine Drouin
    J’attends votre contact
    Merci
    Yvane dupuy mazzella

    • nourdine dit :

      bonjour mme yvane dupuy, c’est toujours du pur bonheur d’avoir soit un contact ou correspondre avec des natifs de ma chère ville,j’attendais votre message.
      j’avais un professeur qui s’appelait justement mr dupuy son prénom , si ma mémoire est bonne c’était je pense… andré; j’en ai gardé un très bon souvenir il habitait quelque part aux environs du lycée émiles maupas.
      la rue capitaine drouin est un peu floue dans ma tête, tu peux me situer svp, je sais nous avons une nouvelle amie en commun. .
      soit la bienvenue soit au forum ou en contact avec mon mail benskirox@yahoo.fr.
      que le soleil de notre belle ville puisse continuer à réchauffer nos coeurs.
      amicalement nourdine

    • nourdine dit :

      Yvane bonjour, ton mail m’a beaucoup touché et ému, j’en suis flatté merci.
      en ce qui concerne ton ami Momo DEBILI, il est parti avec ses sœurs (3) à Alger dans les années peut être 1965, la seule fois où l’on s’est rencontré c’était justement à Alger au Saint Michel à El biar, depuis on s’est perdu de vue.
      son papa s’appelait Ahmed et travaillait à l’époque à la compagnie Charles le borgne et que son oncle guendouzi y activait aussi dans la même boite.
      De plus Momo à la date de notre rencontre, était dans les relations extérieures de la grande société publique SONATRACH.

      Quant à Leila Djadoun du lycée Emiles Maupas, son papa était à l’époque directeur de l’école Anatole France, dès sa mise à la retaite (1970 ou1980), il a regagné Alger, aux dernières nouvelles, il ne serait plus de ce monde.
      Voilà, en même temps c’est une bouteille lancée dans la mer en espérant que des skikdis ou philippevillois puissent nous informer s’ils ont des contact avec ses familles.
      je sais que Skikda Mag est vue par tous les amoureux de la ville à travers l’Algérie et à l’étranger.
      attendons, nous avons toujours espéré.
      amicalement et fraternellement Nourdine

      • BUONO Jean Marie dit :

        Bonjour
        Momo Debili c’est mon copain,je l’ai eu au téléphone il y a quelques semaines,effectivement il est à Alger.
        Je suis Jean Marie BUONO et j’habitais au 119 rue Antoine Brunot,je fréquentais Ferdinand Buisson et joueur de Foot à la JAP puis au Sporting
        Amicalement

      • nourdine dit :

        Merci mr Buono, je viens de me rendre compte de votre message en parcourant les anciens messages, est-ce que momo se souvient des Mazella qui ont travaillé avec leur père paix à son âme, beaucoup de personnes m’ont demandé de ses nouvelles, une personne aimant vivre, toujours gai et rieur. merci à vous et amitiés. vous lui transmettrez le bonjour merci

      • nourdine dit :

        Mr Buono vous habitez vers la place de la mosquée, du côté des RIcci avant les escaliers qui descendent vers d’arcole, ou bien plus haut vers les kaddour et portelli (georges).

  84. nourdine dit :

    Mr marose bonjours, en dehors de la caserne mangin qui se situait au coeur de la ville, le reste était sur les hauteurs notamment la caserne erigée au fort de france à la place des zouaves à coté du boulodrome et mitoyen à l’hôpital.
    3 autres casernes étaient alignées sur la rue de l’arsenal( derrière l’église) deux ont disparues pour laisser place à un grand cour (deux fois la place de marquet) demeure uniquement celle qui fait angle avec la rue de france et celle de l’arsenal qui a été conservée et transformée en une école.
    voila les news en espérant que mr stefanini pourra vous procurer une ancienne photos de ses archives s’il en existe.
    amicalement à vous voyageur qui conserve un bon souvenir de notre chère et inoubliable ville.

    • Gilles du Montplaisant dit :

      Nourdine donne des informations bien claires.
      Concernant la caserne Leclerc, elle se serait située à l’est de la Caserne Mangin, dans la petite colline surplombant en partie le cimetière.
      Avant que ne soit créé le Camp Péhau à Jeanne d’Arc, un Centre d’entrainement existait au Camp Leclerc. Il y avait là la carlingue d’un Junker 52 de la Luftwafe ( capture de guerre ? Avion que j’avais initialement vu à l’aérodrome de PHILIPPEVILLE-VALEE juste après-guerre).
      Pour l’anecdote et pour celles et ceux qui ont assez de recul vu l’époque, c’était de la Caserne Leclerc qu’était tiré le « Coup de canon » tiré chaque soir de Ramadan pour marquer la fin du jeûne. Je me souviens que nous guettions ce moment pour nous régaler de makrouds achetés quelques instants plus tôt chez le Tunisien du Faubourg. Le signal se traduisait par une épaisse fumée crachée par le coup de canon, puis par la détonation qui ne venait qu’après (vitesse du son bien inférieure à celle de l’image, car j’habitais sur les hauteurs de la colline d’en face que représentait le Montplaisant).

      • Gilles du Montplaisant dit :

        Dans le Forum de SkikdaMag, une photo prise d’une cabine du nouveau téléphérique de SKIKDA, téléphérique surplombant l’ex Faubourg de l’Espérance, donne certaines indications sur cette ancienne caserne Leclerc.
        Attention, pour avoir accès à ce document, il est nécessaire d’être inscrit au Forum et d’être connecté au moment de la consultation.
        GDM

      • nourdine dit :

        gilles bonjour, merci pour ce plongeon dans le passé,tu lèves une interrogation toujours posée en moi « d’où venait ce fameux coup de canon » merci c’est du pur bonheur que nous procurent nos ainés éclairés par leurs sommes de connaissances. nourdine

  85. Marose dit :

    RECHERCHE PHOTO OU CARTE POSTALE DE MON ANCIENNE CASERNE LECLERC A PHILIPPEVILLE EN 1961.MERCI POUR VOTRE AIDE. CORDIALEMENT.

  86. nourdine dit :

    bonjour nadia,merci du compliment et du temps que tu consacres aux autres pour retrouver une connaissance perdue pendant plus de 50 ans. En tout cas de ma part respect et égard madame.
    fraternellement

  87. FADEL NADIA dit :

    Dites-moi Formisano , vous habitiez quel coin ??? Ainsi je pourrais vous aider …Il y a les Siafa du Montplaisant , ceux , tout près de l’hospice , du centre-ville …la liste est longue .

    Mes amitiés!

  88. formisano andre dit :

    bonjour nadia pour siafa .j’ai oubliais son prénom mais il doit avoir mon age entre 61.et 62 dommage car nous étions bien ami merci bcp…. dede
    Veuillez utiliser le forum de SkikdaMag pour vos messages à caractère personnel

  89. BOSIO BERNARD dit :

    que toute personne qui connait Karine puisse lui donner mes coordonnées
    simaber@orange.fr

  90. M. Mathiot dit :

    Bonjour,
    Je recherche la trace de la postière d’EL ANCER, dont le prénom est Georgette, et qu’une de ses meilleures amies voudrait retrouver.

    Merci

    Michel Mathiot
    michel.mathiot@wanadoo.fr

  91. Trés beau site d’amitié . J’ai été à la 713° compagnie de transmissions de 1958 à 1962 et n’ai laissé en partant que des amis pieds noirs et algériens.J’avais monté une équipe de foot avec des jeunes de la mechta mechtouf qui se trouvait tout prés de la caserne et nous avions lancé un défit à l’équipe première de Philippeville Skikda et nous les avions battus.Si il y a parmi vos connaissances des anciens de cette équipe ils peuvent me contacter aj.maury@wanadoo.fr
    Si un jeune que j’avais soigné d’une grave maladie des yeux se reconnait il peut me contacter..
    Il avait fait préparer par sa mère un couscous et j’ai été trés ému car ils s’étaient privé pour nous faire se présent.Mon épouse était professeur au lycée Emile Maupas.

    • nourdine dit :

      mr maury bonjour, je ne sais pas s’i il y a un lien avec votre équipe, je me souviens personnellement d’un appelé du nom de zyak, c’etait un blond il jouait au sporting club de philippeville auprès des ascensio defenseur, dimeglio le motard gardien de but etc..
      il avait monté une équipe de football composé d’éléments des quartiers, cette dernière relevait de la caserne mangin. comme j’était un fan du sporting j’ai figuré dans cette équipe.
      nous avions rencontré l’équipe du faubourg de l’espérence qui était rattachée à la section adm.spéciallisé et beaucoup d’autres équipes venant du departement de constantine.
      nous nous entrainions au stade paul cuttoli, ainsi qu’au ravin c’est la route des abbatoirs au beni malek elle est paralelle à la route de l’école. et la place de l’eglise côte du commandant de la place( avec la bienveillance de mr le curé.).
      peut-être qu’on a rencontré votre équipe, nous étions coriace à cette époque..
      amities

  92. nourdine dit :

    salut dede.
    as-tu reçu les photos par mail je suis dans l’expectative.danielle m’a accusé reception pour les siennes.
    gerard dans cette pente ( angle joinville et valée perpendiculairement au 61 de ligne), n’existe que l’immeuble du haut celui qui affiche 4 fenêtres à 2metres du sol ensuite
    2 étages avec des balcons et enfin une terasse et une buanderie, quant à l’immeuble
    angle rue joinville il n’existe plus. il faut savoir que le quartier napolitain n’a pas résisté aux aléas du temps et surtout à la tempête de 2000. les batisses menaçantes ont été detruites. par souci de sécurité.
    je t’ai envoyé des messages sur le forum mais aparemment ça ne passent pas. fraternelles salutations.
    le contact est toujours maintenu.
    nourdine un enfant du bled.

    • biancalana dit :

      Bonsoir Nourdine,oui ma boite mail sur le forum est vide , merci de me donner ces news.. C’est avec tristesse que j’apprends de ta bouche la disparition de mon immeuble ,il est vrais qu’il s’agissait de constructions déjà ancienne et les années sont passées, ainsi va la vie! Restons en contact ,si tu as des infos sur mes amis de classe, je pense également à un garçon brillant qui s’appelait Bédhaï( excuse l’orthographe je ne me souviens plus de l’écriture de son nom) ne te prive pas d’envoyer.
      Fraternellemnt, Gérard également un enfant du Bled

      • FADEL NADIA dit :

        Bonjour Biancalana !

        Beddai Chérif est un éminent docteur à Skikda …

      • nourdine dit :

        salut gérard, les messages que j’ai reçu de mes amis sont très réconfortants merci.
        dis moi à la rue joinville il y avait les criscuolo maurice le père , alain, charly et sans oublier armand décédé en 1963 ou 1964,il était mon professeur et avait une moto.
        pour me permettre d’effectuer des recherches te souviens tu d’un nom de résident de cette époque au 8 rue de joinville qui existe toujours , c’est en face de ton ancien immeuble ce qui me permettra de savoir qui sont les souames d’une part,
        et les beddai j’en connais pas mal en dehors de celui énumé par nadia, il ya un neurologue qui habitait la rue de l’école ferdinand buisson et un gastro qui habitait la rue de la mosquée celle qui part de la rue antoine bruno en passant par la maison de maitre tabonni pour aller vers la route du montplaisant supérieur côté ecole anatole france d’autre part.
        merci pour ton message fraternellemnt

      • FADEL NADIA dit :

        En effet , il y a aussi Mohamed Beddai qui est cardiologue…Mais je pense que notre ami Biancalana recherche Chérif , qui apparemment est du même âge ….

        Enfin , pour de plus amples renseignements , à l’entière disposition puisque ce sont des membres de ma famille ….

        Nourreddine, tu en sais des choses , toi ( lol )

        Amicalement Nadia

    • adjriou hacene dit :

      Excusez moi, mais pour la recherche que vous faites pour trouver un ancien habitant de la rue Joinville, voisin des criscuolo; il y a Rachid Mefti qui habite Jeanne d’arc, aujourd’hui Larbi ben Mhidi salutations et bravos pour ce que vous faites.Ahcene

      • nourdine dit :

        Merci Ahcene la personne recherchée à Skikda, Souames a été retrouvé et le contact établi les deux familles étaient très proches au quartier napolitain, pour Muphty auparavant il a habité la rue Antoine Bruno en face des Esposito du côté de l’épicerie Frikah Tamalous ( escaliers du haut du Colisée en descendant vers la mairie) avant de rejoindre la rue Joinville à l’angle du 61 ème de ligne.
        c’est bien que d’anciens Philippevillois et Skikdis de surcroit se manifestent pour aider dans les recherches, ce lien est magnifique.
        cordialement
        Nourdine

  93. CHEVALIER- GUEHO dit :

    Bonjour, si Nadia kkaled habite à Paris,est-il possiblle de la contacter?
    j’habite près de Rouen,nous étions amies quand nous allions au Lycée, merci.

  94. nourdine dit :

    danielle portelli bonsoir , j’ai tes photos je vais voir de quelle manière te les faire parvenir y compris dédé. pourrais-je avoir ta permission pour essayer de te les transmettre par mail.
    amitiés fraternelles. nourdine
    gerard stp ta rue est celle qui longe et debouche d’un côté sur le lycée émiles maupas
    et de l’autre la montée qui mène vers l’école victor hugo et sévigné. donne moi le numero.
    toujours heureux d aider un enfant de la ville. à ++

    • BIANCALANA Gérard dit :

      Bonjour Nouredine merci pour ton aide, la rue du 61éme de ligne part de l’avenue G.Clémenceau et monte jusqu’à l’Hospice, ma maison se trouve à l’angle de la rue Joinville avec la rue du 61éme de ligne au-dessus se trouvait la rue Valée. La rue du 61éme de ligne commençait par des escaliers et se terminait par des escaliers. Les rampes étaient très bien pour nous les gamins car on se mettaient assis dessus pour glisser! Dans le rue Joinville se trouvait le marché couvert. La maison que j’habitais était le numéro 10 et l’appartement était au dernier étage où il y avait une terrasse et les Saoumes étaient mes voisins directs.
      Une bise fraternelle d’un Philippevillois

    • PORTELLI Danièle dit :

      Merci Nourdine pour votre message.Quelle plaisir d’avoir de vos nouvelles. je suis inscrite sur le forum, mais je n’arrive pas très bien à communiquuer avec.C’est avec joie que je recevrai les photos et vous donne mon mail : daniportelli@hotmail.fr
      Avec toute mon amitié , vous êtes très important pour nous à faire le lien avec notre pays.

      Danièle

  95. nourdine dit :

    message à Mrs Dr gérard brancalana et jean michel recco (avec la permission de l’administrateur du site merci) ma boite mail est bloquées à chaque fois que je vous contacte par mailler-daemon @yahoo.com.
    recco j ai remis les coordonnées de ta boite mail au frère de ton ami.
    gérard heureux d avoir des nouvelles d’un philippevillois situe-moi exactement la rue est-ce plus haut que le marché couvert ou bien du côté du colisée. quant aux souames objet de ta correspondance, ces derniers habite aux environs de l’hospice en allant vers l’école saint paul.
    rejoingnez-moi en laissant des messages au forum qui est plus sécurisé.
    grand baiser de skikda la philippevilloise. nourdine

  96. RECCO dit :

    Merci SAHIM pour cette bonne nouvelle. tu m’apprends que mon ami Djamel est à SKIKDA. Je te donne mon adresse mail que tu pourras lui communiquer: jmr.stoupan@gmail.com . Je compte sur ta gentillesse pour m’aider à donner suite à cette recherche. De toute façon j’ai le projet de venir vous revoir mais comme je vis en Guyane française les distances sont longues et il n’est pas facile de se déplacer autant qu’on le voudrait….. merci encore Sahim.
    Cordialement.
    jm RECCO

  97. COSTA JEAN PAUL dit :

    Bonjour ,je recherche des photos de Philipeville (rue du bataillon ) ou je suis né , de stora du coté de ma mere , et du Beni melek du coté de mon pere .
    Si vous en avez merci de me les envoyer par mail
    costa.electricite@hotmail.fr
    jean paul COSTA

  98. Marose dit :

    Recherche photo ou carte postale de la caserne LECLERC de PHILIPPEVILLE ou j’étais militaire à la 713e Compagnie de Transmissions (713e C.T.) en 1961/1962. elle est devenue un hôpital Militaire. Merci.

  99. esposito dit :

    Bonjour à tous, je souhaite à tous les philivillois mes meilleurs voeux pour l’année 2013.
    Je suis à la recherche d’une copine qui habitait au Faubourg, et qui s’appelait
    Nicole MONTANA, si quelqu’un me peut me donner des ses nouvelles ou son adresse.
    je vous en remercie.

  100. formisano andre dit :

    tout ce que je peut dir c que nous etions bien copain et qu ils n habiter pas tres loin de cher nous et depuis 50 ans cela fait un peut il me semble bien qu apres ils habiter imeuble galbois desoler et pourtant le nom et rester graver …la preuve desole et merci …. dede

    • nourdine dit :

      bonsoir dédé, j’ai pris contact avec le fils à souames aujourdh’ui même au cours d’une cérémonie de fiancailles, il a parlé avec sa maman 90 ans les souvenirs un peux confus, mais a réussi quand même à se rappeler de ta maman .Elle a même donné son age approximatif entre 94 et 95 ans, elle m’a fait part d’un certain jean louis.
      elle encore sous le choc de la perte de son dernier fis né en 1961.
      voilà mon ami mission accomplie.
      je profite pour demander à nadia de me dire si djamel et rachid sont la même personne
      (generalement on a toujours un prénom officiel et un autre usuel c’est pour aider recco)
      je suis inscrit au forum et au plaisir de vous lire.
      salut

      • Reale alain dit :

        Bonjour nordine je me permet de te contacter , voilà je suis de philippeville je ne sais pas si mon nom te dit quelque chose je suis Alain Reale fils de Marcel Reale ( de stora footballeur connu ) et de raguccia Josette fille de maria coppa et de raguccia Francesco ( cordonnier au bled philippeville bien sur. ) . Ma mère , moi et mes freres nous allons bientôt venir au pays, un de mes frères et moi nous y somme déjà retourné . Mai ma mere aimerai plus que tout voir si possible la famille souames ( si c la même qui habitait dans la maison de ma grand mère coppa . Bien sur je connais des gens de philippeville qui habit mon quartier a lyon mai ils n on pas les même connaissance que toi ( j’ai pu m’en apercevoir en te lisant par hasard ) . Et je m’aperçois que tu a beaucoup de contact avec les gens de chez nous . En te remercient en espérant que tu m’ai lu . Amitié à plus

      • FORMISANO ANDRE dit :

        nordine a tu la recette des beignets que l on manger cher une personne en face du marcher hummmmmmmmmm repond sur mon mail merci dede

  101. FADEL NADIA dit :

    Salut André!

    Pour info, les Siafa sont nombreux …Ce sont des membres de ma famille; pourriez-vous donner plus de détails sur la personne concernée???

  102. formisano andre dit :

    bonjours a tous j avais un ami du non de siafa si quelqu un peut me donner de leurs nouvelles merci mon nom andre formisano merci

  103. MATHIOT dit :

    Bonjour et bonne année à tous
    J’aimerais pouvoir entrer en contact avec des personnes ayant connu la famille de Louis et Emilie PELLIER, ayant habité à El-ARROUCH ou à PHILIPPEVILLE dans les années 50.
    D’autre part, qui possèderait une photo de la rue du CORAN (arrière de la mosquée) ?
    Bien cordialement
    Michel Mathiot
    michel.mathiot@wanadoo.ft

  104. poliméni Aimé dit :

    Bonjour,
    Je recherche pour mon ami Hamidi que j’ai vu à Skikda lors de mon séjour au mois de septembre ,son copain d’école monsieur Spigua qui habitait 51 rue Antoine Bruno .Tout renseignement qui permettrait de mettre en rapport ces deux amis sera le bienvenu.
    Merci Poliméni

    • Pandolfo Bénito dit :

      Bonjour Arlette Chevalier / Je n’ai jamais demandé son nom de jeune fille à Nadia . Il se pourrait que ce soir Nadia KHALED ; Je vais lui demander . Amitiés . B.P.

      • FADEL NADIA dit :

        Bonjour Bénito !

        Si c’est de moi que vous parlez, désolée , mais non! Je suis Nadia Fadel épouse Mansouri …
        Oui, je connais Nadia Khaled mais je ne sais ce qu’elle est devenue…J’ai quitté Skikda plus de 36 ans…Nous avons habité le Montplaisant à l’époque ! Nous étions presque en face de la maison Chevalier …Nos voisins proches étaient les Chebli , les Zidi , les Siafa , juste au bas des escaliers alors que nous , nous étions en haut…Nous avons acheté et habité la maison Linossier deux années durant…Puis, mon papa a acheté la maison des Cholet , immeuble Fondecave …Nous étions voisins avec les Maleval , cette honorable famille dont nous gardons le meilleur des souvenirs
        A plus, in cha Allah !

      • Marcel Marchand dit :

        Bonjour,

        Nadia Khaled, a été élue Miss Philippeville dans les années 1948/49.. Un beau brin de fille bien de chez nous.

        Amitiés

        Marcel

  105. SkikdaMag dit :

    Bonjour,
    Vous voudrez bien, à l’avenir, poster vos messages à caractère « purement personnel » sur le Forum de SkikdaMag et ne plus utiliser cette rubrique destinée essentiellement aux avis de recherche.
    En ma qualité d’administrateur du site je me réserve la possibilité, en cas d’abus, de supprimer tous messages ne répondant pas à ce critère.
    Merci de votre compréhension.
    Bien Cordialement
    Jacky

    • BIANCALANA Gérard dit :

      Bonjour Jacky, je me suis inscrit sur le forum hier soir ,j’ai reçu confirmation dans ma boite mail . Mais lorsque je veux me connecter pour envoyer une réponse à Nouredine impossible de se connecter.Merci de me tenir informé.
      Bien cordialement
      Gérard BIANCALANA

  106. FADEL NADIA dit :

    Bonjour Recco !

    Désolée de n’avoir donné de nouvelles depuis …En effet, j’ai perdu mon oncle paternel , dernier maillon fort de la famille …Je fus très malade et dépressive …les aléas de la vie …Enfin…
    Pour les Meksen , no problem : je ferai la commission …dès cette semaine si Dieu me prête vie !

    A vous tous , mes chers amis , je souhaite bonne année 2013 : beaucoup de santé et de sérénité !!!

  107. nourdine dit :

    salut recco, ma réponse a été spontané des l apparition de ton avis de recherche en date du 2 janvier 2013, sans pour autant avoir pris le soin d’examiner plus haut d autres réponses emanant
    de fadel et de rachid que je salue au passage. Celle de rachid meksen m a rappelé effectiveemnt le père amar et surtout malik. ils sont les mieux placés pour un éventuel contact avec cette famille.
    merci pour tes voeux et prends soins de toi à +.

  108. RECCO dit :

    Merci beaucoup Nourdine. le père était Amar, la soeur Salima et le dernier je ne l’ai pas connu. j’ai habité chez eux un certain temps temps, je devais avoir 9 à 10 ans…. Que de souvenirs de cette période. De toute façon je vais retourner au pays ça c’est sur…. à +++ et tous mes voeux pour cette nouvelle année et toutes celles qui suivent…

    • FADEL NADIA dit :

      Pardon , je n’ai pas vu la réponse de Rachid !

      Oui, il s’agit bien de toi , mon frère !!! Recco , je ne te connais pas personnellement mais j’ai demandé autour de moi .Mon grand frère Rachid Fadel , parait-il , vous connait …puisque nous habitons aussi le coin de la rue Passérieu et Austerlitz depuis longtemps .

  109. RECCO dit :

    Bonjour tout le monde et meilleurs vœux …. je suis a la recherche de mes amis Djamel Meksen et sa soeur SALIMA . je suis Jean Michel RECCO . avant d’habiter au BENI MELEK j’habitais à la rue PASSERIEUX ….. merci de me répondre

    • nourdine dit :

      salut recco, une précision le père de meksen était inspecteur’ de police avec tout temps sa pipe aux lèvres. Cette famille si j ai bonne mémoire etait composé de 2 garçons et une fille et habitait à l’époque quelque part ou dans les environs de la rue du ravin celle qui surplombe la prison civile.
      si cest cette famille, il m arrive de croiser de temps à autre le deuxième frère.
      bonnes recherches recco et à+.
      amities et meilleurs voeux pour 2013

      • FADEL NADIA dit :

        Oui Nourdine , c’est bien eux !!!Rachid est à Alger : il occupe un très haut post de responsabilité!
        Malik est est à Skikda …

        Tonton Ammar et son épouse( la fille Kentouche ) ne sont plus de ce monde …
        Amitié sincère !

  110. nourdine dit :

    dede bonsoir, on prie pour toi et toute ta famille afin que le cyclone qui va s abattre sur l’ile de la réunion, soit détourné par la grace de dieu.
    Gilles du montplaisant merci pour ce que tu fais avec stefanini, ce ne sont que des petites passerelles en attendant le grand pont qui ramenera tous ses enfants à la terre natale.
    Le montplaisant as tu encore souvenir de la ferme à materra la où débute les paturages empreints de senteur et ou les familles se retrouvaient le premier jour du printemps en offrant des galettes fourées aux dates. c étaient de bons moments de partage.
    amicalement

    • Gilles du Montplaisant dit :

      Je rejoins Nourdine dans son voeu pour que le Ciel épargne les gens de la Réunion de la tourmente menaçant actuellement cette île.
      Le Montplaisant, je l’ai dans l’âme et bien sûr que je me souviens parfaitement de la ferme MATTERA, de la marre dans le virage, des Quatre Routes, des mimosas en fleurs et de ces moments de partage que nous avons vécu les uns les autres … Heureuse époque.
      Aujourd’hui, il nous reste les souvenirs. A ce sujet et pour permettre de nous exprimer, un forum a été créé sur ce site. Je vous invite à vous y inscrire (c’est gratuit bien évidemment).
      Bonne fin de journée et renouvellement de mes meilleurs voeux à tous les lecteurs de SkikdaMag.

    • formisano andre dit :

      merci a tous nous avons passais des heures sans eau ni electricites et depius hier 19 h noue avons de l eau mais pas encore potable quand a l e d f il y a des coupures de temps en temps mais d ici 2 a 3 jours tout irras mieux bis a tousss et merci et tres bonne annee dede de filiville

  111. formisano andre dit :

    une tres tres bonne annee a tous les pieds de la planete terre et un tres tres bonne santee a tous et en particulier a ma maman de 95 qui vie a marseille dans le 10 emes bis a tous

  112. fiorentino marie thèrèse épouse noguero dit :

    je souhaite à tous et à toutes les philippevilloises mes pmeilleurs voeux pour 2013 et surtout une bonne santé une pensée à tous ceux qui sont déjà partis,je vous embrasse tous et mes sincères amitiés.merci aussi à ceux qui se dévouent pour écrire notre jounal avec tous les évenements s’y rapportant.un paquebot de bisous (sidi okba) à tous à bientôt.marieskikda.

  113. stefanini dit :

    Amis de toutes origines
    Je rejoins mon ami Gilles pour vous souhaiter aussi les meilleures choses pour 2013
    L’équipe de skikdamag s’efforcera de vous faire garder le contact avec notre si chère Philippeville..
    Meilleurs voeux à tous !!

  114. formisano andre dit :

    nour j esperes que tu a bien rcus mon mesag ecris par un ami musulman et que je pennsse etait du bien si tu a l ocation de me faire une photo de notre ancienne maison cela me ferais plaisir bonne annee a toutes ta famille dede

    • nourdine dit :

      Danielle et dédé bonsoir, c ‘est difficile de vous avoir ma ligne internet est actuellemnt perturbé. Moi aussi je suis heureux autant que vous deux d’avoir avec si peu de chose réjouir et rechauffer le coeur de deux de mes amis compatriotes. ah jeanne d arc, bikini et molo étaient mes plages préferées moi c ‘était à la quatrième fontaine, tu sais danielle
      la plage qui commençait à partir du pont au bout de la route de l’ilôt aux chèvres jusqu’a la piscine n’existe presque plus à la place a été erigé de grande usine de traitement de gaz et de petrole et un grand port méthanie. a partir de là ,le reste est resté intacte.
      dede pour l’interprétation c est « remerciez dieu et lui rendre grâce pour tout ce qui nous donne ( amour, amitié, famille fortune etc..). ah la neige de 1956 à skikda personne n’était équipé pour faire face à ce froid exceptionnel, nos parents qui ne sont plus de ce monde ( nos pères) avaient du casser la tire lire. On avait fait un sacré bonhomme des neige à coté de l’usine grosso en face l immeuble du musée, les jeunes filles de l immeuble et de la place de la mosquée avaient eu leurs compte je pense à evelyne la fille du policier gardien de la paix qui logeait au premier étage. J allais aussi au square sadi carnot où je faisait des patins à roulettes avec un groupe ( odette la voute la longiline rousse qui habitait le batiment du cinéma l empire), aussi claude leottard son papa était commercant ou torréfacteur à la rue galbois.
      dédé dans ton immeuble il y avait aussi mr yacono celui qui gerait le marché à moins que je ne confonde. beaucoup de choses commencent à remonter dans ma tête.
      vous aurez vos photos.
      à tous les natifs de skikda bonne et heureuse année sans oublier la rédaction du magazine qui fait un travail remarquable.
      amicalement

      • formisano andre dit :

        merci a toi nour oui la neige au square un bohomme de neige enfin c loin mais on oublie pas bonne annee a toi dede la piz

      • Gilles du Montplaisant dit :

        Amis Philippevillois et Skikdis,
        A la veille de cette toute nouvelle année, je viens m’associer aux multiples voeux émis pour exprimer, en direction de chacune et chacun de vous, mes meilleurs souhaits de santé, cette « denrée » si chère. Que 2013 vous apporte aussi ses lots de joies et satisfactions comme la vie sait les offrir au quotidien ! Remercions le Ciel.
        Profitant du clavier, rajoutons ce gros Merci à Nourdine ! Son amical message à destination de SkikdaMag apporte son soutien à l’équipe et l’encourage à poursuivre dans cette voie.
        Bonne et Heureuse Année !

  115. formisano andre dit :

    choukrane mon ami j ai tres envie de voir la ville qui m a vue naitre et de retrouvais les odeurs et les ecoles ou j ai ete j j rousseau f buisson malheureusement je n ai aucune photos de se temps la j ai meme ete louveteau je me rapel ma premiere neige en 56 je crois au j ai meme des photos sur un tres tres vieille album de ma grand mere qui habitait rue du bataillon d afrique la grande montee a droite juste avant les arcades mon dieu que c loin tous sa et pourtant je garde encore des souvenirs en moi stora jeanne d arc la marinelle ou on manger des brochettes de mouton les vrais quoi aller bonne journee j arette car j en ai les larmes aux yeux salam

  116. nourdine dit :

    Mme portelli j étais absent, en rentrant j ai fait un crochet à la place de la mosquée votre maison
    a une entrée indépendante avec à gauche deux fenêtres qui donnent sur le trottoir avec de hautes persiennes et des barreaux à l intérieur. la façade a été nouvellement ravallé avec du ciment. je me suis arrêté, j ai coupé le moteur et j ai beaucoup pensé à votre mère et à votre famille. moi j habitais juste en face l ‘école jean jacque rousseau. je t envois beaucoup de soleil
    de skikda qui rayonnera la vie de notre doyenne.. longue vie mémé et beaucoup de bonheur à tous pour 2013 et bientot à skikda si dieu le veut.André formisano avec qui j’ai conversé par mail est un sacré bout entrain plein de chaleur et formidable gars.
    bien à vous

    • formisano andre dit :

      salam nour un ami ma ecrit sa pour toi j esperes qu c du bien….bismillahe a la dini wa nasfi wa wa ladi wa has li wa ma li tu me diras c que c mereci et peut etre en juillet je doit me renseigner

    • PORTELLI DANIELE dit :

      Nourdine, vous ne savez pas à quel point vous m’avez fait plaisir et quelle émotion j’ai ressentie en lisant votre mail., effectivement j’ai bien reconnu ma maison, les fenêtres de devant sont la cuisine et la S.A.M. et derrière il y a les chambres qui donnent sur un jardin, et du balcon de ma chambre, je voyais tte la ville côté hopital et H.B.M. dont j’ai la photo en tête. Il y a des images que je n’oublierai jamais. Comme nos après midi du dimanche, où nous partions en famille à la plage de Jeanne d’Arc, manger les brochettes et les merguez. Que de souivenirs qui reviennent en mémoire.
      Merci à André Formisano aussi, en lisant ses mails, il reflète bien une personne plein d’entrain et de bonne humeur.
      Merci de tout coeur, pour tout ce que vous m’apporter comme émotions, et à une autre fois.
      Amitiés.

  117. PORTELLI DANIELE dit :

    Moi aussi, je souhaite à tous les philippevillois connus et méconnus, de joyeuses fêtes de NOEL et une joyeuse année 2013, qui nous apporte joies et bonheur pour tous. Mon voeu le plus cher, revoir ma ville natale, peut-être un jour ?
    Amitiés à tous.

    • formisano andre dit :

      faudrait organisait un grand voyage retour au source avec tous

      • Bonsoir Dédé, très heureuse de t’avoir entendu au téléphone, j’aurais encore plein de choses à te raconter, moi aussi j’aimerai revoir ma ville, la compagnie air Algérie où je travaillais juste en face le commissariat, bon je te laisse à bientôt sur la toile. bisous marie

    • nourdine dit :

      Me portelli bonjour, que dieu prête longue vie à votre maman, je suis touché par tout ce qui a trait à la rue antoine bruno berceau de mon enfance. votre maison était à coté de la famille kaddour le père et la mère travaillaient à l’hopital il avait une fille du nom de lydia, ton quartier est à coté du grand immeuble grosso qui avait la porte d entrée principale en face l’appartement des dembri qui était greffier au tribunal..Dans cet immeuble habitait les chibane, les meriboute les zerbib ec.. votre ancien immeuble n a guère changé rez de chaussée +i étage la vue par derrière surplombant le sud de la ville est magnifique. dites à votre maman une doyenne parmi nos phillippeviloises que nous l’aimons. gros bisous mémé.
      ce ne sont que des mots qui vous apporterons un peu de baume dans le coeur.
      ce sont les souvenirs qui nous rappellent qui nous sommes e d’ou nous venons.
      amicalement à vous

      • PORTELLI DANIELE dit :

        Merci Nourdine de m’avoir donné des nouvelles de ma maison d’enfance heureuse, Cela me fait un bien fou et depuis que j’ai découvert ce site, je regarde tous les jours les mails.
        En effet, la famille Kaddour habitait l’entrée d’après, car l’immeuble est construit tout en
        longueur, et chacun avait son entrrée. Maman, 90 ans, vous remercie de vos bons voeux,et bonne et heureuse année à vous, et bonne santé surtout,
        TOUTES ces bonnes nouvelles me réchauffent le coeur. Merci à vous.

    • formisano andre dit :

      merci a toi et avec un peut d avance bonne annee a toutes ta famille je pennsse que nos parents ont du se connaitre et meme sure a bientot

    • formisano andre dit :

      ma maman aller chercher le vin en bouteille en bas du marcher cher gaudino et aussis le lait cher azzopardi

  118. formisano andre dit :

    un joyeux noel et une tres tres bonne annee a tous les filivilois et nos amies amis de filiville sans aucune distinction de race religion et couleur la preuve je vie a la reunion depuis 25 ans et tous mes amies amis sont de couleur et et mon ami zouzou qui me commende des makrouts tres souvent salam a tous dede la piz a oui mon grand pere ete boulanger a cote de l epicerie du mozabite en face du marcher

  119. RECCO dit :

    Bonjour FADEL… avez vous pû donner mes coordonées au MEKCENE (Djamel et Salima) merci de me répondre et bonne fin d’année

  120. formisano andre dit :

    pour nourdine de filiville j aimerais avoir ton adresse mail ou sur le site de skikda merci

  121. Dupuy dit :

    On doit sûrement se connaître!!! Je suis née en 1950 ,suis allée a l’école vHugo et un an au lycée Émile Maupas
    J’habitais 15 rue du capitaine Drouin et j’ai de merveilleux souvenirs inoubliables de cette merveilleuse période de ma vie
    À bientôt peut être

    • Yvane Mazzella (Dupuy) dit :

      Yvane mazzella (Dupuy)

    • PORTELLI DANIELE dit :

      Je ne vous ai pas oubliée, j’ai tardé à répondre en cherchant votre nom, nous nous sommes peut-être connues à l’école V. Hugo, puisque nous avons le même âge, mais je ne m’en souviens pas. J’ai connu une Claude DUPUY qui habitait rue de FRANCE, mais nous pouvons rester en contact, et parler de Philippeville, ville que je n’oublierai jamais, qui fait partie de ma vie, mon enfance dorée.
      sI vous désirez, je vous donnerai mon adresse e mail, afin que nous puissions mieux nous rapprocher, et discuter pour faire plus amples connaissances.
      Tous les compatriotes sont devenus mes amis grâce à nos recherches et à ce site.
      Amicalement et à bientôt j’espère.

  122. PORTELLI DANIELE dit :

    Bonjour à tous les philippevillois
    je découvre ce site et suis très contente d’y paticiper. je suis DANIELE PORTELLI et
    suis née en 1950, habitait rue Antoine BRUNO, juste en face de la mosquée. J’aimerais retrouver des copines de classes de l’école Victor Hugo, jusqu’en 1962; Bernadette GUARGUILLO, habitait la maison GROSSO, à côté de chez moi, et d’autres copines dont je ne me souviens plus des nons.
    Mon père était boucher d’abord rue de France, et ensuite au marché couvert de Philippeville.
    J’aimerai recevoir, si quelqu’un y va, une photo de ma maison d’enfance au 86, rue antoine Bruno,
    ma ville inoubliable, d’enfance heureuse et insouciante.
    Merci de me rèpondre, si vous me reconnaissez ou si vous connaissez des personnes ayant connu mes parents.

    J’espère à bientôt. dany

    • formisano andre dit :

      bonjour dany moi c andre formisano et j habitais rue antoine bruno en face de l epicier qu l on appeler tich tich mon pere ete coiffeur cher laurent iacono juste a cote du marechal ferand …chabirant et a cote des pompes funebre et je crois un boucher je suis ne en 51 donc un an de moin que toi ecole maternel de la meme rue et a ferdinand buisson je vie a la reunion depuis 25 ans j ai bien connu le marcher couvert et surtout le mozabite en face une epicerie et plus loin le vendeur de beignet mes parent on du connaitre les tiens mais mon papa et dcd en 78 et ma maman et en maison de retaite a marseille bon voila a bientot j esperes dede

      • fiorentino marie thérèse dit :

        Bonjour Dédé, je n’ai plus eu de tes nouvelles, peut-être es-tu en France pour voir ta maman, je te redonne mon n°de télé : 03 86 80 29 07. J’attends de tes nouvelles grosses bises à toute la famille. Marie

      • PORTELLI DANIELE dit :

        Merci de me répondre André, je suis contente d’avoir des nouvelles de mes compatriotes, cela réchauffe le coeur, mais je ne souviens pas de tous ces commerces dans la rue, par contre, à coté ce chez moi, il y avait 2 commerces de mozabites très gentils chez qui j’allais acheter les gâteaux. Je me souviens aussi de la laitière, Mme AZZOPARDI, chez qui, tous les matins, ma mère laissait le pot à lait, pour le reprendre à midi. Ce bon lait plein de crème, je le revois encore !! Moi aussi, mon papa est DCD en 1983, et maman et avec moi elle à 90 ans, et nous parlons tjs de Philippeville, jusqu’à la fin de nos jours;
        A bientôt et amitiés à tous les philippevillois.

    • formisano andre dit :

      tu habites où en Métropole ?

      • PORTELLI DANIELE dit :

        à MARSEILLE, la belle ville ensolleillée qui me reppelle mon ALGERIE natale.

      • formisano andre dit :

        mesag our danilel portelli j ai habitais a marseille aussis dans le 10 em et ma mere qui a dut connaitre les tiens y e toujours moi je vie a la reunion depuis 25 ans c une belle ile qui me rapel notre algerie cocotier plage et chaleur humaine bonne annee a toi et ta maman bissss dede

    • MEKSEN dit :

      bonjour
      je suis du coin
      mon grand père possedait des immeubles de ce côté, rue saint bruno
      j’habitais près de l’hospice, juste près de l’école des frères
      à bientôt de vous revoir un jour

  123. formisano andre dit :

    merci gilles mais j attend to adresse postal

  124. Gilles du Montplaisant dit :

    On se contacte par @ : reynaud.gillesaime@wanadoo.fr
    Bien amicalement,
    GDM

  125. formisano andre dit :

    pour c qui on des reponse pour moi svp sur mon mail sylvaine.jerone@wanadoo.fr merci

  126. karine dit :

    merci gérard
    je regarde mes mails tous les jours. je désesperai d avoir une réponse. je vais suivre tes conseils, merci encore

  127. RECCO dit :

    En répons à FADEL NADIA : Je suis désolé mais l’émotion m’a un peu dérouté je vous donne mon email :jmr.stoupan@gmail.com…

    • FADEL NADIA dit :

      Bonsoir Recco : votre adresse et bien noté et je transmettrai dès que possible .Rachid habite Alger et je me ferai le plaisir de lui remettre cette adresse à mon prochain voyage : promis !!!

      • RECCO dit :

        Un grand merci pour votre diligence… Je serai absent de mon domicile en Guyane du 13 novembre au 5 décembre, je dois me rendre sur la métropole. merci encore.

      • MEKSEN dit :

        bonjour
        je ne sais pas s’il s’agit de moi, car le nom et prénom correspondent et j’habite Alger en effet
        merci de me tenir au courant.
        meksen rachid

  128. FADEL NADIA dit :

    Allez Dédé , je peux vous tranquiliser sur ce point : vous serez reçu à bras ouverts à Skikda et je serais la première garante .

    • formisano andre dit :

      j habiter a la rue antoine brunot et mes voisins les souames je me rapel la tres bonne galettes et les gateaux put…. que des bonnes choses

      • nourdine dit :

        les souames qui habitait dans ta maison dont le pere etait une armoire a glace travaillait si j ai bonne memoire a l’hopital il avait 3 garcons dont le plus grand se nommait sous le sobriquet fernand. les enfants sont toujours de ce monde et je me ferais un plaisir de te mettre en contact. n oublie pas tu est un enfant du bled tu sera tres bien acceuilli cela te permettra de faire autant de fois le pelerinage à skikda. il est temps pour skikda de reunir tous ses enfants et constituer une grande famille universelle..fra
        ternelles salutations( benskirox@yahoo.fr)

  129. formisano andre dit :

    Un très grand bonjour à tous les Philivilois et du soleil de la Réunion où il y a pas mal de pieds noirs Dédé la piz
    Pour répondre à Dédé veuillez utiliser ce lien :
    http://skikdamag.lebonforum.com/

  130. formisano andre dit :

    Mes cousins Fiorentino Paul, Denis Dédé et marie l’un était toubib l’autre au crédit lyonnais pour Dédé et marie je ne sais plus ils étaient du Beni Melek si vous les connaissez faites le moi savoir merci.
    Pour répondre à ce message veuillez utiliser ce lien :
    http://skikdamag.lebonforum.com/

  131. formisano andre dit :

    Un bonjour à tous de la Réunion je suis né à Philippeville en 1951 j’habitais rue Antoine Bruno et a l’école maternelle de la même rue puis à l’école Ferdinand Buissons mon père était coiffeur cher Laurent Iacono j’aimerais y retourner mais la peur me tenaille bon dimanche à tous. Dédé
    Pour répondre à Dédé veuillez utiliser ce lien :
    http://skikdamag.lebonforum.com/

    • Pandolfo Bénito dit :

      André Formisano : Il n’y a aucune raison d’avoir peur ! J’y suis allé 4 fois à Ph/ville . Tu seras même étonné de l’accueil que tu auras. D’ailleurs j’y retourne une 5émé fois en Mai prochain. Vas sur le Site de  » Skikdamag » Magazine des Anciens Philippevillois . A moins que ce ne soit déjà fait . Tu auras la réponse à tes doutes . Amicalement . B.P.

      • formisano andre dit :

        bonjour benito je serais interesais pour un voyage dans la ville qui m a vue naitre mais j habite a la reunion et mais vacances sont en mars mais seulement 10jours pour moi se serais mieux en juillet vue que la zone n ai pas la meme avec la metropol et pour l instant je n ai pas encore le tableau des congees mais suis en vacances de juillet a aout bonne annee et a bientot tu e ne en quel annee

  132. RECCO dit :

    Bonjour tout le monde, je suis très heureux dès que l’on parle de Philippeville, ma ville natale… J’habitais au BENI MELEK le route en face de la poste. j’aimerais retrouver un vieil ami perdu depuis si longtemps. Djamel MEKSEN et sa sœur dont j’ai oublié le prénom. Leur père était inspecteur de police. Merci de m’avoir lu .

    • FADEL NADIA dit :

      Bonjour Recco !

      Je viens vous donner des nouvelles de vos amis : Djamel et sa soeur vont très bien …Par contre , leur papa est décédé ainsi que leur maman .

      • RECCO dit :

        merci de bien avoir voulu répondre aussi vite… le père était AMAR et la soeur de DJAMEL était SALIMA.. J’ai vécu chez longtemps à une certaine époque . je vous donne mon adresse mail afin de pouvoir la communiquer à mes vieux amis … Merci encore et à votre service si je peux vous être utile… je vis en Guyane française depuis 34 ans maintenant.

      • RECCO dit :

        Je suis désolé mais l’émotion m’a un peu dérouté je vous donne mon email :jmr.stoupan@gmail.com…

    • COSTA JEAN PAUL dit :

      Bonjour vous avez du connaitre mon pere COSTA louis qui habitaiT au BENI MELEK en montant en haut a gauche ,en dessous du domaine BARROT si mes souvenirs sont exactes j avais 9 ans Merci de me repondre Ma mere etait de STORA APREA emilie
      mail costa.electricite@hotmail.fr

    • COSTA JEAN PAUL dit :

      Bonjour mon pere aussi habitait au BENI MELEK COSTA LOUIS , son frere ALBERT , CHARLES et sa soeur LUCIENNE merci de me repondre si vous les avez connus .

    • MEKSEN dit :

      bonjour
      il s’agit de mon cousin, sa soeur s’appelait Salima et son autre frère Mailk
      hélas, mon oncle Amar est décédé, il était inspecteur de police en effet
      Jamel est en retraite, je peux le retrouver durant mon passage à Skikda
      je vis à Alger
      son cousin
      meksen rachid

  133. Boutonné dit :

    Bonjour, pour rendre service à une amie, ci-joint un avis de recherche : Monique Coppola recherche ses cousins enfants de Alberte et Janvier Gaudino. Merci de votre aide et de répondre à mon E adresse :
    g.boutonne@aliceadsl.fr
    Amitié Gérard

    • formisano andre dit :

      gerard j ai pas trouvais la recette des zoublies comme tu me l a& indiquait.
      Veuillez utiliser le forum de SkikdaMag pour vos messages à caractère personnel

  134. esposito dit :

    Bonjour aux phivillois,
    je suis raymond Esposito, je suis à la recherche des copains et copines d’enfance:
    Castagna joseph et georges, Mannello roger et jean claude, Silvestro claude,Denis Dimeglio,
    tous ceux qui jouaient au foot à l’ecole des fréres avec ex: l’abbé Marchetti, antoine florio,
    andré chalut et bien d’autres que j’ai oublié

  135. Pandolfo Bénito dit :

    Nadia FADEL : J’attends que vous me contactiez / B.P.

    • Pandolfo Bénito dit :

      OBERDORF Geneviéve : Vous ne seriez pas de la famille OBERDORF , qui habitait rue Amiral Courbet? Votre papa était Policier . Vous aviez trois ou quatre fréres . Dont
      Robert , Gaston et Jean-Pierre qui était mon ami . Vous habitiez face au Cinéma Colisée!

    • CHEVALIER- GUEHO dit :

      Bonjour Benito !
      A propos de Nadia, est-ce que c’est son nom de jeune fille ? Je recherche une amie de ce nom ,son nom était Nadia Khaled .

  136. Didier Mazzella dit :

    Bonjour je suis à la recherche de mon arrière grand père Ferdinand Mazzella coiffeur à Philippeville

    • M. Mathiot dit :

      Bonjour,
      Dans l’annuaire téléphonique de 1959 figure
      Mazzella (Auguste) coiffeur homme, 39, r. Clemenceau, tel 64.29.
      C’est le seul Mazzella figurant à l’annuaire.

      • Pandolfo Bénito dit :

        Je réponds à tous ceux qui recherchent GADOULET , je n’ai plus de souvenence de son prénom , mais je pense que c’était Claude . J’étais en classe avec lui en 1951-52 en sixiéme à l’école des fréres . Il y a une photo que j’ai fait paraître sur le site de  » Philippeville » Ecoles des Fréres .Bien amicalement à tous . B.P.

      • Pandolfo Bénito dit :

        Message en l’air pour ceux qui voudraient faire un voyage à Philippeville. Je compte faire un 5éme pélérinage en Avril ou Mai 2013. Si vous êtes interessés contactez-moi :
        benito.pandolfo@neuf.fr Salut à tous . B.P.

    • Dupuy yvane dit :

      Il me semble que le message envoye !!!!!!n.est pas arrive au bon destinataire c.-à-d.
      DIDIER MAZZELLA!!!!!Donc je renouvelle mon message
      « On peut se contacter ´´´´´´donnez moi votre numéro de téléphone
      YVANE DUPUY MAZZELLA

  137. formisano andre dit :

    Recherche s’il vous plait depuis des années la recette des zoublis merci d’avance 1 litre de rhum letchis à celui qui me la trouve. Merci

    • Gilles du Montplaisant dit :

      Recettes des « oublies »
      Juste pour le fun, pas du tout tout pour la récompense à la clé (mais ne crachant pas du tout dans la soupe) ai fait quelques recherches :
      http://www.forums.supertoinette.com/recettes_49998.oublie de patisserie.html
      « llana34 » donne une recette ; il y en une autre dessous.
      Meilleurs souhaits de bonnes expériences et de réussites !

      • Gilles du Montplaisant dit :

        Je te recommande l’utilisation du forum ouvert par le site Skikdamag, c’est bien riche.
        http://skikdamag.lebonforum.com/
        Tu me diras si tu as réussi la fameuse recette des « oublis ».
        Bien amicalement,
        GDM

      • Boutonné dit :

        Bonsoir les Filivillois, ya au moins 4 ou 5 ans que la fille de la personne qui fabriquait et vendait les oublies à Filiville a donné la recette que j’utilise avec succes malgré que je ne possede pas de moule à oublies qui se vend sur internet 400 € et plus !!! Mon astuce est de diluer un peu plus la pâte pour la faire couler rapidement et finement dans une poele.Ma dernière réalisation : dimanche dernier pour les 98 ans de ma tata. Une fois cuite j’enroule la crèpe toute chaude autour d’un morceau de bois réctangulaire que j’ai taillé pour ressembler aux oublies de mon enfance,une fois refroidi la crèpe est dure et friable, souvenez vous : tacatacatacata !! « les oublies, les oublies », transportées dans une « norvégiènne » de l’armée américaine..Et la recette ? 500g de farine 500g de sucre 100g de beurre fondu une pincée de sel 1 l d’eau ( et plus pour la poele) c’est tout. Avec 200g de farine je fais 13 oublies. Je rêve d’un moule à oublies mais à 400€ c’est un peu cher pour moi. Bonne chance, Gérard le gourmand

    • Boutonné dit :

      Bonjour, la recette que tu cherches se trouve ci-dessous en date du 27 Novembre 2012 : « Boutonné dit » c’est vraiement la fille de celle qui les vendait à Philippeville qui la fait paraitre sur Skikdamag mais je ne me souviens pas de la date. Peut-etre dans les recettes ? Bon appet Gérard

  138. CHALVET Robert dit :

    Bonjour,
    J’ai découvert par hasard votre site en flanant sur le Web. J’ai reconnu un ami du temps de là bas perdu de vue Gilles REYNAUD. je m’appelle Robert CHALVET je suis bonois et avec gilles nous avons fréquenté les DZ des Salines et de Jeanne d’arc; je serai heureux de renouer avec lui mon adresse mail: robert.chalvet@orange.fr

    • Gilles du Montplaisant dit :

      Grâce à ce merveilleux outil qu’est Internet, je retrouve cet ancien morpion de DZ tout comme moi (des Salines à Dar Chitane en passant par Telergma et Aïn El Bey, tu devais en faire partie). je te contacte directement par ton @.
      A +

  139. BOURGE.ANNIE dit :

    Je suis la cousine germaine de Colette Coudouneau, je suis madame Bourge annie. Je viens de contacter colette qui s’appelle madame SARREO et habite Rognac dans les bdr. Elle a été très heureuse que vous la recherchiez. Pouvez vous me donner de plus amples renseignements pour qu’elle puisse vous joindre – merci pour elle

    • Bernadette Oliviero née GHIRINGHELLI dit :

      Bonsoir Annie,
      Je suis heureuse que vous avez répondu à mon « avis de recherche » et je vous en remercie. Je vous donne mes coordonnées afin que Colette puisse nous joindre – ma soeur ou moi.
      Un grand merci à Toi Gilles pour avoir , par tes connaissances, facilité cette rencontre.
      Je ne manquerai pas de te tenir au courant du déroulement de cet avis de recherche. Bien amicalement et à +.

  140. Bonjour,
    Est-ce que quelqu’un pourrait me donner des infos. sur la famille COUDOUNNEAU du Montplaisant. Ils avaient une petite -fille Colette (coté paternelle) et qui avait sa grand-mère maternelle , couturière à Philippeville, mais résidait à Vallée Merci d’avaance
    Bravo par la même occasion pour tout ce travailde recherche que vous faites..

    • NOUGAREDE Anne Marie (DEBRINCAT Annie nom de jeune fille) dit :

      Bonjour,je connais colette COUDOUNNEAU qui est mariée à LOULOU sarreo; Ils habitent à ROGNAC dans les Bouches du Rhone

  141. Gilles du Montplaisant dit :

    Le nom Claude GADOULLET ne me revient pas . Il pourrait peut-être s’agir d’André. Il est vrai que j’ai perdu de vue ce camarade de classe après 56. Je suis né en 40 ; en rapprochant les dates, il est possible que nous ayons été contemporains dans une même classe. Si vous avez contact avec lui, communiquez-lui le lien de la photo de classe (mon message précédent) où je le reconnais. Il pourra ensuite retrouver mes coordonnées @ à partir de certaines photos de classes publiées dans « école rusicade ». Cela me ferait bien plaisir d’avoir de ses nouvelles, merci.

  142. olejnik dit :

    Bonjour à toutes et tous,
    Je suis fille de français d’Algérie. je suis née en Algérie, mais j’étais si petite lorsque nous sommes partis! Je recherche des personnes qui auraient pu connaître la famille Gadoullet qui habitait pendant plusieurs années dans les forts du béni mélek et du skikda. Maman s’appelait Gilberte. Ils ont également pris en fermage des fermes qui se trouvaient sur la route de collo.
    J’aimerais pouvoir me rendre à Philippeville, un jour, en groupe organisé. Refaire en quelque sorte le chemin en arrière de la vie de maman. Il me manque, aujourd’hui, les odeurs, les couleurs, de marcher dans les chemins que maman a empruntés tant de fois. Pouvez-vous me renseigner? merci

    • Gilles du Montplaisant dit :

      J’avais un camarade que j’ ai perdu de vue du nom de GADOULET mais dont le prénom m’échappe.
      Il figure sur une photo de classe « ecolerusicade.free.fr/StP54_5.html »
      Merci de me donner de ses nouvelles et si possible ses coordonnées.

      • Bonjour
        Je m’appelle Josette Gadoullet , je suis née à Philippeville, j’ai des frères et des cousins nés également en Algérie à Philippeville , peut être est ce l’un d’eux que vous chercher, Mon frère Claude Gadoullet et mon cousin André Gadoullet étaient eux aussi scolarisés à Philippeville. Nous avons quitté le pays en 1956.

    • COSTA JEAN PAUL dit :

      Bonjour moi aussi je suis né a Philippeville, j’habitais en ville Rue du 3ème Bataillon, la rue au-dessus des arcades. Mes grands parents paternels étaient du Beni Melek (famille COSTA) mes grands parents maternels étaient de Stora (famille APREA).
      Je m’apelle Jean Paul COSTA né le 28 février 1953, j’allais à l’école Ferdinand Buisson
      et j’aimerai moi aussi revoir le pays ou j’ai fait mes premiers pas, où ma mère m’amener faire du petit cheval, sur la place Marquet et tous le reste. Voila donc JE SUIS PARTANT POUR LE GROUPE ORGANISE. MERCI

    • MEKSEN dit :

      Bonjour
      il faut refaire ce chemin en effet, n’oubliez jamais votre histoire elle vous appartient
      comment pourrais-je vous être utile ?
      Meksen rachid
      originaire de Skikda, habite Alger aujourd’hui

      • RECCO dit :

        Bonjour Rachid. je recherche toujours mes amis « DJAMEL » et « SALIMA » MEKSEN. Nous habitions Philippeville. Le père « AMAR » était policier à cette époque.Les vènements ont fait que nous sommes partis en 62… je suis retourné en Algérie une fois avec beaucoup de nostalgie et d’émotion et ce passage m’avait permis de revoir DJAMEL …. Depuis nous nous sommes perdus une fois de plus. merci d’essayer de m’aider. à+++ surement

      • Sahim Bekkar dit :

        Bonjour,
        A Recco. J’étais voisin des Meksen dont vous parlez. Djamel, après un passage par le sud est installé à Skikda, quant à Salima elle se trouve du côté de la frontière allemande.
        Quant à leur père Amar, il est décédé depuis quelques années déjà.

  143. Riad Sahraoui dit :

    Salam Nadia,

    Merci pour votre réponse, je suis de Skikda aussi de Salah Bouchaour exactement,vous etes toujours dans votre pays Nadia à Skikda ou à Alger.C’est vrai aussi que le bercail à toujours ce charme et cette magie qui vius retient liée malgré les années et malgré l’éloignement.

    J’ai découvert ce site par pur hasard, un féru de l’Algérie d’antant qui a séduit tant de gens d’ici ou d’ailleurs, je suis continuellement à la recherche de photos,cartes postales,écrits etc concernant notre chère pays.

    Au plaisir de se reparler Nadia.

  144. CLEMENT Claude dit :

    Bonsoir,
    Je suis à la recherche de mon arrière grand père Léon Etienne CLEMENT qui aurait vécu en Algérie. Il est né en France vers 1865. Il à été facteur à Maisse (Essonne) vers 1900. Après avoir eu 4 enfants, il serai parti en Algérie dans les années 1905/1910 avec une femme qui s’appelait elle aussi CLEMENT. Suite à votre article sur les coiffeurs et le foot à Philippeville et la photo publié du salon Louis XV je me demande si ce n’est pas la personne que je recherche devant la boutique. Je remercie à l’avance toute personne qui pourrait m’aider dans mes recherches.
    Cordialement,
    Claude CLEMENT

  145. Riad Sahraoui dit :

    Quelqu’un d’enter vous pourrait-il detenir d’anciennes photos de Gastonville ( Salah Bouchaour), si c’est el cas je serais ravi d’en recevoir .

    Merci infiniment d’avance à vosu tous.

    Riad de Salah Bouchaour

  146. Gilles du Montplaisant dit :

    Est-ce que quelqu’un pourrait donner des informations sur la création du Faubourg de l’Espérance ?
    – Choix de ce nom ; date de sa création (date de baptême si tant est qu’on ait fixé cet événement) ; noms des élus de l’époque …
    Merci pour toute information.
    Gilles du Montplaisant

    • M. Mathiot dit :

      Bonjour Gilles, je viens de lire tes questions. Pour ce qui concerne le nom, je n’ai pas de certitude, mais dans les archives on trouve la relation d’un bateau nommé l’Espérance qui a fait naufrage au XIX° (date à retrouver) dans la rade. D’où peut-être le nom attribué au faubourg.

      • Gilles du Montplaisant dit :

        Bonjour Michel et merci de cette pertinente corrélation.
        Effectivement après tes précieuses indications, on découvre les récits de Louis BERTRAND dans son Histoire de PHILIPPEVILLE de 1838 à1903. Il relate la terrible tempête du 25 janvier 1841 et le naufrage du navire « Espérance » au Cap de Fer. Si les animaux périssent, les 25 hommes d’un détachement du Train parviennent à regagner la côte. Là, le Cheikh BOU AFIA (que je traduirais par « L’homme à la flamme ») les conduit jusqu’aux rives du Safsaf et demande à son fils de sonder un passage pour faire traverser le cours d’eau. Ainsi le détachement atteint la ville sain et sauf.
        Quelques années plus tard, une société d’Entr’aide est créée sous le nom d’ Espérance.
        La corrélation entre l’heureux dénouement de ce naufrage, cette société philanthropique et le nom d’un faubourg de la ville semble se tenir.
        Encore merci Michel d’avoir mis sur la voie.

  147. karine dit :

    Bonjour à tous, je vous écris de Bretagne et je fais des recherches sur mon grand-père maternel certainement décédé en Algérie. Il se nommait Armand BOSIO. Ma mère l’a très peu connu. Elle a quitté l’Algérie à 6 ans suite au divorce de ses parents, tous les deux pied noirs. Ma grand-mère décédé depuis 30 ans a emporté avec elle les non dits et les secrets de famille.
    Mon grand père est né à DJIDIELI en 1914, ses parents étaient BOSIO Ambroise et MICALEF Anna née en 1882 à ANNABANA, mariés le 22/10/1904 à BONES. Les parents de Anna MICALEF sont aussi nés en Algérie (se sont les arrières grands-parents de ma mère qui auraient immigrés de Malte). Par contre, je n’ai rien trouvé sur Ambroise BOSIO et je ne sais pas s’ils ont eu d’autres enfants que mon grand-père.
    Les grands parents maternel de ma mère sont eux aussi restés en ALGERIE. Nous ne savons pas ou ils sont enterrés ni quand ils sont décédés. Leur nom Lina VESPA et Luigi PELLERANO (tous les deux immigrés de Sardaigne. Ils ont eu 3 enfants : Jean, Raymond et Dora, ma grand-mère née à CAGLIARI le 1er juin 1918.
    Ma mère se nomme Annalina BOSIO née en 1941 à PHILIPPEVILLE.
    Mon grand-père Armand BOSIO est resté à PHILIPPEVILLE. De lui, je sais qu’il aimait la pêche et qu’il jouait du violon. C’est tout, je n’ai aucune photo de lui et je voudrais tellement en savoir plus… Pouvez vous m’aider ? karine

    • Boutonné dit :

      Bonjour Karine, pour ce qui est de Djidjelli il faut aller sur le site : Djidjellisouvienstoi et poser votre question sur le Forum, de plus avec l’aide de Suzette Granger( tapez son nom sur google) généalogiste tout est possible. Bonnes recherches ,Gérard

    • naphtaline44 dit :

      Bonjour Karine

      j’espère que vous aurez nos messages, depuis hier, avec mon frère, Bernard, nous tentons de vous retrouver car nous sommes impatients de nouer contact

      Tonton Armand, c’est ainsi que nous l’appelions, est le frère de notre père Marcel

      Je vous donne mes coordonnées et si vous avez la bonne idée de contrôler les réponses aux avis de recherche de skikda magazine, nous pourrons vous parler longuement de lui

      Aline BOSIO
      ADRESSE MAIL: 4lymet4@wanadoo.fr

    • Boutonné dit :

      RE bonjour, il y a urgence de contacter Bosio Bernard à simaber@orange.fr Gérard

  148. Astre Plolimeni anne-marie dit :

    Bonjour et bonne année à tous! je suis née au Faubourg de l’Espérance et je recherche depuis longtemps RoseAnna Azzopardi; Qui pourrait me donner un début de piste pour la retrouver?
    Avec mes remerciements.

    Anne-Marie Poliméni

    • poliméni Aimé dit :

      Bonjour Anne- Marie ,
      Je découvre aujourd’hui votre question en visitant le site ,je ne peux pas répondre à votre question ,par contre je voudrais savoir s il y a un lien de parenté entre nous .Je suis le fils de Poliméni Armand qui est né au Faubourg de l’Espérance et qui était gardien de la paix .Ma grand-mère habitait toujours au Faubourg.
      Amitiés
      Poliméni Aimé

    • poliméni Aimé dit :

      Bonjour madame Poliméni Anne -marie ,je n’ai pas de réponse à ma question du 2/6/2012,concernant un lien de parenté avec mon papa :Poliméni Armand qui est né et a habité au Faubourg de l’Espérance.
      Amitiés

  149. TOMASINI dit :

    J’avais 9 ans le 20 août 1955 et je me souviens très bien de cette journée qui fut très longue pour moi.
    Si vous souhaitez des détails,je vous laisse mon adresse:

    claude-alain.tomasini@wanadoo.fr

  150. benrabah nourdine dit :

    je voudrais bien savoir ce qu’est devenu un ancien copain de quartier du nom de marcoin robert qui habitait au premier étage de l’immeuble sis à la rue de france avec vue sur la rue antoine bruno. son papa était gardien de prison et son grand père pépé du nom de bucanfuso était pêcheur et avait un bateau deux pointes à la marinelle. il avait aussi une soeur dont j’ai oublié le prénom. dans mon quartier il y avait aussi el bez bijoutier ses fils jaquy et julot, mr david, mamo le bebirentier de boissons, la laitière mme azzopardi, les besso gerant du cinéma l’empire, les gianotti pascal grand handballeur etc..

    a ce qui se reconnaissent un grand bonjour.
    merci

    • nourdine dit :

      Mr Formisano bonjour, heureux d avoir des nouvelles d’un philippevillois, vous habitiez en face tich tich juste à coté du bar zeze l’americain dans cete maison a habité une personne je me souviens pas très bien mais il avait le nom ou le surnom de Gorio parce qu’il était de forte corpulence mais trapu. il avait une guitare et a fréquenté le le collège national d’enseignement technique ex centre d’ apprentissage. C’était un très beau quartier actuellement c’est une rue commerçante qui grouille de monde et de chaleur humaine. que Dieu bénisse tous les philippevillois.

      • FORMISANO ANDRE dit :

        beau jour nourdine j attend tj la recette des beignets que l on manger en face du marcher et la galette que nous faisait la maman souames que deviennes ses enfants ? je me rappel de sa fille mina une famille très gentille Salam et sar tek … dede

  151. NINU dit :

    J’ai posé cette question :
    Guy dit :
    29 décembre 2009 à 17 05 04 120412
    Et nos « Miss Espérance » …. sont-elles oubliées ? 29/12/09ninuguy@hotmail.com

    Ai-je loupé une réponse ? Elle m’interresserait car je fréquente depuis septembre 1954 une « Miss Espérance » : en effet, elle est mon épouse depuis le 23/9… et j’espère encore !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s