l’Eglise Sainte Thérèse de Philippeville


Eglise Sainte -Thérèse
Faubourg de l’Espérance – PHILIPPEVILLE

Ami(e)s de PHILIPPEVILLE, Ami(e)s ayant connu ce lieu,
Nous avons l’immense plaisir de mettre en ligne ce précieux document concernant la construction de l’église Sainte – Thérèse au Faubourg de l’Espérance de PHILIPPEVILLE, document qui vient de nous parvenir grâce à la complaisance de notre ami Julien GRECH qui l’a obtenu du Père JOBERT, curé de Sainte Thérèse à SKIKDA*.
Cette édification retrace la volonté d’un Comité de bénévoles, ces personnes citées de bonne volonté qui se sont fédérées dès 1940, pour entreprendre à partir de 1941 cette œuvre de foi alors que la Nation vivait la guerre de 1939-1945.
Des noms non inconnus et plutôt même bien connus figurent sur cette liste de gens que nos parents ont côtoyés, ont pu rencontrer, noms qui résonnent encore dans nos mémoires.
Quelle leçon nous est donnée ! Notre admiration se porte vers eux, ces bâtisseurs.

« Ad majorem Dei Gloriam – A la plus grande Gloire de Dieu »
termine cette remarquable plaquette.

* Le Père JOBERT est à SKIKDA et réside dans le bâtiment attenant à l’ex- église Sainte Thérèse.
Dans cet ancien presbytère, il célèbre ses offices à destination des étudiants Chrétiens d’origine africaine fréquentant l’Université de SKIKDA (ancienne école d’Agriculture) ainsi que pour les gens de passage.
Eglise

Veuillez cliquer sur l’image ci-dessus pour ouvrir le diaporama

Cet article a été publié dans Diaporama (PPS), Non classé, Souvenirs !. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

24 commentaires pour l’Eglise Sainte Thérèse de Philippeville

  1. Cotté Chantal née TROISI dit :

    C’est avec un grand plaisir que je consulte votre site, L’Église Ste Thérèse est toujours gravée dans mes souvenirs, ce n’était pas ma paroisse, mais je passais souvent devant cette édifice, j’ai aussi assisté à une communion, merci pour ces récits,

  2. Terranova (grima) Annie dit :

    Superbe travail de mémoire que vous rédigez l’un et l’autre. Bravo pour votre pugnacité à mettre tout cela en oeuvre afin que cela perdure dans notre histoire ! Merci.

  3. de Tapol Benoit dit :

    Si vous pensez que du patrimoine de SKIKda doit être classé patrimoine national, faites des propositions… Benoit de Tapol Programme patrimoine, Alger

  4. de Tapol Benoit dit :

    Anciens et nouveau habitants proches de Sainte thérèse, vous rappelez vous du font baptismal en marbre blanc, qui se trouve actuellement dans le jardin de la maison du curé. Nous cherchons des informations sur ce bassin et son pied, qui fait moins d’un mètre de haut. Quand est il arrivé à Skikda? provient-t-il de l’église? merci. Benoit de Tapol, programme patrimoine Algérie.

    • Gilles du Montplaisant dit :

      La question vient donc d’être posée. Nous savons que les ouvrages de marbrerie (balustrade en marbre séparant le choeur de la nef et vraisemblablement fonds baptismaux) ont été réalisés par les ateliers de marbrerie MATALONI à PHILIPPEVILLE et ALESSANDRA à CONSTANTINE. Certains documents en témoignent.
      Peut-on avancer que le marbre blanc provenait de la carrière du Filfila ? Son marbre est réputé pour sa pureté. Cette carrière était en exploitation au moment de la réalisation de cet édifice religieux.

    • Gilles du Montplaisant dit :

      Dans le Forum de ce même site, dans « recherches, anecdotes … » (page à consulter) une réponse à l’interrogation de Benoît de Tapol vient d’être apportée. De source sûre, le marbre du Filfila est cité ainsi que l’entreprise MATALONI de Philippeville.
      (Pour l’entreprise constantinoise, lire ALEXANDRA).

  5. Alamo Gilles dit :

    Gilles Alamo,25/11/1946, lycée Luciani de 1959 à 1962. merci pour tout ce travail.
    Je rêve !!!!!!!!!!gt

    • Gilles du Montplaisant dit :

      Tous ces avis et remerciements sont bien appréciés.
      C’est un devoir pour nous tous d’honorer la foi, l’oeuvre de nos aînés ; certains furent nos contemporains.
      Soyez chaleureusement remerciés, vous lecteurs qui vous êtes penchés sur ces pages de nos vies.

      • Cotté TROISI Chantal dit :

        jr passais souvent devant cette charmante Eglise pour me rendre à la Cité Indigène où ma mère occupé un poste à l’école. Merci

  6. di scala jean louis dit :

    j’habitais au 53 route de st antoine au garage Spataro ou mon pére était contremaitre
    Que de temps j’ai pu passer dans et autour de cette église
    Monsieur Spataro fut un des créateurs de cette église qui reste belle et qui sera de toute maniere toujours la plus belle à mon coeur

  7. BUDJEIA Jean-Paul dit :

    Quel plaisir de revoir ces photos et documents.L’église Sainte-Thérèse,c’est toute mon enfance.D’ailleurs,nous avons vu le jour ensemble,en 1940.Ma maison était située (et l’est encore
    aujourd’hui) à environ 200 mètres,en direction de St Antoine..De ma terrasse,je ne pouvais pas ne pas voir son clocher.C’est dans sa nef que j’ai reçu la confirmation et fait communions privée et solennelle.
    J’ai été aussi enfant de choeur jusqu’à mes 13 ans.J’ai servi la messe avec les Pères FAVRE,RIME et DAYER.Très régulièrement,je les assistais pour des mariages ou des enterrements.
    Ces prêtres avaient aménagé un terrain derrière l’église pour que les jeunes du quartier puissent s’adonner à leur sport favori :le foot.Les jeudis après-midi,on pouvait jouer aussi au babyfoot,au ping pong ou bien encore visionner des films « super huit » dans une salle du presbytère.
    Il y a 2 ans,en 2013,j’ai eu l’immense joie de revoir « mon » église,lors d’un séjour à Philippeville.Elle venait d’être repeinte,elle était rutilante et ses jardins joliment fleuris.(voir mon reportage paru sur ce site-archives août 2013)Cette église sert maintenant de crèche mais j’ignorais lors de ma visite qu’il y avait toujours un prêtre à demeure.
    Un grand merci à tous ceux qui ont concouru à mettre en ligne ces souvenirs de notre ville que nous n’oublierons jamais.

  8. Jacky Cecchi dit :

    Bonjour à tous,
    Habitant du Montplaisant, Sainte Thérèse était ma paroisse. J’y ai fait ma confirmation, ma communion et j’étais enfant de cœur avec mon cousin Jean Claude, ceci en 56/57/58. La photo du maître-autel me rappelle un mauvais souvenir, servant la messe à droite, au moment du changement de côté du missel, je l’ai échappé dans l’escalier et fait tomber. Le père Dayer ne m’en a pas tenu rigueur.
    Merci pour votre travail .
    Amitiés Philivilloise
    JC

  9. evelyne.selles@libertysurf.fr dit :

    Merci pour cet envoi!!!!

  10. Cotté dit :

    Georgette, je me rappelle très bien de cette dame qui vendait des « oublis » souvent dans la rue Valléé!!
    cordialement,
    Chantal

  11. BERTON dit :

    MERCI POUR LES PHOTOS DE CETTE EGLISE QUI N EST PAS CELLE OU J AI ETE BAPTISEE Y AI FAIT MA COMMUNION, MAIS C EST UN SOUVENIR DE CE PAYS QUE JE N OUBLIE PAS ET QUI HANTE MA MEMOIRE AVEC TOUJOURS AUTANT DE SOUFFRANCE. MERCI

  12. cuomo René. dit :

    L’Eglise Sainte Thérèse a été mon église. J’ai étudié le catéchisme avec les Pères Fabre et Dayer. J’ai eu la confirmation et j’ai fait mes deux communions. Pendant quatre années en tant qu’enfant de chœur j’ai assisté les différents curés aux célébrations des Messes, des Enterrements et Mariages en compagnie de Bernard Amiel, Marcel Laffargue, Mattéra et d’autres. En plus quotidiennement je longeais le côté droit de l’église, en regardant de face, car j’y habitais 800 m plus loin en aval à la ferme de monté christo. Parfois un curé venait nous rendre visite le soir afin de me demander de venir servir un office religieux les jours suivants. Les jeudis après-midi nous nous retrouvions pour un moment de jeux. Les années ont passé, de l’eau a coulé sous les ponts mais mes souvenirs de Philippevillois restent ancrés dans ma mémoire. Je remercie ceux qui ont pensé et qui ont eu l’initiative de publier ce précieux document.

    • Cotté dit :

      Bonjour René, toujours autant de nostalgie en lisant les divers commentaires. Nous penserons fortement à cette ville jusqu’à …. J’ai eu l’occasion de vous rencontrer au Dramont avec votre charmante épouse, qui cuisine divinement bien nos spécialités.
      Pour ma part, je passais souvent devant l’Eglise Ste Thérèse, ma mère se rendait pendant la période scolaire à l’école de la Cité Indigène. Cependant, confirmation et communions ont été célébrées à Sœur Cœur de Marie !
      Cordialement,

      Chantal Cotté

      • cuomo René. dit :

        Chantal, avec mon épouse nous avons passé de très bons moments au rassemblement du Dramont. Je pense que dans la semaine je communiquerai par mail avec l’ensemble des amis de là-bas (au fait c’est où?). J’ai pris du retard et cela m’est impardonnable. Mon épouse cuisine divinement bien. La cuisine et les gâteaux de chez nous n’ont pas de secret pour elle.

  13. stefanini dit :

    Un bien beau chapitre de l’histoire de notre ville.
    Heureusement, l’église Sainte Thérèse, contrairement à sa grande soeur Saint- coeur de Marie,qui a été détruite par les maîtres des lieux, est toujours debout…elle a été transformée en un lieu d’accueil pour enfants en difficultés: un moindre mal….!!!
    STEF

    • cuomo René. dit :

      Claude, comme le dit Gilles, tu es le pilier avec Jacky Colatrella de SkikdaMag. Merci à vous deux et aussi à Gilles pour ce travail formidable que vous faites pour que Philippeville vive.

  14. Gilles du Montplaisant dit :

    Remercions chaleureusement en tout premier lieu notre ami Julien GRECH qui a transmis l’information à un des piliers de SkikdaMag en la personne de Claude STEFANINI.
    Un grand Merci aussi bien sûr à l’animateur de ce site, Jacky COLATRELLA, site qui retrace la vie à PHILIPPEVILLE et aussi à SKIKDA, notre berceau.

    • cuomo René. dit :

      Gilles, je partage ton message.

      • en tant qu ancienne philippevilloise j ai habité durant les années 1944 au faubourg de lespérance et j allais souvent à la messe dans cette église sainte thérèse est devenue ma sainte protectrice autant à moi et ensuite à mes enfants que je lui ai vouée et jusqu à présent c’est elle que j’implore lorsque je suis dans la tristesse et dans mes soucis je suis trés heureuse de ce site que je consulte trés souvent et entretenir ma mémoire de souvenirs de jeunesse merci à toutes ces personnes qui s ‘en occupent
        georgette ellul ( nièce de fabri jeannot joueur du racinc club philippevillois )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s